TataRoberta


March LA.B se « montre » chez Tata Roberta

Posté le 8 décembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Mode et Déco. Pas de Commentaires

Le temps s’étire et prend son temps. Céline Topilin aménage sa boutique samaritaine du design et du chic chouette pour faire place nette à March LA.B, la marque de montre franco-façon-française. Alain Marhic, le Basque à ses basques, le teint dans le ton, fondateur et directeur général, se montre alors avec « ses montres », les pose pour une pause dans l’air du temps. Une vingtaine de modèles entre les automatiques et les quartz. « Avec les différents bracelets, les différentes colories des cadrans, on compte entre 50 et 60 modèles » ajoute cet homme qui a toujours espéré prendre le tempo de la création horlogère.

L’AIR DU TEMPS 2016 EST EPURE, SENSE, ESSENTIEL
Son cru 2016, après une première « montrification » en 2011, est sensé, essentiel, épuré, et inscrit dans une logique où l’ivresse des prix ne fait pas tourner les têtes. « Nous sommes dans un … En savoir plus »



Tata Roberta tic tac avec la tactique March LA.B

Posté le 5 décembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Mode et Déco. Pas de Commentaires

Il y a les petites et les grandes aiguilles dans le monde de l’horlogerie. Les mastodontes, les golgoths, les Goliath du luxe, les LVMH, Richemont, Swatch Group, Omega, ou encore TAG Heuer aptes à faire perdre la pendule à tous ceux qui veulent enrayer leur mécanismes business. Dans cette industrie où la vie d’une entreprise peut basculer à quelques minutes près, il y a des indépendants qui sont à l’heure avec leurs ambitions. C’est le cas de March LA.B qui a bien su chronométrer son existence, trouver le temps pour être à l’heure H sur le marché. Alain Marhic, fondateur et directeur général de cette entreprise indépendante, a su trouver le tempo, après avoir essayé de lutter aiguille de terre contre aiguille de fer contre les maîtres du temps.
Après la sortie des premières montres en 2011, March LA.B a replacé … En savoir plus »



La mode de « Ptite Insolente » sur canaille plus

Posté le 7 octobre, par La Rédaction dans Mode et Déco. Pas de Commentaires

Libres. Loin du look stéréotypé. Gaelle et Virginie revendiquent une prose combat vestimentaire audacieuse, effrontée, courageuse, superbe, arrogante et hardie. Avec un nom de code qui claque, en opposition farouche aux calques. Un patronyme commercial frivole et insoumis répondant au coquin canaille plus « Ptite Insolente » qui plébiscite la spontanéité dans l’attitude à suivre dégagée des diktats. « L’insolence est l’arme des personnes bien nées » insistait, avec une courtoisie sucrée salée, l’homme de lettres et peintre Claude Aveline dans « Les réflexions de monsieur F.A.T ».
« Ptite Insolente », c’est l’histoire de deux girls bien nées, refusant toute pré-détermination pour que leurs antagonismes, l’une danseuse et l’autre dessinatrice, unissent leur passion induisant un coup de griffe sur le corps de l’habillement. Deux filles se ressemblant comme deux soeurs solaires. Et leur lumière fut. « Je donnais des cours de danse à Virginie, et, un jour, j’ai vu … En savoir plus »



Yohan Hennequin: la sagesse d’art d’art

Posté le 8 juillet, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Correspondance plus que hasard. Le groupe pop mélancolique toulousain, Cats on Trees, rentre d’un périple musical alangui à Tahiti. Pour un rodage tuilage de son prochain album programmé pour 2017 sans précision mathématique de date, après l’éponyme « Cats on Trees » portant le tube ‘Sirens call », et tout un élevage musical félin sans cage. « On a beaucoup avancé sur les musiques. On travaille énormément sur les textes. On veut faire un bel album. Avec Nina, nous sommes passionnées de danse, et nous désirons faire une partie de ce second album pour danser ». Yohan Hennequin, le demi sans pression du duo formé avec Nina Goern, le teint clair de retour en terre occitane, éclaire l’autre facette de son talent d’artiste: celui de peintre. Avec une exposition dans la boutique glam-rock, underground-création, hippie-hippie chic, « Tata Roberta » place Saint-Georges, propriété de la mama nouvelle … En savoir plus »



La tong Ipanema with Starck, une affaire qui marche chez Tata Roberta

Posté le 1 juin, par La Rédaction dans Mode et Déco. Pas de Commentaires

Copacabana on Garonne. A vous prélasser dans le flow, cette douce injonction à contempler le monde alangui sur le sable fin, avec comme point de jonction, vos pieds. Vos pieds dorlotés par une paire de tongs green, des tongs dress-code de l’été au style très minimaliste, mais très maxi-féminine, des années 90. La tong intime confection enjeux de jambes, conception capsule d’Ipanema, la marque brésilienne poids lourd du marché mondialisé avec Havaiana, et du designer chouchou Philippe Starck. Une série chic qui est entièrement confectionnée à partir de matériaux recyclables, dans le plus pur style fonctionnel du créateur mondialement reconnu, dont le nom seul déjà attire le chaland. La tong Ipanema with Starck, une affaire qui marche. Mais pour la trouver à Toulouse, mesdames, où votre marche doit-elle vous mener par …le bout du pied? Place Saint-Georges chez Tata Roberta, … En savoir plus »



Tata Roberta, la mama du glamour

Posté le 13 avril, par La Rédaction dans Mode et Déco. Pas de Commentaires

 

Un gorille vous fixe à l’entrée. Campé sur ses pattes, il vous dévisage, vous déshabille, vous décharne de toute votre vie à l’intérieur de votre intérieur. Un drôle de service d’ordre pour mettre du désordre dans vos habitudes vestimentaires, vos parures intégrées et votre déco décalé. Pour que justement, vous vous pariez de créations atout chou et chic, d’objets du désir, et autres sensations miss et mister gadgets. Vous êtes peut-être déjà venus dans ce temple du bon goût et de l’innovation comme nul part ailleurs, mais sous l’appellation Matière Grise Saint-Georges. Dorénavant, il s’y infuse un goût de revenez-y avec de nouvelles surprises sur prises, sous le nom de Tata Roberta. Tata Roberta, la mama du glamour. « J’ai pris ce nom dorénavant car c’est le nom de ma société. C’est aussi une façon de tourner une page, tout en … En savoir plus »