Las Planes


Sauver le Château Las Planes, c’est un acte citoyen en mémoire du Capitaine Treilhes tué en criant « Vive la France »

Posté le 9 juin, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

13h30 le 18 juin 1940 à Frambouhans dans le Doubs, deux auto mitrailleuses allemandes ouvrent le feu sans interruption. Un homme, héros pour la digne cause, chef de la colonne française présente dans le village, organise une opération défense, en faisant le coup de feu comme un simple soldat en stoppant 6 side-cars allemands fortement armés. Toutefois, une véritable armée fournie en matériel débarque dans le village en agresseur déterminé. La cité est prise de toute part, étouffée. Les soldats français abdiquent face à la force germanique et sont faits prisonniers. L’homme, le héros, lui, refuse de capituler. Sa bravoure est exemplaire, mais sa vie ne sera pas épargnée. Il adressera alors à l’agresseur de toutes ses forces un vibrant « Vive la France ». Magnifiquement stoïque, paroxystique, il tombera sous les armes nazis, à peine quelques heures avant l’appel historique du … En savoir plus »



Aux signatures citoyens pour dire non à la démolition du Château Las Planes

Posté le 6 juin, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Mobilisez-vous, il en va de la sauvegarde du patrimoine et de la mémoire. Il en va de l’honneur d’un homme, héros de la Seconde Guerre mondiale, le Capitaine Henri Treillhes. Aux plumes citoyens, signez et soutenez l’association SOS Patrimoine et le louable combat que mène la fille de ce très honorable titulaire de la Légion d’Honneur des Crois de Guerres, Annie Dutrain- Treilhes.  Une « guerre pacifique », mais armée de très justes intentions pour stopper la démolition du Château Las Planes, rebaptisée, depuis son rachat par le Député-Maire de Saint-Jean, Gérard Bapt, en 2005 en raison de la succession de quatre enfants.

UNE OPERATION BETON PROMOTION IMMOBILIERE
Un rachat à l’origine, appuyé par les engagements et les promesses du Député-Maire, pour que soit instaurée la mairie de Saint-Jean ou une bibliothèque. Mais les promesses ne valent que si elles sont tenues. Malheureusement « paroles, … En savoir plus »