PS


Emmanuel Macron, « En Marche » avant toute…à droite et à gauche

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

En France, l’histoire politique témoigne que pour accéder à la magistrature suprême, le candidat doit répondre à trois exigences canoniques: l’expérience avec le vécu affirmé d’un exercice, la compétence associée à une résistance de fer pour ne jamais vaciller et la capacité de rassemblement. A l’aube de la présidentielle de 2017, un des prétendants ne présente pas vraiment cette carte d’identité: Emmanuel Macron. Mais il a d’autres atouts pour déjouer les évidences de ce poker menteur.
A cet instant, la glorieuse incertitude règne. Hollande valse d’hésitations. Fillon, le nouveau leader maximo de la droite, surtout conservatrice et bourgeoise, est toutefois rejeté par la droite moderne, plus populaire et ouverte sur le centre. Un allié de Macron s’en fait d’ailleurs le pote porte-parole: « La droite est divisée comme jamais. Il n’y a aucun accord entre les courants sur l’Etat de droit, ni … En savoir plus »



NK aime la fronde

Posté le 20 octobre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

« Sheena is a punk rocker, well she is a punk rocker », scandaient The Ramones dans un de leurs hymnes révolution frondeuse. Elle ne se prénomme pas Sheena, mais l’adroite et pragmatique aspirante députée « Les Républicains » à la primaire de Droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet, mixe les idées, punk-rock, à la fois progressistes et radicales,dans le mall politique des mâles, avec quelques riffs de guitare aptes à faire siffler quelques oreilles. NK aime la fronde.

« L’EMMERDEUSE »
N’en déplaise à la gent masculine, bien chaussé dans ses mocassins à glands, Nathalie Kosciusko-Morizet est une femme politique dont les actes et les mots auront des effets sur le réel, car le réel est un lieu où l’on habite tous. Ne balance-t-elle pas pète-sec: « Je me bats pour que l’on ne parle pas que des Gaulois, des menus de substitution dans les cantines, tous ces … En savoir plus »



Jérôme Cahuzac : la vérité du cumul profitable à « Supermenteur » ?

Posté le 8 février, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

 

« Une République exemplaire ». La grande promesse de François Hollande. Pour la réaliser, le Président avait notamment confié à Jérôme Cahuzac, la disait-on intégrité faite homme, le redressement des comptes de la France. Un coup de poker…menteur pour la première brèche, la première faille dans la normalisation de la vie politique façon Hollande. Maître ès mensonges les yeux dans les yeux, le ministre du Budget est passé du blindé ambitieux au boulet répudié. Du dit roi de la rigueur au bouffon du ratage. Le héraut de la lutte contre l’évasion fiscale devenu le zéro de la probité intellectuelle, jugé pour fraude fiscale, blanchiment et non déclaration de ses avoirs à l’étranger lors de son entrée au gouvernement en mai 2012, encourt jusqu’à sept ans de prison et un million d’euros d’amende, et privation de ses droits civiques, civils et de famille.

SUSPENSION … En savoir plus »



Martin Malvy ou l’éternelle tolérance à fleur de po…litique

Posté le 4 janvier, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Que l’on soit de gauche ou de droite, ou d’ailleurs, il demeurera pour tous les citoyens un personnage marquant de la scène politique pyrénéenne, et même le premier de la nouvelle grande région fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Le premier car jusqu’à l’élection aujourd’hui, logiquement de Carole Delga, Martin Malvy aura présidé ce nouveau mammouth territorial. Martin Malvy, président de la Région depuis 1988, qui a passé la main « sans remords et sans regrets », restera un homme de gauche de dialogues, aux antipodes des enkystés dans leur parti politique. En ce sens, le Lotois né à Paris le 24 février 1936 se pose comme un politique loin des politicards, un homme qui a vite gommé le mot pouvoir de son parcours. Ne dit-il pas, « Mon engagement en politique est né d’un idéal, sans jamais penser que nous puissions vraiment arriver … En savoir plus »



Elections régionales:le vainqueur est…l’électeur inconnu

Posté le 14 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Quel drôle de sport la politique française! A la fin du match, nul ne sait vraiment qui a gagné ou qui a perdu après les résultats des régionales d’hier. A qui perd gagne, à qui gagne perd. A l’extérieur, tout à coup, tu joues à la maison. Quelle drôle de guerre même! Entre ceux qui capitulent pour s’allier à des soldats de la patrie ennemie héréditaire contre la mécréante nation souverainiste, et ceux qui affrontent frontalement d’autres soldats de cette même patrie opposante traditionnelle et en montant aussi au front contre le Front. Avant la lutte finale, combien de bataillons ont eu les genoux tremblant avec le trouille au ventre de voir une armée bleue marine les bouter hors de leurs sièges régionaux? Alors, alors…ils ont appelé des réservistes pour rejoindre leurs troupes de guerre lasse. Et le sursaut fut. … En savoir plus »



Régionales: le FN, plus qu’une menace pour le PS-PRG

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Dimanche prochain, la France vote. Vote pour les élections régionales au premier tour, le second se déroulant le dimanche suivant 13 décembre. Avec deux questions ritournelles: la taux d’abstention à la lecture du désamour des Français pour la politique, et le score du Front National en raison du ras-le-bol de la population pour les partis traditionnels et leurs promesses, qu’ils considèrent pour beaucoup comme illusoires.
Avec aussi des paramètres qui font fluctuer les résultats comme les ignobles attentats de Paris et le rejet aujourd’hui profond du radicalisme islamiste, sans occulter le phénomène des migrants…dont on ne parle plus trop d’ailleurs…

GAGNER AVEC 19% AU PREMIER TOUR ET LA 3e PLACE…
Avec le nouveau découpage, la nouvelle grand région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, terreau de gauche dit éternel et un des derniers grands bastions promis de la résistance socialiste, pourrait toutefois vivre des soubresauts. Si l’on en … En savoir plus »



Accueil des migrants: Jean-Luc Moudenc entre ouverture et fermeté

Posté le 12 septembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Aujourd’hui à la Maison de la Chimie à Paris, plus de 600 maires de France, et peut-être plus, répondent à l’appel à la solidarité lancé par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pour trouver des solutions à la crise migratoire. Avec dans le panorama, une analyse comportementale qui divergererait: d’un côté des édiles de gauche à l’humanisme et à la générosité tatouées, et de l’autre des élus de droite secs et raides comme de la toile émeri. Quoi qu’il en soit, la France a décidé d’absorber 24.000 migrants. Un chiffre qui reste à figer, car pourquoi pas 100.000 ou 300.000 réfugiés, voir plus, qui pourraient passer la Méditerranné d’ici deux ou trois ans. Sans tomber dans le lyrisme des bons sentiments de nos sempiternels droits de l’hommisme, il faut toutefois poser cette question de la protection des migrants dans un … En savoir plus »



L’impression d’avoir affaire à des débiles

Posté le 11 juin, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Tout le monde le sait : les politiques sont entourés de conseillers. Plus on grimpe les barreaux de l’échelle et plus il y en a (des conseillers, pas des barreaux). Déjà qu’ils pullulent autour et dans les cabinets du moindre président de la moindre communauté de communes, on vous laisse imaginer l’hémorragie d’oracles qu’il peut y avoir lorsqu’il s’agit d’un ministre, et à plus forte raison quand il est question du premier d’entre eux, en l’occurrence le ténébreux Manuel Valls. Pour une fois, nous allons céder ici à la tentation. Nous allons hurler avec la meute, d’autant que les faits demeurent sans véritable gravité.

Prendre les gens pour des imbéciles

Tout le monde le sait : Manuel Valls s’est rendu samedi dernier en Falcon officiel, avec ses deux fils, à Berlin où la petite famille a assisté à la finale de la … En savoir plus »



Républicains, démocrates, progressistes…

Posté le 8 juin, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Le soufflet est déjà complètement retombé mais alors ce fut quelque-chose. Ces dernières semaines, alors que l’UMP s’apprêtait à changer de nom pour s’appeler désormais Les Républicains, que n’a-t-on pas lu et entendu sur ce sujet? Des recours en justice, des tribunes dans les journaux, des cris d’orfraie, des indignations. On se scandalise pour pas grand-chose en France. Il faut dire qu’on aime bien ça la polémique, les pinaillages, les poses de vierges effarouchées. Râler aussi. Un sport national. Plutôt deux fois qu’une. « Treize à la douzaine », comme l’on dit. Alors donc, il y aurait des termes que l’UMP ne pourrait pas employer. C’est drôle ça, de vouloir interdire l’emploi de certains mots. Hitler, Lénine et Mao n’auraient pas rêvé mieux. «La désolante récupération d’une notion phare de la nation » titrait récemment le professeur de sciences politiques Jacques de … En savoir plus »



La LGV joue toujours l’Arlésienne

Posté le 10 mai, par admin dans Economie Entreprises, Politique Société. Pas de Commentaires

Jeudi dernier, les élus des différentes collectivités concernées par le projet de LGV Sud-Ouest (Paris-Bordeaux-Toulouse) ont manifesté dans les rues de Bordeaux pour soutenir publiquement cette ligne à grande vitesse qui traîne sur les bureaux des ministères et des administrations depuis une quinzaine d’années. Aux côtés d’Alain Juppé (maire de Bordeaux) et d’Alain Rousset (président de la région Aquitaine) ont donc défilé Jean-Luc Moudenc, Martin Malvy et Georges Méric (récemment élu à la présidence du conseil départemental de Haute-Garonne).

Madame Soleil

Cette manifestation de soutien arrive un peu plus d’un mois après la publication de l’avis défavorable de la commission d’enquête publique sur cette LGV Sud-Ouest. D’ici l’été, le gouvernement doit trancher pour ou contre la réalisation de cette infrastructure dont le coût est évalué à 7 milliards d’euros pour une mise en service aux alentours de 2025.
Bien entendu, il n’est … En savoir plus »