LesRépublicains


Emmanuel Macron, « En Marche » avant toute…à droite et à gauche

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

En France, l’histoire politique témoigne que pour accéder à la magistrature suprême, le candidat doit répondre à trois exigences canoniques: l’expérience avec le vécu affirmé d’un exercice, la compétence associée à une résistance de fer pour ne jamais vaciller et la capacité de rassemblement. A l’aube de la présidentielle de 2017, un des prétendants ne présente pas vraiment cette carte d’identité: Emmanuel Macron. Mais il a d’autres atouts pour déjouer les évidences de ce poker menteur.
A cet instant, la glorieuse incertitude règne. Hollande valse d’hésitations. Fillon, le nouveau leader maximo de la droite, surtout conservatrice et bourgeoise, est toutefois rejeté par la droite moderne, plus populaire et ouverte sur le centre. Un allié de Macron s’en fait d’ailleurs le pote porte-parole: « La droite est divisée comme jamais. Il n’y a aucun accord entre les courants sur l’Etat de droit, ni … En savoir plus »



Fillon ou Juppé: le choix des alliés et des alliés de choix

Posté le 22 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Qui roule avec qui pour ce second tour de piste de la primaire ouverte de la droite et du centre dans Toulouse et sa région? Avec François Fillon, l’amoureux des cylindres, largement en pole position depuis dimanche avec 44,1% (42,3% en Occitanie)? Avec Alain Juppé, le favori des bookmakers dont la côté a fléchi, 28,6% des voix dimanche (26,6% en Occitanie) mais qui espère en la volatilité de l’électorat?

CE SOIR JUPPE EN MEETING A TOULOUSE
Le premier plus grand édile de la région, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et Président de Toulouse métropole, a pris le parti du non-choix. Sa présence, ce soir mardi à Toulouse pour le meeting Juppé, n’apporte pas pour autant un éclairage sur sa décision. Pierre Esplugas, adjoint au maire de Toulouse, et soutien du Bordelais, livre ce commentaire: « Jean-Luc Moudenc sera présent au meeting Juppé, mais … En savoir plus »



Et c’est Poulidor qui gagne

Posté le 21 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

La Fontaine a raison, sa morale a souvent du bon…sens. La tortue avec sa carapace a le cuir dur, même quand elle se fait tancer par les coups de pattes vicieux des lièvres. Rien ne sert de courir, il faut partir à temps. Son chemin, François Fillon l’a tracé, en se répétant dans son subconscient, lui « Mister Nobody » comme le nommait son Président ultra-Président, cette morale du « Lièvre et de la Perdrix ». « Il ne se faut jamais moquer des misérables: car qui peut assurer d’être toujours heureux? »

LA VENGEANCE DE DROOPY
Hier, c’est Poulidor qui a gagné, en laissant à la fin de la première étape de la primaire de droite et du centre, à presque 24 minutes ( 44,1% pour Fillon contre 20,6% à Sarkozy) l’Anquetil de la politique, le survitaminé Nicolas Sarkozy. Hors délai, l’homme aux provocations verbales voulues, aux … En savoir plus »



NK aime la fronde

Posté le 20 octobre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

« Sheena is a punk rocker, well she is a punk rocker », scandaient The Ramones dans un de leurs hymnes révolution frondeuse. Elle ne se prénomme pas Sheena, mais l’adroite et pragmatique aspirante députée « Les Républicains » à la primaire de Droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet, mixe les idées, punk-rock, à la fois progressistes et radicales,dans le mall politique des mâles, avec quelques riffs de guitare aptes à faire siffler quelques oreilles. NK aime la fronde.

« L’EMMERDEUSE »
N’en déplaise à la gent masculine, bien chaussé dans ses mocassins à glands, Nathalie Kosciusko-Morizet est une femme politique dont les actes et les mots auront des effets sur le réel, car le réel est un lieu où l’on habite tous. Ne balance-t-elle pas pète-sec: « Je me bats pour que l’on ne parle pas que des Gaulois, des menus de substitution dans les cantines, tous ces … En savoir plus »



Elections régionales:le vainqueur est…l’électeur inconnu

Posté le 14 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Quel drôle de sport la politique française! A la fin du match, nul ne sait vraiment qui a gagné ou qui a perdu après les résultats des régionales d’hier. A qui perd gagne, à qui gagne perd. A l’extérieur, tout à coup, tu joues à la maison. Quelle drôle de guerre même! Entre ceux qui capitulent pour s’allier à des soldats de la patrie ennemie héréditaire contre la mécréante nation souverainiste, et ceux qui affrontent frontalement d’autres soldats de cette même patrie opposante traditionnelle et en montant aussi au front contre le Front. Avant la lutte finale, combien de bataillons ont eu les genoux tremblant avec le trouille au ventre de voir une armée bleue marine les bouter hors de leurs sièges régionaux? Alors, alors…ils ont appelé des réservistes pour rejoindre leurs troupes de guerre lasse. Et le sursaut fut. … En savoir plus »



Louis Aliot: « Avec la droite de la droite et les abstentionnistes, le lièvre socialiste est à portée de fusil électoral »

Posté le 8 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Quarante-huit heures après les résultats du premier tour qui le place en pole position, Louis Aliot, tête de liste du Front National, ne parade pas pour autant. L’euphorie dans la poche droite du blazer, il sait que Carole Delga, candidate PS-PRG, a les atouts majeurs pour poursuivre le règne de la gauche dans la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Certes. Mais, fort d’un logiciel FN qui a séduit, et notamment les jeunes, d’une dynamique nationale du rejet de la tradition droite-gauche, Louis Aliot compte s’attirer  l’aile droite de Dominique Reynié, exaspérée par 18 ans de socialisme en Midi-Pyrénées, et les abstentionnistes du premier tour, qui comme il le souligne dans une métaphore chasse à courre, « Avec le droite de la droite, et les abstentionnistes qui vont sortir de leur torpeur, le lièvre socialiste est à portée de fusil électoral. » Points de ses … En savoir plus »



Pour Claudine, sur la terrasse le bonheur

Posté le 20 novembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Insolite. Pas de Commentaires

Comme pour expurger le malheur. Comme pour faire vivre notre bonheur que de lâches terroristes islamistes ont voulu tuer un vendredi noir à Paris. Comme pour dire « fuck » aux islamo-nazis, comme pour dire la vie est belle, même quand elle est blessée. Comme pour hurler que l’on est vivant, que l’on est heureux de communier un moment de joie en hommage à une femme d’exception: Claudine Estève. Comme l’on s’octroie la liberté d’aimer, de l’aimer, la liberté de lui offrir un instant de paradis terrestre, la liberté de vivre en paix ensemble avec elle, pour elle. Avec les cadeaux, matériels et immatériels, qu’elle mérite.

ILS S’APPELENT ANNE-MARIE, ROBERT, MARIE-CLAUDE, JULIE…ET HEUREUX D’ETRE LA
Ils s’appellent Anne-Marie, Robert, Marie-Claude, Jean-Baptiste, Inès, Bertrand, Julie, François, Rose-Claude, Matthieu, Marie-France, Edmond, Olga, Pierre, Pascale, Loïc, Martine, Romuald, Frédéric, Laurent, Sébastien, ou Alexandre. Ils sont là avec … En savoir plus »



Accueil des migrants: Jean-Luc Moudenc entre ouverture et fermeté

Posté le 12 septembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Aujourd’hui à la Maison de la Chimie à Paris, plus de 600 maires de France, et peut-être plus, répondent à l’appel à la solidarité lancé par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pour trouver des solutions à la crise migratoire. Avec dans le panorama, une analyse comportementale qui divergererait: d’un côté des édiles de gauche à l’humanisme et à la générosité tatouées, et de l’autre des élus de droite secs et raides comme de la toile émeri. Quoi qu’il en soit, la France a décidé d’absorber 24.000 migrants. Un chiffre qui reste à figer, car pourquoi pas 100.000 ou 300.000 réfugiés, voir plus, qui pourraient passer la Méditerranné d’ici deux ou trois ans. Sans tomber dans le lyrisme des bons sentiments de nos sempiternels droits de l’hommisme, il faut toutefois poser cette question de la protection des migrants dans un … En savoir plus »