TF1


Madame Plume, les anges y volent vers leurs désirs

Posté le 29 novembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Mode et Déco. Pas de Commentaires

Les filles d’aujourd’hui plébiscitent la spontanéité. Libres, légères comme l’air de leur temps et l’aire de leur époque épique. Voilà que les anges au féminisme éclairée pour génération décomplexée, décidées à se délester de poids des diktats, ont à disposition un nouveau nid douillet pour se vêtir à coût moindre pour de jolis coups. Chez Madame Plume, rue Peyras à Toulouse, un concept store rock’n’cool conçu par le duo des hommes Sam-David, pour ces damoiselles, alias Sulem-Marciano, les black stripes de la mode à Toulouse. « On a nommé la boutique Madame, comme une petite dédicace à la suite de l’ancienne boutique de bijoux Monsieur-Madame que tenaient Amanda et Matthieu. C’est un clin d’oeil qu’on voulait leur offrir. On a été très réactif en reprenant le local en cette période de fin d’année. On a associé Madame à Plume pour créer … En savoir plus »



Faites leur un tour de… Rhin

Posté le 7 juillet, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Nos nuits sont plus horribles que leurs jours. Séville 1982, et le match du siècle assassiné, Guadalajra 1986 et le rêve englouti de la bande à Platini, Maracana et les larmes armes déposées de Griezmann. Le bourreau des Bleus est allemand. Animé par ces vicieux plaisirs de nous donner des tours de…Rhin.
Ce soir à Marseille, dans le bouillon brûlant du Vélodrome, où le Portugal à l’Euro 1984 avait été cuit au long-bouillon (3-2) après pourtant des coups de chaud, en cette nuit chaudement tempérée d’Andalousie et de Brésil caliente, il faudra faire monter en température la Mannschaft, pour qu’elle glace ses ambitions. Pour que le mercure de l’histoire vire de cul à tête. Pour qu’à la fin…l’Allemagne agonise. Mais pour tuer la bête, il faudra du muscle, de la tronche, de la cuisse et cette délicate arrogance qui fusille le … En savoir plus »



L’Alimentation: la découverte des couverts à découvert

Posté le 8 avril, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

La tentation de l’immersion. Quand on cède, souvent on a juste le sentiment d’être un héros. Pour son propre corps s’entend, surtout quand on fait une BA à son seul profit. Histoire de le dorloter, de le câliner, de l’alimenter du meilleur de l’Alimentation. Tendre S a cédé à la fantaisie culinaire des lieux. Et son corps cris du coeur en a conservé en mémoire la meilleure part de l’arôme. Dans un entre-deux juste fait comme il faut, comme un Cantal de la même appellation. « Ce qui me plaît à l’Alimentation, c’est cette passerelle entre bar et restaurant, avec un côté très chaleureux qui fait que l’on s’y sent comme à la maison. Les mets y sont bons et délicats. Comme le calamar à la plancha beurre persillé et piment d’Espelette. Les vins aussi, et pas excessifs, qui laissent une … En savoir plus »



Affaire Baudis: « Cette histoire était faite pour tuer »

Posté le 5 février, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Cinglant car elle cingle. Saignant car elle répand le sang. Pierre Desproges l’a dézingue. « La rumeur, c’est le glaive merdeux souillé de germes épidermiques que brandissent dans l’ombre les impuissants honteux ». Et poursuit sa diatribe dans « Chronique de la haine ordinaire » ainsi « La rumeur se profile à peine au sortir des égouts pour vomir ses miasmes poisseux aux brouillards crépusculaires des hivers bronchiteux ». Ysabel Baudis, l’épouse de Dominique Baudis disparu le 10 avril 2014, témoigne dans un livre au titre évocateur « La République des Rumeurs » d’Alexandre Duyck, du calvaire et de l’horreur endurés par son mari et toute sa fratrie, dans l’affaire Alègre à Toulouse, que l’on peut rebaptiser malheureusement l’affaire Baudis, tant la rumeur, les ragots, colportés, relayés, détournés et amplifiés en 2003 ont vraiment assassiné l’ancien maire de Toulouse. « Pour la première et la dernière fois », … En savoir plus »



Marine de Nicola « Talents de Patients »: sa prose combat contre le cancer est primée

Posté le 22 octobre, par La Rédaction dans Culture, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Elle est grande par la taille…et par le courage. La chanteuse toulousaine, Marine de Nicola, 25 ans, en rémission d’un lymphome de Hodgkin (cancer du système lymphatique), a fait de sa prose combat en usant de la parodie, sa bataille contre la maladie. En s’inspirant de la chanson « Shake it off » de l’Américaine Taylor Swift, et en la rebaptisant « Shave it off », traduire « tout raser », Marine de Nicola s’amuse de son crâne dégarni par les traitements. Au final un clip saisissant, cru et poignant vu plus de 30.000 fois. Audace et abnégation pour inciter les autres malades à en faire de même et ainsi être plus armés face à la fatalité qui lui ont valu la remise du prix « Talents de Patients » par l’Association des Entreprises du Médicament (LEEM).

PORTE-VOIX DE LA LUTTE ARMEE D’IRONIE CONTRE LA MALADIE
Avec uné délicieuse insolence, … En savoir plus »



Soual, Hugo-Lanta

Posté le 26 septembre, par La Rédaction dans Insolite, Politique Société. Pas de Commentaires

Où quand un archi d’intérieur veut tenter l’aventure extérieure à TF1. Hugo Soual, toulousaine touch, entre laisser-aller et rigueur, formalité et irrévérence, ambitionne de relever le défi de la téléréalité la plus prisée de la sphère TV. Pas par frime ou provocation détournée mais par l’envie du challenge. L’aventure, c’est l’aventure. Sur une île enchanteresse pour braver la souffrance et la cynique concurrence. « L’aventure Koh-Lanta, ce n’est pas la visibilté à la télé qui me motive, ce n’est pas mon leitmotiv. Pour moi, l’important, c’est le challenge. Mais aussi un tremplin professionnel, car si je participe à l’émission, je vais devoir me présenter et évoquer ma passion de l’archi intérieure » souligne le brun ténébreux, physique de sportif abouti et établi. Lui qui, à cause d’une entorse assassine, a rangé une potentielle carrière de footballeur pro au vestiaire des illusions. Un … En savoir plus »



Masterchef sur TF1 : Yannick Delpech au tribunal des flagrants délices

Posté le 25 juin, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

 

L’ingrédient toulousain donne décidément du goût et de la saveur aux émissions culinaires dont la télévision est gourmande. Après Michel Sarran qui a épaissi « Top Chef » sur M6 en le liant de sa patte, Yannick Delpech, le maestro des fourneaux étoilé de l’Amphitryon et du Sandyan, va assaisonner à partir de ce soir « Masterchef » sur TF1. Pour, en tant que jury avec le duo Gilles Goujon et Christian Etchebest, barder ce talk-show culinaire de son savoir et de ses tics qui ne sont pas de toc. Au concept, le chef toulousain a adhéré comme un œuf sur le plat : un programme pour les amateurs de cuisine auxquels le pâtisser de formation décantera les défauts avec la volonté de montrer sans adjuvant de synthèse le métier de chef cuisinier professionnel. Comme il le fait aux quotidiens avec ses apprentis sorciers de … En savoir plus »



Pour un flash avec Dominique Baudis photoreporter

Posté le 18 mai, par La Rédaction dans Culture, Politique Société. Pas de Commentaires

Pour un flash avec Dominique Baudis. Lumineux. Depuis ce soir et jusqu’au 28 mai, au 17 rue Alsace-Lorraine, un autre portrait de l’Homme, qui laissera une trace indélébile à Toulouse, passe au révélateur de son autre vie professionnelle et sensible: celui de grand reporter au Proche Orient et son regard aiguisé, pointu, et émouvant d’un Liban qui basculait dans la guerre. Car dans les annnées 70, le JFK toulousain, maire de la Ville rose de 1983 à 2001, a zoomé, en parallèle de ses reportages TV, sur la vie en ébulition de ce pays adopté.
Quarante ans après avoir mis en lumière tamisée et réfléchie le Château d’Eau, une trentaine de clichés en noir et blanc donneront donc à nouveau de la couleur à la profondeur de ses perceptions, sous la nomination « Dominique Baudis photoreporter ».
Ysabel Saïah Baudis, dans la préface du … En savoir plus »



La Dépêche du Midi renseigne vite…et faux

Posté le 16 avril, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

De l’indécence ou quand un journal s’autorise des dérapages mensongers. Dans la solennité et le recueillement, la Ville de Toulouse rendait un hommage conséquent à Dominique Baudis, son maire légendaire, avant-hier, jour de son anniversaire, et un peu plus d’un an après sa triste disparition, en dévoilant par son successeur Jean-Luc Moudenc, son buste en bronze, cours Henri IV au Capitole. Le « grand quotidien » régional, « La Dépêche du Midi », toujours prompt face aux événements, couvrait en professionnel cette cérémonie. Avec un seul oeil apparemment. Car dans son compte-rendu, le journal qui « renseigne vite et bien », selon son adage, se jouait d’une belle bourde. D’un mensonge éhonté. Pour faire du buzz? Pour se venger? Déjà le titre du papier, « Inauguration du buste: Baudis sans famille, au Capitole », préfigurait d’une certaine calomnie, dont Dominique Baudis a été plus que victime dans la … En savoir plus »



Il y a un an, Toulouse pleurait Dominique

Posté le 10 avril, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Il y a un an, le soleil toulousain discret épousait un silence de circonstance place Saint-Etienne. S’étaient joints dans la solennité, la discrétion, et le recueillement, élus, connus et anonymes. Unis pour un seul homme. Dominique Baudis. En ce 10 avril 2014, un des figures les plus célèbres de la Ville rose rejoignait les cieux éternels. La pierre de la cathédrale absorbait en silence la douleur. Un an après, comme l’écrivait Virgile, « La blessure vit au fond du coeur. »‘
Dominique Baudis, homme politique retenu, contenu, concerné, concentré, aura toujours favorisé la préférence toulousaine à la suffisance nationale. De Toulouse, il a été et restera un pilier capital du Capitole, comme son ami le » petit taureau », Claude Nougaro. Dominique Baudis incarne Toulouse, beau et rebelle, humble et gouailleur, simple et hableur.
Dominique, le journaliste grand reporter au Liban pour TF1 puis présentateur du … En savoir plus »