Mars


Cité de l’Espace: astronaute un jour, sensations pour toujours

Posté le 18 octobre, par La Rédaction dans Insolite, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Le spationaute allemand, Reinahrd Furrer, de retour de sa mission avec Challenger en 1985, avait tenu ce propos onirique: « J’aurais souhaité, après mon retour, que les gens me demandent comment c’était là-haut, quelle impression cela m’avait fait d’être comme une étoile tournant tout autour de la Terre ». A partir de ce jeudi 20 octobre, et jusqu’à la fin de l’année 2018, avec la parenthèse enchantée du 30e Congrès Mondial des Astronautes du 16 au 20 octobre 2017, la Cité de l’Espace à Toulouse plonge tout vulgus pecum dans le quotidien des héros de l’espace.

EN ORBITE SENSATION AVEC THOMAS PESQUET
Avec l’exposition « Astronautes, drôle d’espace, drôle de vie », vous allez, en virtuel sensationnel, rejoindre le cercle des génies apparus, et notamment Thomas Pesquet, le Normand de Toulouse, l’homme 20 sur 20 en combinaison bleue, qui s’envolera le 15 novembre pour six mois … En savoir plus »



Rowing, chic planète…Mars

Posté le 6 mai, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Mode et Déco. Pas de Commentaires

 

Amis terriens, amies terriennes, « Rowing, chic planète…des mannequins vont marcher dessus ». Samedi soir, la planète…Mars Jean-Jacques sera mise sur orbite mode avec défilé d’inventivité avec l’élégance en évidence. Chic planète Mars, car aux tablées seront attablés des clients raffinés tenues de soirée. Avec entre regards certains sur les mannequins – 10 filles et 10 garçons aux physiques photographies de nos vies ordinaires vêtus d’extraordinaire- certains regards sur les assiettes Rowing, viandes et poissons à la plancha comme un blason tradition, mais aussi des extras tapas et un délicieux appel aux papilles qui frétillent avec le cocktail « Perle Toulousaine » (Vodka, Champagne, Cranberry, Basilic, Fraise, Framboise) de prime boisson pour les dames, mais plus si affinités masculines.

QUE DES CREATEURS DE LA REGION
Mais comment la mode a-t-elle suivi le courant Garonne pour s’amarrer marquante au Rowing? Samir Labidi, le créatif de ce sens … En savoir plus »



Garden party sportive au Rowing: Joe Dassin ressuscité

Posté le 24 septembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Sports. Pas de Commentaires

« On ira où tu voudras ». Non, non, on va au Rowing où la Garonne se la coule douce et paisible. Au Rowing où Jean-Jacques Mars et son équipe conjuguent le plaisir des goûts culinaires et la délicatesse du ventre qui prend le temps de se tendre tout en vous détendant. « Quand tu voudras ». Non, non, on y va surtout ce dimanche pour une Garden Party qui va prolonger vahiné et sports ohé ohé l’Eté Indien. « C’était l’automne, un automne où il faisait beau. Une saison qui n’existe qu’en Haute-Garonne. Ici, on l’appelle l’été indien des Capitouls. » Jean-Jacques Mars insiste même, « Mais, c’est tout simplement le nôtre. »
Avec vos robes de tennis, vous allez toutes ressembler  à une aquarelle de Marie Laurencin ou à un poster de Suzanne Lenglen. Car la petite balle jaune figure au menu des festivités de ce dimanche … En savoir plus »



Flood sur une jante et le Stade retombe en panne

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Alors que l’après-midi, ses compatriotes faisaient vrombrir contre l’Australie les quinze cylindres de leur mécanique qui monte en puissance avant une Coupe du Monde chez eux où ils seront en première ligne sur la grille de départ avec les Blacks, avec notamment un cerveau docteur-es stratège à son poste, l’ouvreur de 21 ans, George Ford, le demi d’ouverture anglais du Stade Toulousain, Toby Flood tournait sur une jante le soir contre Grenoble. Une gêne aux adducteurs qui l’aurait rendu incapable d’aligner trois pas, selon des oreilles et des yeux en coulisses aux Sept-Deniers, hier soir. Et pourtant, il a été aligné pratiquement une heure. A vide. Déchargé de son rôle de buteur qu’il a cédé obligé à Jean-Marc Doussain, qui a enchaîné quatre ratés au pied préjudiciables au final. Reste qu’avec Flood depuis son arrivée, c’est plouf. Un flop même … En savoir plus »



Jean-Jacques Mars, libre fonceur

Posté le 20 août, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre, Sports. Pas de Commentaires

Pour lui, ce ne fut pas l’enfance de l’or, et sa réussite socio-professionnelle argent « content » n’en est que plus louable et respectueuse. On ne scénarise pas version Zola. Mais…Famille ouvrière, « Et j’en suis fier. Je ne renierai jamais mes origines », quartier du Mirail à Toulouse, quatre enfants, une fille et trois garçons, lui le plus jeune, et les trois gamins dans la même chambre, l’aisance n’est pas d’aise, et dèjà, il se sent meneur de son « je ». Il n’est pas « fils de » cherchant à encourager les mécanismes de reproduction, il est « enfant dans », dans sa conquête de son espace pour marcher sur sa lune. « J’ai été le premier bachelier de la famille. J’ai vite eu cette envie de me battre, mais tout en conservant les bons codes et les bonnes valeurs inculqués par ma famille, si modeste soit-elle. » Jean-Jacques, « il … En savoir plus »