Montpellier


« Une vie pour une vie »: le parcours combattant, coeur battant des Berneron

Posté le 4 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

« Une vie pour une vie ». Johann pour Nôa. Nôa par Johann. A l’inverse de ce qu’avait écrit Alexis de Toqueville, leur histoire est une galerie de tableaux où il n’y a que des originaux et aucune copie. Le livre du papa Berneron pour l’amour de sa fille, que cette chienne de vie a décidé de mordre à l’âge de 6 ans en lui faisant un mauvais tour de rein, ouvre ses pages sans prétention mais avec un encrier rempli d’émotion. Charles Baudelaire aurait pu en être le préfacier en usant de ces écrits dans « Les fleurs du mal »: « Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux, qui réfléchiront leurs doubles lumières. Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux ». Nôa et ses parents, c’est une vie pour une vie à crédit des douleurs, des soirs chagrins, des matins torturés. Une vie pour … En savoir plus »



TLT: TVSud et BFMTV, deux images pour rallumer le son

Posté le 15 septembre, par La Rédaction dans Culture, Economie Entreprises. Pas de Commentaires

TLT écran noir depuis juillet dernier. Plus de son, plus d’image depuis que le tribunal de commerce a constaté en juillet que la « petite chaîne locale » qui descendait, qui descendait…n’avait plus le moyens de faire face à ses engagements. Argumentant en prime…time que les actionnaires n’étaient plus disposés à renflouer systématiquement les comptes d’une entreprise vogue la galère. Depuis longtemps, la chaîne survivait au prix du danger, soumise à un plan de continuation prévoyant le remboursement régulier d’une dette de 2,4 millions d’euros. Alors, faute de « flouze », Toulouse « loose » sa TV créée en 1988 sous la mandature Dominique Baudis. Laissant inactive et sans nouveau bailleur la fréquence. Les candidats ne se sont pas bousculés au portillon pour reprendre le plateau, car le Conseil supérieur de l’audiovisuel ne voulait déclarer que recevables des candidatures charpentées financièrement. Le CSA a enregistré deux … En savoir plus »



Toulouse: à l’Hôtel-Dieu, la grande messe du vintage

Posté le 29 mars, par La Rédaction dans Mode et Déco. Pas de Commentaires

La machine à remonter le sillon d’une galette de The J. Geil’s Band, un retour vers le passé du design en se payant un luminaire Bauhaus et de Stijl, la mélancolie collée de se relover dans un chemisier liberty ou de mettre ses fesses à l’intérieur d’un 501 look de minet rockabilly. Autant de désirs revivals à assouvir ce week-end des 2 et 3 avril à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques de Toulouse, dans un lieu mémoriel, pour raviver les mémoires avec le premier Salon du Vintage. Après Montpellier depuis 2010 pour un rendez-vous calendaire des dénicheurs, l’Agence Couture, courroie du passé recomposé, va tisser un canevas de 45 stands old school et autant de corners avec sapes iconiques et autres produits d’antan tentants. Chineurs et chineuses, fondus et mordues auront matière à faire mirer leurs mirettes, et à actionner la mécanique du … En savoir plus »



XV de France: Fabien Galthié s’intercale dans l’attaque des idées

Posté le 28 janvier, par La Rédaction dans Sports. Commentaires fermés

Alors que Guy Novès va troquer son survêtement rouge et noir pour le très protocolaire costard-cravate du Bleu de France, stopper ses pas cadencés sur le bord de touche pour s’asseoir en posture un certain regard sur le XV de France en tribunes, Fabien Galthié, candidat déchu au poste de sélectionneur de l’équipe tricolore, s’intercale pour dévoiler ses mots bleus. Après la débâcle Coupe du Monde, la France ovale a ouvert son hôpital pour trouver le médecin urgentiste. Pour vite cautériser les blessures. C’est donc Guy Novès, flanqué de ses infirmiers Yannick Bru et Jeff Dubois, qui va opérer le grand blessé tricolore. Sans garant



Toulouse et Montpellier: on s’aimera ou je t’aime moi non plus?

Posté le 4 décembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Politique Société. Pas de Commentaires

Alors que la campagne des élections régionales bat son plein, – à demi-vide à vrai dire, car la population ne se rue pas dans le débat politique- , avant le premier tour de dimanche, en parallèle, se joue une autre bataille: l’avenir de Montpellier par rapport à Toulouse. Reléguée au second rang derrière la Ville rose, avec la fusion des deux régions, Montpellier subit un coup dans le rétro, presque un flash-back vers l’Ancien Régime, l’enterrement d’une somme de travaux de plus de 30 ans, conduits notamment par le solide et déterminé Gorges Frêche. Car pour rester debout entre Toulouse et Marseille dans la géographie politique, économique, industrielle et culturelle du Grand Sud, Montpellier a dû batailler ferme pour acquérir une notoriété certaine. Mais face à la quatrième ville de France, la capitale héraultaise cédera à Toulouse à partir du … En savoir plus »



Régionales: le FN, plus qu’une menace pour le PS-PRG

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Dimanche prochain, la France vote. Vote pour les élections régionales au premier tour, le second se déroulant le dimanche suivant 13 décembre. Avec deux questions ritournelles: la taux d’abstention à la lecture du désamour des Français pour la politique, et le score du Front National en raison du ras-le-bol de la population pour les partis traditionnels et leurs promesses, qu’ils considèrent pour beaucoup comme illusoires.
Avec aussi des paramètres qui font fluctuer les résultats comme les ignobles attentats de Paris et le rejet aujourd’hui profond du radicalisme islamiste, sans occulter le phénomène des migrants…dont on ne parle plus trop d’ailleurs…

GAGNER AVEC 19% AU PREMIER TOUR ET LA 3e PLACE…
Avec le nouveau découpage, la nouvelle grand région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, terreau de gauche dit éternel et un des derniers grands bastions promis de la résistance socialiste, pourrait toutefois vivre des soubresauts. Si l’on en … En savoir plus »



Thomas Fantini à la table politique…avec Philippe Saurel

Posté le 13 octobre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Politique Société. Pas de Commentaires

La politique réserve des surprises. Etonne parfois. Donne des boutons à certains. En révulse d’autres. Quand sont constituées les listes des candidats, il y a les habitués, les habituels, les irréductibles qui aiment le siège et les postulants que l’on ne pensait jamais voir postuler. Sauf eux peut-être dans leur intérieur intime…quand leur heure est venue.
A l’annonce de la liste Haute-Garonne du maire divers gauche de Montpellier, Philippe Saurel, leader régional des « Citoyens du Midi », candidat aux régionales en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, il est des Toulousains qui sont restés bouches bées et un peu estomaqués, en voyant figurer en numéro 2 de la liste derrière Mathilde Tolsan, attachée parlementaire de la députée PS Monique Iborra, le nom de Thomas Fantini. Thomas Fantini, le boss de la « Compagnie des Pergos », une enseigne à Toulouse, à Lardenne, dans le giron, à Labège … En savoir plus »



TLT dans la mire de TV Sud

Posté le 9 juillet, par La Rédaction dans Culture, Economie Entreprises. Pas de Commentaires

Depuis le 3 juillet, et le placement en liquidation judiciaire, c’est écran noir pour nuits blanches à TLT. Le son est coupé après 27 ans d’existence et quatre procédures d’alerte. Emmanuel Schwartzenberg, le tout dernier PDG, arrivé aux manettes en 2013, savait que l’image de télé toulousaine était sérieusement brouillée:  » En arrivant, je savais bien que TLT était en redressement judiciaire. On devait mobiliser toutes les forces pour la redresser, mais on ne m’avait pas tout avoué: la chaîne devait faire face à des besoins en trésorerie qu’elle ne pouvait pas assumer », et de poursuivre lucide, « La marge de manœuvre et la capacité d’autofinancement étaient réduites à néant, comme l’a constaté le juge enquêteur. J’ai alors compris que le seul combat à mener était de lutter contre la disparition de TLT. » De guerre lasse, car comme l’avouait encore Emmanuel … En savoir plus »



Dominique Reynié propose de suspendre la fusion des régions

Posté le 5 juin, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Ce matin à Toulouse, le candidat des Républicains aux futures élections régionales, Dominique Reynié, a rencontré la presse midi-pyrénéennes dans une brasserie du centre-ville. Au cours d’une conférence qui a duré près d’une heure et demie, le politologue investi en avril pour conduire la liste de la droite et du centre a notamment proposé que le processus de fusion politique soit suspendu jusqu’aux élections. « Il n’est pas légitime qu’un pouvoir en fin de mandat s’arroge le droit de configurer l’organisation du futur grand ensemble. Je demande donc la suspension de la fusion jusqu’aux élections. A mon sens elle ne pourra être opérée qu’après l’expression de la souveraineté populaire. Je demande le retour aux affaires courantes » a ainsi déclaré Dominique Reynié. Le candidat vise en fait le processus de rapprochement entre les exécutifs de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon, tous … En savoir plus »



Le ton monte en Languedoc-Roussillon

Posté le 21 mai, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Il fallait être un peu naïf pour s’imaginer que les exécutifs et les assemblées des régions appelées à fusionner allaient immédiatement trouver un terrain d’entente. Alors que la réforme territoriale doit théoriquement entrer en vigueur au 1er janvier prochain, les négociations autour de la répartition des pouvoirs entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon fait depuis quelques semaines l’objet d’une sorte de « crise diplomatique. » En effet, avec la nomination en conseil des ministres de Pascal Mailhos, le préfet de Midi-Pyrénées, au titre de « préfet préfigurateur » (c’est à dire chargé d’organiser concrètement la fusion), ainsi que celle d’Hélène Bernard, la rectrice de l’académie de Toulouse, comme « rectrice coordonnatrice » entre l’académie de Toulouse et de Montpellier, les élus languedociens ont eu, à juste titre, le sentiment d’être un peu pris pour des imbéciles.

Culture Frêche

A ces deux nominations il … En savoir plus »