Saint-Orens


L’Esquisse présente Georges & Georges: du Feydeau majeur

Posté le 16 novembre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Du Georges Feydeau en VO, en version originale…et orgasmique tant les quiproquos à foison fusionnent, tant les surprises sur prises multiprises sont prisées, tant le piment assaisonne la recette. Georges&Georges d’Eric-Emmanuel Schmitt présenté par la Compagnie de l’Esquisse sur la scène d’Altigone à Saint-Orens atteint les cimes du théâtre de boulevard avec six personnages qui s’abîment dans une frénésie sans flemme et sans temps mort. La mise en scène de Jérôme Jalabert ouvre les portes à une comédie déchaînée, délirante et hilarante. Le « je t’ai aimé, moi non plus » de Marianne et Georges induit des coups de théâtre dans un théâtre tout feu, tout femme. Car Marianne aimerait tant revivre avec le Georges d’avant, amoureux et naïf. Et lui se voit déjà aux bras électriques d’une dame plus pimentée, la richissime Reine de Batavia. Sous le microscope du docteur Galopin, … En savoir plus »



Le top 5 des personnalités toulousaines 2014

 Il est toujours subjectif, et certains diront même obsolète ou partisan, de nommer les personnalités qui ont participé à l’épanouissement, à l’attractivité, à la renommée de Toulouse au cours de l’année écoulée. Mais, qu’importe, et voici notre palmarès.

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole

« Rappelez-vous les sondages, ils nous donnaient battus. Je ne cessais de dire que seule la réalité du terrain apporterait la vérité. Et sur le terrain, on nous a vus tout au long de la campagne, tellement vus qu’il n’y avait que nous et vous. Et la vérité a parlé avec le résultat des élections » se réjouissait Jean-Luc Moudenc, vainqueur à l’énergie d’une course de fond municipale en mars dernier avec 52,06% des voix contre le maire socialiste sortant, Pierre Cohen. Et depuis qu’il a pris les clefs du Capitole, Jean-Luc Moudenc s’est adonné à son … En savoir plus »



ToulouseVillage a toutes les clefs pour ouvrir la porte aux néo-Toulousains

Posté le 9 octobre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

 

« L’église St-Sernin illumine le soir. D’une fleur de corail que le soleil arrose…C’est peut-être pour ça malgré ton rouge et noir. C’est peut-être pour ça qu’on te dit Ville rose…Ô mon païs, ô Toulouse. » Le cantique attractif de feu Claude Nougaro ne cesse de croiser des séduits transis. Dans cette Ville rose, ils sont de plus en plus nombreux à venir se traiter de con à peine qu’on se traite. Toulouse, premier pôle économique du Grand Sud-Ouest, rassemble chaque année près de 20.000 habitants extra-locaux de plus, dont 14.000 intra-muros, et ce grâce à un plan local d’urbanisme dynamique qui prévoit de bâtir 6000 logements annuels et à une toile d’araignée de transports en commun performants avec en ligne de mire la ligne à grande vitesse et le troisième métro Colomiers-Saint-Orens, projet pilote de la politique des déplacements du maire … En savoir plus »



Municipales 2014: Haute-Garonne, périls en des demeures

Posté le 24 mars, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Comme sur tout le territoire national, la Haute-Garonne n’échappe pas, après le vote du premier tour des élections municipales de dimanche, à la photographie générale: une défiance prévisible à l’égard de la gauche et du gouvernement et un rejet des urnes par le citoyen hormis dans les petites communes traduisant une certaine défaite du politique. Par contre, le département n’observe pas la montée spectaculaire du FN comme dans d’autres régions où il récolte une collecte faite d’aigreur et vindicte.
Dans la ville phare Toulouse, le maire sortant Pierre Cohen a attiré moins de lumière qu’escomptée. Avec 32,26% des voix, le premier élu sous le bannière PS-PCF-PRG ne tire pas les marrons du feu de son bilan de mandat, en étant devancé par son challenger numéro 1 Jean-Luc Moudenc, 38,2% du suffrage. Dimanche, la bataille s’annonce serrée pour le second tour. Pierre … En savoir plus »