Purpan


Trophée de la Com.Sud-Ouest: pour Very Well, le coeur a ses raisons

Posté le 18 novembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises. Pas de Commentaires

 

Cré-activités. Very Well, agence toulousaine indépendante, concentré de com’, de prod’, de création, et de digital, drivé par un boss, Steve Gallais, marqué type autodidacte, est la boîte à idées qui se fixe défis et challenges. Avec Very Well, c’est un peu l’illustration de la philosophie « Mir », le mini pour le maxi, autrement dit faire les petites choses comme si elles étaient grandes…et allaient le devenir. La petite boîte qui monte, qui monte…surtout depuis le 14 mai 2013 et le transfert dans le mercato de la com’ de Well Communication à Very Well. Bien vu, pli bien pris. Steve Gallais a la mémoire qui tranche…en délicatesse: « En 2012, nous avons dégagé 300.000 euros de CA. En 2015, c’est 1,5 millions, mais rien n’est jamais assis. Nous sommes passé de 6 salariés à 23 aujourd’hui. Nous sommes dans le trio de … En savoir plus »



« Une vie pour une vie »: le parcours combattant, coeur battant des Berneron

Posté le 4 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

« Une vie pour une vie ». Johann pour Nôa. Nôa par Johann. A l’inverse de ce qu’avait écrit Alexis de Toqueville, leur histoire est une galerie de tableaux où il n’y a que des originaux et aucune copie. Le livre du papa Berneron pour l’amour de sa fille, que cette chienne de vie a décidé de mordre à l’âge de 6 ans en lui faisant un mauvais tour de rein, ouvre ses pages sans prétention mais avec un encrier rempli d’émotion. Charles Baudelaire aurait pu en être le préfacier en usant de ces écrits dans « Les fleurs du mal »: « Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux, qui réfléchiront leurs doubles lumières. Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux ». Nôa et ses parents, c’est une vie pour une vie à crédit des douleurs, des soirs chagrins, des matins torturés. Une vie pour … En savoir plus »



L’écrit du coeur du petit papa de Nôa Berneron

Posté le 4 octobre, par La Rédaction dans Politique Société, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Le peintre Vincent Van Gogh écrivait: « Mon brave, n’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu’à celles-là nous y obéissons sans le savoir ». L’écrit du coeur vient de l’intérieur et jaillit avec la profusion d’émotion. Surtout d’un petit papa à l’égard de sa fille, sa fille, sa bataille. Depuis longtemps, Johann Berneron, père de Nôa, désire coucher sur papier le conte de faits de sa fée. Se livrer pour le livre de la vie de sa protégée chahutée par la fatalité. Une vilaine maladie l’a frappée à l’âge de 6 ans. Une angoisse qui prend la famille aveyronnaise aux tripes. Qui l’oblige à migrer à Toulouse, dans les couloirs angoissants de l’hôpital. Pour accrocher un sourire à la face de Johann et de Nathalie Berneron, la Maison des Parents Ronald McDonald, à Toulouse-Purpan, … En savoir plus »



Philippe Douste-Blazy, French Doctor professeur ès Harvard

Posté le 21 janvier, par La Rédaction dans Sciences et Education. Pas de Commentaires

American way of life. Il faut avouer qu’avec son attitude de gentleman dynamique, il adhère au profil du frenchy bien immergé dans le grand bain américain. Avec triple bannière étoilée aujourd’hui. Philippe Douste-Blazy, l’ancien homus politicus qui a traversé quelques chemins piqués d’épines (NDRL: Voir ci-dessous), cumule dorénavant les titres de Président d’Unitaid, l’organisation internationale luttant contre le sida, de secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies, et depuis peu de celui de professeur de la prestigieuse Media School de Harvard à Boston, où il va dispenser des cours d’économie de la santé plusieurs fois par mois. « C’est un très grand honneur pour moi d’enseigner à Harvard. J’y avais été invité il y a deux ans pour mon travail sur les nouvelles sources de financement contre l’extrême pauvreté dans le monde », confiait-il avec la fraîcheur et l’enthousiasme qui sied … En savoir plus »



Je m’appelle Nôa: ma Maison des Parents, ma bataille

Posté le 3 décembre, par La Rédaction dans Politique Société, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Elle a une délicate alacrité. Pourtant elle n’a pas été épargnée par le sort. Coquin le sort avec Nôa Berneron. Et tant mieux si elle sait être coquine avec lui, pour manifester son aura de normalité, ses exquises esquisses à la fatalité. Nôa, aujourd’hui 14 printemps, et quelques hivers douloureux, est une super young woman. Une délicieuse ado qui n’a pas vécu que le délicieux. En décembre 2006, la maladie s’invite comme un boulet sur son sapin de Noël. Un cadeau empoisonné. Johann et Nathalie, ses parents, résidents à Villefranche-de-Rouergue, conduisent, Nôa alors 6 ans, dans leur traineau automobile à l’hôpital des enfants de Toulouse-Purpan. A 2h30 de leur Aveyron. Loin, loin. Trop loin alors qu’il faut être près d’elle. Une transplation rénale avec tous les effets induits, toute la vigilance, toutes les précautions. Toutes les angoisses…

SA VOIX PORTE LE … En savoir plus »



Dîner des chefs: « La Maison des Parents », en entrée, plat et dessert

Posté le 27 novembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

 

 

Vivre avec. Avec la menace, la peur, la douleur et le malheur. Vivre en France. Le vendredi noir du 13 novembre nous a glacés comme le malheur. Vivons ensemble. Tous ensemble. Comme le racontent ou le témoignent depuis 10 ans les enfants, et leurs parents, touchés par cette part d’injustice, au sein de la Maison des Parents Ronald McDonald de Toulouse. Au sein de cette maison d’accueil super-architecturé par l’association « Dessine-moi une maison », où environ 10.000 familles de la région pyrénéenne, d’ailleurs en France, et même de l’étranger ont vécu et vivent depuis 10 ans en se détachant de la sidération de la maladie de leurs progénitures soignés au CHU de Toulouse. Vivent ensemble, tous ensemble avec Vincent le parrain, Julien le président, Linda, la directrice, Aurélie la directrice adjointe, Fanny l’assistante de direction, les équipes et les bénévoles, tous … En savoir plus »



Toulouse: « Dessine-moi une maison » convoque un G 15 des chefs

Posté le 23 octobre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Politique Société. Pas de Commentaires

Les assiettes auront du cran. Elles seront articulées, précises, comme le reste, elles fonctionneront à l’unisson. A l’unisson de la Maison des Parents Ronald McDonald de l’Hôpital des Enfants du CHU de Toulouse lors de ce dîner des chefs du 7 décembre à l’Espace Vanel Arche Marengo à Toulouse. Un dîner invitant à sa table une vente aux enchères d’oeuvres d’arts et d’objets rares. A l’unisson d’un menu de talents assaisonné de solidarité et assorti d’un coulis de bienfaisance. A l’unisson d’une maison du réconfort pour des familles qui accompagnent leurs très chers, leurs chairs sur le douloureux chemin de l’hospitalisation. A l’unisson d’une maison fraternelle dont les collectes de fond de cette soirée seront destinées à financer les travaux de rénovation et d’aménagements des pièces à vivre. Une maison parrainée depuis 2005 par un rugbyman au coeur plus gros … En savoir plus »



Cofidoc: aux petits soins de la santé

Posté le 3 août, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Politique Société. Pas de Commentaires

Quand on est des deux côtés du miroir, on y voit plus aisément la réalité augmentée, le contour abstrait qui permet de mieux cerner le concret et ses contraintes. Comme quand on applique un pansement, mieux vaut connaître la nature de la plaie, afin de mieux doser la posologie des produits pour que le patient ne manifeste plus de douleurs. S’il est un secteur justement, où il faut se mettre au chevet avec acuité et discernement pour faciliter le fonctionnement, c’est bien celui de la santé, la chose qui nous est la plus chère et que l’on ne peut jamais acheter. Il en est un et une qui ont bien lu et interprété la radiographie de ce panorama, ce sont Philippe et Marie Soual. Un couple d’infirmiers autant pragmatiques que visionnaires, introduits qu’intuitifs.

TELETRANS&COFIDOC S’OCCUPE DE TOUT
Constatant que la lourdeur de … En savoir plus »



Mc’Do: Act Big Mac, big coeur pour les maisons des parents

Alors que le Stade Toulousain tentera de faire le coup du Père « Vincent » ce soir (NDLR: en direct à 20h30 sur Canal+) à Bordeaux-Bègles, la nouvelle mécanique du fluide du Top 14, et ainsi, – si après Montpellier coincé par suffisance peut-être hier soir chez lui par Brive et si le Racing contre Bayonne se fait bouger les jambons cet après-midi-, recoller dans le giron des six qualifiables potentiels, pour l’instant, pour les phases finales. Alors que juste avant l’espérance du hold-up parfait des « Rouge et Noir » en terre Garonne de copropriété, le XV de France, à 17h45 au Stade-Vélodrome de Marseille, tentera de redonner des couleurs bleu roi à son image et sortir de la torpeur du bleu très très pâle contre les Fidji et leur rugby fantasque, mais attention pas fantoche. Alors que justement en ce week-end où … En savoir plus »