Lot


Le château Lagrezette reprend son pied…à terre à Toulouse

Posté le 8 novembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Une vitrine rue de Metz qui agite les papilles. Mais depuis deux ans, le vin du château de la Lagrezette ne passait plus dans le gosier des amateurs du malbec, le cépage « champagne » de Cahors, à cause de travaux pour des raisons d affaissement d’immeuble. Aujourd’hui, le vignoble d’Alain Dominique Perrin, président de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, et ex-big boss de Cartier et de sa maison mère, le groupe de luxe Richemont, reprend son pied…à terre à Toulouse avec la réouverture de cette boutique qui a de la robe classieuse. Pour mettre un peu plus de corps à cette soirée relance, Alain Dominique Perrin a fait appel à un metteur en scène mise en bouche césarisé par Gault & Millau, Nicolas Brousse, le chef patron de Monsieur Marius, capable de quelques sortilèges culinaires bien envoyés, notamment pour accompagner … En savoir plus »



La bande à Nino, on dirait Ferrer

Posté le 28 juillet, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Une gueule taillée à la serpe du blues. Cabossé pour l’éternité. Eternel dandy hanté par le ciel noir de la mélancolie. Nino Ferrer erre depuis le 13 août 1998 dans les airs du souvenir d’une mère adorée et adulée disparue un mois plus tôt. Dans les sphères du désespoir de profundis, dans un abîme de ténébres inconsolées. Dans la campagne près de sa maison de la Taillade à Saint-Cyprien dans le Lot, Agostino Ferrari a fermé la porte à sa vie. A simple tour dans la serrure du coeur. Son distinguo solaire est à l’ombre. Et depuis Mirza pleure et les cornichons ont toujours un goût amer. Et pourtant, il avait chanté « Le Sud » où « Le temps dure longtemps », une ode au bonheur de vivre, aux belles quiétudes de la vie. Un succès à plus d’un million d’exemplaires qui allait … En savoir plus »



Martin Malvy ou l’éternelle tolérance à fleur de po…litique

Posté le 4 janvier, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Que l’on soit de gauche ou de droite, ou d’ailleurs, il demeurera pour tous les citoyens un personnage marquant de la scène politique pyrénéenne, et même le premier de la nouvelle grande région fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Le premier car jusqu’à l’élection aujourd’hui, logiquement de Carole Delga, Martin Malvy aura présidé ce nouveau mammouth territorial. Martin Malvy, président de la Région depuis 1988, qui a passé la main « sans remords et sans regrets », restera un homme de gauche de dialogues, aux antipodes des enkystés dans leur parti politique. En ce sens, le Lotois né à Paris le 24 février 1936 se pose comme un politique loin des politicards, un homme qui a vite gommé le mot pouvoir de son parcours. Ne dit-il pas, « Mon engagement en politique est né d’un idéal, sans jamais penser que nous puissions vraiment arriver … En savoir plus »



Le sauvetage de l’abbaye vaut plus qu’une messe pour l’abbé, un saut en parachute

Posté le 21 août, par La Rédaction dans Insolite, Politique Société. Pas de Commentaires

Le culot du curé. L’opération « faites sauter l’abbé » dans le Lot à Marcilhac-sur-Célé a permis à un abbé de tutoyer les anges. Pardon, vous pouvez passer à confesse pour nous révéler le secret de cette histoire. Le 12 mars dernier, le père Guillaumme Soury-Lavergne, 36 ans, lançait sur facebook un appel à la solidarité pour sauver son abbaye millénaire. Un buzz tenant du miracle. Le contrat: si le père arrive à récolter la somme de 25 000 € sur les 50 000 € demandés sur le site Credofunding pour l’achat d’un orgue de l’époque victorienne dans son abbaye, il assurait se jeter dans le vide, hosanna au plus haut des cieux, sur 2.500 mètres avant d’ouvrir un parachute à 1500 mètres du sol. Dans le Lot, la chaîne de la complaisance s’organisait alors pour permettre à l’homme d’église de relever son pari … En savoir plus »



Le 19 août 1944, la Résistance libérait Toulouse…et André Malraux

Posté le 18 août, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Le 19 août 1944, Toulouse se libérait de l’étau nazi et de la sinistre collaboration vichyste. Un pan de la Grande Histoire de la Ville rose que les autorités politiques, et notamment Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, les autorités militaires et les civils vont honorer demain d’une nouvelle marque de reconnaissance aux héros qui ont donné de leur courage, de leur bravoure et de leur vie pour certains pour permettre à la France de recouvrer sa liberté, sa démocratie, sa République. Des héros de la Résistance dont les noms parsèment la mémoire de la cité, que ce soit juste par leur évocation ou par des plaques de rues qui perdurent leur mémoire. Comme, et la liste est exhaustive: le Colonel Serge Ravanel, chef régional des FFI; Jean-Pierre Vernant « Colonel Berthier »,commandant des FFI de la Haute-Garonne; François Verdier, « Le forain », chef … En savoir plus »



Stéphane Deligny, son sang dans sa vigne

Posté le 30 juillet, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Voici un parcours qui épouse toutes les causes du romanesque. Voilà un homme qui fait corps avec son âme. Le charisme épais, il aime, lui le rugbyman troisième ligne plaqueur époque white destroyer de l’école d’arcitecture de Toulouse, la compétition dans ce qu’elle a de plus noble et respectable. Le challenge du « je fais pour » élève est son credo, aux antipodes de la soumission du « je m’engage contre » abaisse et congèle la création. Pour apparaître sur la scène publique, une allure tout de suite mémorisable avec des emblèmes tangibles D’abord le crâne ras, pas de ceux dont les calvities sont passées au codage de la standardisation. Un crâne nickel propre infuseur d’idées et de défis. A l’hygiène bien loin de l’hygiénisme, car il aime combiner l’équation Bacchus=Epicure=Dyonisos=Plaisir. Stéphane Deligny est en plus doué d’ubiquité. Architecte avec un corps de bâtiment … En savoir plus »



La précarité augmente en Midi-Pyrénées

Posté le 15 mai, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Politique Société. Pas de Commentaires

 Alors que les derniers chiffres du chômage en France, révélés en avril, montrent que la situation de l’emploi ne s’est pas améliorée, l’Insee vient de publier les résultats de ses enquêtes régionales sur l’évolution de la précarité. Des études menées régulièrement, et actualisées au fil des trimestres, qui font état d’un contexte qui se dégrade en Midi-Pyrénées. L’édition 2014 des Tableaux de bord de la précarité révèlent en effet qu’entre 2011 et 2012, le nombre d’allocataires a progressé de 5%. Le ralentissement de l’activité économique entraînant nécessairement une hausse du chômage, la proportion de personnes percevant le RSA (Revenu de Solidarité Active) est en hausse de 6,7% entre 2011 et 2012. Par ailleurs, le nombre de bénéficiaires de l’Allocation de Solidarité Spécifique augmente quant à lui de 13% sur la même période. 

CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE
L’Insee s’appuie sur plusieurs principaux indicateurs pour établir … En savoir plus »