OrchestreduCapitole


Jean-Charles de Castelbajac assigné à dédicaces personnelles

Posté le 2 décembre, par La Rédaction dans Culture, Mode et Déco. Pas de Commentaires

Politesse attentive du dandy, qui nul mieux que lui maitrise l’art de la synthèse, et manifeste la joie de la syntaxe. Jean-Charles de Castelbajac dédicace son oeuvre intemporelle et à jamais moderne « Fashion, Art & Rock’n roll ». L’enfant terrible de l’art terriblement attachant et aristo-chou dédicace en dédiant un dessin destin perso à la personne qu’il reçoit, sans contrefaçon, mais à sa façon, au premier étage de la boutique photo magnifiquement exposée Yellow Korner à Toulouse. Dans cet espace « Castelbajacquisé », l’homme qui a su marier le classicisme de sa grande inspiration Courrèges, au modernisme de la culture qu’il a épousé, qui a habillé le pape, Lady Gaga, ou Diane Keaton, habille d’affection et de communion ceux qui ont acquis son pavé textes-photos-dessins, marchant sur un demi-siècle de sa carrière. Au sein de cette société d’admirateurs pour qui le nom de … En savoir plus »



Pop In The City, le désir d’un « par fun » de femmes à Toulouse

Posté le 23 mai, par La Rédaction dans Culture, Sports. Pas de Commentaires

Born Toulouse. Naître à Toulouse, pour un flirt 100% féminin. Car qui garderaient les enfants, sinon ces messieurs. Pop In The City nourrit l’ambition de venir embrasser et embraser la Ville rose avec son raid urbain européen féminin, en phase et en communion patrimoniale avec l’identité de la cité hôte.
Avant d’évoquer les fiançailles entre la société événementielle parisienne et la ville d’Airbus et de Claude Nougaro, présentons la jeune promise. Enthousiasmant, féministe sans trop, aventurier, créatif, ludique, et fun, Pop In The City est un challenge qui demande courage, stratégie, solidarité et esprit de découverte. A l’attention de profils de dames divers et variés. Allant de la sportive accomplie, de la self-woman maker, de la girl peps, de la retraitée toujours en quête de sensations, de la baroudeuse Indiana Jones ou de la réfractaire à toute activité sportive. Toutes nommées … En savoir plus »



Il y a 40 ans, Toulouse brisait la glace de la guerre froide

Posté le 1 juin, par La Rédaction dans Culture, Politique Société. Pas de Commentaires

1975, l’antinomie américano-soviétique régnait sur le monde. Bloc contre bloc, frontal. Violent. Le combat des poids lourds avec sur le ring politico-économique, capitalisme et communisme. L’imperméabilité interdisait toute intrusion d’un occidental à l’Est. Sous peine de subir le joug des effets néfastes de cette période glacière. Et pourtant, deux villes ont déterré cette hache de guerre alors enfouie dans un sol gelé: Toulouse et Kiev.
40 ans après, ce soir dans la Ville rose, à l’occasion de la première catalyse du 8 e colloque de chimie Toulouse-Kiev, cette histoire peu connue et surtout peu commune d’un jumelage à priori impossible sera remorée par les plus anciens et certainement découverte par les plus jeunes.
Par quelle alchimie inconsciente, ce mariage a pu se faire. Aujourd’hui encore, il est très difficile d’en trouver des ecrits, et même ses auteurs. Comment Toulouse a pu convaincre … En savoir plus »