Nazi


Sauver le Château Las Planes, c’est un acte citoyen en mémoire du Capitaine Treilhes tué en criant « Vive la France »

Posté le 9 juin, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

13h30 le 18 juin 1940 à Frambouhans dans le Doubs, deux auto mitrailleuses allemandes ouvrent le feu sans interruption. Un homme, héros pour la digne cause, chef de la colonne française présente dans le village, organise une opération défense, en faisant le coup de feu comme un simple soldat en stoppant 6 side-cars allemands fortement armés. Toutefois, une véritable armée fournie en matériel débarque dans le village en agresseur déterminé. La cité est prise de toute part, étouffée. Les soldats français abdiquent face à la force germanique et sont faits prisonniers. L’homme, le héros, lui, refuse de capituler. Sa bravoure est exemplaire, mais sa vie ne sera pas épargnée. Il adressera alors à l’agresseur de toutes ses forces un vibrant « Vive la France ». Magnifiquement stoïque, paroxystique, il tombera sous les armes nazis, à peine quelques heures avant l’appel historique du … En savoir plus »



La pilule ne passera jamais: Bayer achetait « des lots de femmes saines » à Auschwitz

Posté le 11 octobre, par La Rédaction dans Politique Société, Sciences et Education. Pas de Commentaires

La honte. Et le devoir de mémoire se doit d’être instruit pour raconter l’horreur, l’ignoble, le summum de l’abjection. L’entreprise allemande Bayer, filiale pharmaceutique du groupe IG Farben, qui fait parfois des jours meilleurs des malades, (NDLR: sauf en août dernier en retirant de la vente un de ses médicaments contre le cholestérol, car associé à une autre molécule, il aurait provoqué le mort de plusieurs dizaines de personnes), a collaboré avec l’infect hydre nazi du régime hitlérien. A des fins infâmes. En utilisant les déportés d’Auschwitz comme les rouages d’une économie basée sur l’esclavage. L’horreur à son paroxysme.
Dans les théories horribles de la solution finale, les déportés devaient devenir des objets utilisables a maxima en étant totalement déshumanisés. Et notamment réduits à des cobayes pour des milliers d’entre eux en subissant les expériences médicales du sadique docteur Mengele, « le … En savoir plus »



Et dire qu’il y en a qui ont déjà oublié…

Posté le 27 janvier, par La Rédaction dans Politique Société, Sciences et Education. Pas de Commentaires

 

Glaçant. Toujours glaçant. Glaçant pour l’éternité. La grande honte de l’Allemagne qui l’a commis, et du reste de l’Europe qui l’a laissé faire. Six millions de juifs exterminés, des exécutions en masse de femmes, d’hommes et d’enfants innocents. L’immonde absolu. Les camps de la mort. Le cauchemar total. Des chefs nazis capables d’écouter Schubert le matin, et d’exterminer des êtres humains l’après-midi. En ce 27 janvier, journée internationale de la mémoire des victimes de la Shoah, ce crime contre l’humanité demeure une tragédie sans pareil que personne ne pourra jamais effacée. Tant que les esprits lucides pourront se souvenir, ils se doivent de continuer d’y penser emplis de honte et d’horreur. Le souvenir est le moindre des hommages à rendre aux victimes.
Le souvenir pour faire taire les négationnistes qui osent encore, plus de 70 ans après, et c’est si près … En savoir plus »



71 e anniversaire de la Libération de Toulouse: l’émotion dans l’unité

Posté le 19 août, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

 

Dans la solennité et le respect, Lucien Vieillard, président de l’ANCR, ancien résistant parmi les figures de la Libération de Toulouse, contait, en fin d’après-midi, sur les allées Frédéric-Mistral, les épisodes héroïques de nos grands serviteurs de la liberté ayant bouté l’hydre nazi et la collaboration du régime de Vichy hors de la Ville rose, à l’occasion du 71e anniversaire de ce jour, et des jours suivants, ayant fait date et qui feront toujours date dans le patrimoine mémoriel. En présence des autorités politiques, et notamment du maire de Montpellier et Président de la Métropole languedocienne, Philippe Saurel (NDLR: Montpellier fêtera ce jour de liberté recouvrée le 30 août, comme le précisera Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole lors de son allocution), mais aussi Dominique Reynié, candidat des Républicains, de la droite et du centre aux … En savoir plus »



Le 19 août 1944, la Résistance libérait Toulouse…et André Malraux

Posté le 18 août, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Le 19 août 1944, Toulouse se libérait de l’étau nazi et de la sinistre collaboration vichyste. Un pan de la Grande Histoire de la Ville rose que les autorités politiques, et notamment Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, les autorités militaires et les civils vont honorer demain d’une nouvelle marque de reconnaissance aux héros qui ont donné de leur courage, de leur bravoure et de leur vie pour certains pour permettre à la France de recouvrer sa liberté, sa démocratie, sa République. Des héros de la Résistance dont les noms parsèment la mémoire de la cité, que ce soit juste par leur évocation ou par des plaques de rues qui perdurent leur mémoire. Comme, et la liste est exhaustive: le Colonel Serge Ravanel, chef régional des FFI; Jean-Pierre Vernant « Colonel Berthier »,commandant des FFI de la Haute-Garonne; François Verdier, « Le forain », chef … En savoir plus »



Antisémitisme: la France replonge

Posté le 27 janvier, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Alors qu’aujourd’hui, le monde libre et conscient célèbre les 70 ans de la libération d’Auschwitz-Birkenau, le camp de la mort industrielle instauré par l’hydre nazi, désignant par métonymie la Shoah, ayant provoqué la mort de 5 à 6 millions de juifs, la France replonge dans ses travers antisémites. Le début d’année 2015 est déjà de sinistre mémoire avec les attentats terroristes commis par des fous de Dieu animés par le désir d’empêcher la liberté de pensée, la liberté d’être protégé…et la liberté d’être juif. La liberté d’être juif, rememorons-nous cette phrase d’Hannah Arendt, « Avant de nous jeter la première pierre, souvenez-vous qu’être Juif ne confère aucun statut légal en ce monde ». Juste celui d’être humain et d’avoir droit de vivre sa religion en paix et en liberté.
Ce matin, et ce n’est pas de gaieté de coeur, le Conseil représentatif des … En savoir plus »



Dieudonné au Zénith de Toulouse: faut-il l’inviter?

Posté le 3 janvier, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

2014 fut la triste année de la quenelle, vague synthèse du salut nazi et du bras d’honneur, de la haine des juifs et du rejet du système, inventée par un bouffon antisémite. Et la digestion encore indigeste, voilà que l’on nous ressert le plat Dieudonné avec sa venue samedi prochain 10 janvier au Zénith de Toulouse. Avant de s’arrêter sur la polémique que suscite le spectacle, revenons sur le retour de boomerang de la quenelle en pleine figure du bonhomme…enfin si l’on peut parler de spectacle, mais plutôt de meeting politique, car le personnage, dont les premières ignobles outrances ont généré des réactions le marginalisant tout en le radicalisant encore plus, a créé un parti politique avec l’essayite d’extrême droite Alain Soral.
Car oui Monsieur Dieudonné Mbala Mbala s’est vu interdire son spectacle « Le mur » par le Conseil d’Etat, a pris … En savoir plus »



Jean Bloch, hiver 44,« Au revoir un enfant » du collège Pierre de Fermat

Posté le 19 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Plus jamais cela. Jacques Chirac, en 1995, lors de son discours dur la commémoration de la Rafle du Vel’d’Hiv de très sinistre mémoire à Paris, déclarait : « Cinquante ans après, fidèle à sa loi, mais sans esprit de haine ou de vengeance, la Communauté juive se souvient, et toute la France avec elle.  Pour que vivent les six millions de martyrs de la Shoah. Pour que de telles atrocités ne se reproduisent jamais plus. Pour que le sang de l’holocauste devienne, selon le mot de Samuel Pisar, le sang de l’espoir ».
Demain matin à Toulouse au collège Pierre de Fermat, un moment de solennité et de recueillement remémorera les sombres pages de l’histoire de France durant la Seconde Guerre mondiale à l’occasion de la commémoration et du dévoilement de la plaque en mémoire de Jean Bloch.
Jean Bloch, 15 ans, né le 24 juillet … En savoir plus »



Germaine Chaumel, l’aventurière au regard flash et clash

Posté le 25 août, par La Rédaction dans Culture, Politique Société. Pas de Commentaires

Ils croyaient fermement à un monde nouveau. Pas à un nouveau monde. Le leur existait déjà. Mais il n’était plus libre. Menotté par l’Allemagne nazie et le lâche collaborateur vichyste. La liberté était impatiente. Et elle, rieuse et avenante, elle allait aller immortaliser l’instant, comme toutes ces femmes soldats, en ce mois d’août 1944, qui montaient aux barricades fleurissant le Toulouse insurgé pour rejoindre les résistants et les Forces Françaises de l’Intérieur (FFI) se battant aux côtés des fantômes de Gavroche ou de Louise-Michel. Elle, c’est Germaine Chaumel, l’aventurière au regard flash et clash. « Maman, mais non, tu ne vas pas sortir » s’inquiète Pâquerette, sa fille en ce 19 août 1944, jour de rédition annoncée pour des Allemands qui brûlent les archives de la Gestapo dans la désormais rue des Martyrs-de-la-Libération ou font sauter des wagons de munitions à Blagnac. … En savoir plus »



Il y a 70 ans, « Toulouse, Toulouse libre, Toulouse fière »

Posté le 19 août, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

70 ans. Le 19 août 1944, Toulouse était libérée, libérée de l’hydre nazi et de la collaboration abjecte de Vichy. La nouvelle majorité municipale conduite par Jean-Luc Moudenc, relayée via les réseaux sociaux par Laurence Arribagé, députée de la Haute-Garonne et adjointe au maire, et par les mouvements « Un nouvel élan pour Toulouse » et « Jeunes Populaires 31″, a tenu à rappeler cette date historique en toute sobriété. Un jour de joie en cette fin d’été 44 qui a été perpétué peu après cette date historique par une affiche forte brandie sur les murs de la Ville rose qui respirait enfin: « L’ennemi en fuite a abandonné la ville. Toulouse est libérée. Libérée à la fois du joug allemand et de l’abjection vichyssoise. Libérée grâce aux offensives victorieuses de nos alliés, Anglais, Américains et Russes, aux côtés de ceux qui se battent, … En savoir plus »