Lapergola


Initiations culinaires à l’Alimentation: c’est vraiment un cadeau

Posté le 22 décembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Cuisiner raffiné à en faire tomber les babines comme le loup de Tex Avery, c’est l’apanage des chefs, des grands. Satisfaire les dîneurs délicats qui effleurent les assiettes pour immortaliser la création repose sur la gai-savoir faire des philosophes des fourneaux. Autrement dit, cuisiner en majesté est la propriété d’une cour de rois des spatules. Autrement dit, pour tout vulgum coquus, cuisiner n’est pas un cadeau. Grâce à l’Alimentation, le restaurant où les compliments s’empilent, cuisiner peut être une offrande dans des ateliers de bonnes façons, autour d’un chef à votre disposition disposé à vous dispenser de ses conseils étoilés. Quel cadeau. En cette période de fêtes, pour ceux qui ne savent pas ce qui peut satisfaire un pote, une copine, le cousin ou la tatie, offrir une soirée enthousiaste avec un pro enthousiasmé de vous passer ses plats, s’avère … En savoir plus »



Anouk Déqué, une femme sans langue de bois

Généreuse. Accessible. Sans détours. Anouk Déqué est une femme sans langue de bois. Une personnalité publique certes mais aussi maman au grand cœur, férue d’économie tout autant que de poésie. Ses déclarations ne passent jamais inaperçues. Certains jasent, ironisent. N’empêche, la patronne de la CGPME pendant 12 ans en tant que présidente bénévole, mais aussi patronne de son agence qu’elle a créée en 1988 se confie pour Toulouse Post.
Avec générosité, forcément.

T.P : Femme de lettre, femme de tête ou femme de réseau ?

D’abord Chevalier des Arts et des Lettres depuis 2011. Et plutôt Femme d’action. Femme de réseau, d’influence, tout dépend de la communauté dont vous dépendez, car vous trouverez toujours plus influent. Femme digitale oui. J’ai d’ailleurs été surprise d’apprendre ma nomination pour les Trophées de la communication digitale au féminin, par le réseau parisien JFD Connect, en … En savoir plus »



Oscar Garcia, un chef fait maison à la Pergola

Posté le 19 mai, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Comme la vague, en vogue qui plus est, retourne sur son sable originel, Oscar Garcia, originaire de Lardenne, l’un des plus jeunes chefs étoilés de l’histoire du Guide Michelin, retrouve sa terre maternelle. Toulouse, et plus précisément à La Pergola de Thomas Fantini. S’il a laissé Paris et sa Pergola de Saint-Germain-des-Près, le maître d’oeuvre de la Compagnie des Pergos a gagné le paris d’attirer à lui le petit prodige de la création culinaire. Ce jeune chef de 27 ans a étoffé sa popularité en drainant à la Table d’Uzès dans le Gard derrière ses casseroles une sacrée palanquée d’admiratrices et d’admirateurs. Avec le concours de son mentor Franck Putelat, double étoilé pour son restaurant le Parc à Carcassonne, certes, mais surtout grâce à ses bluffants tours de passe-passe sans dénaturer le produit d’origine. D’où l’oscar pour Oscar, et notamment … En savoir plus »



Menu « Ernest »: un café, l’addition et la pièce pour la bonne action

Posté le 26 octobre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Politique Société. Pas de Commentaires

Christian Jaurena est sorti de la mêlée journalistique, après des cadrages-commentaires à « Libération » et des passes après contacts aux commandes de la rédaction du service rugby à « L’Equipe ». Il a donné congés d’écriture pour…écrire une nouvelle page solidaire. En larguant son « encre » dans d’autres ports d’attaches humanitaires. En reprenant le cuir de la fraternité distribuée avec maestria par sa fille Eva. Eva, plume d’ange pour les plus démunis, a fondé en 2013, avec des amis (ies), l’association Circuit Court de Solidarité, avec pour axiome en accord avec les restaurateurs raccords, « Un café, l’addition et la pièce pour une bonne action ». Une association renommée « pour le plaisir et faire plaisir ». « Ernest ». Eva Jaurena, argent content quand il est partagé, a eu cette idée folle d’inventer un mini pour un maxi, un supplément pour une sourire, ce petit rien qui peut faire … En savoir plus »



La Pergola, vestiaire festif et gustatif des sportifs stars

Posté le 18 avril, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Sports. Pas de Commentaires

La Pergola, vestiaire festif et gustatif des sportifs. Ce slogan a longue vie dans le temple de la cuisine made in Sud-Ouest. Mais depuis le début de cette année, ce match fourchette bien remplie et estomac bien nourri se dispute sur d’autres terrains que les rituels rugby et football, car oui La Pergola- il suffit de mirer le nombre de photos souvenirs Brennus et Heineken Cup propriétés du Stade Toulousain, de clic-clac Kodak d’autres stars du cuir ovale, mais aussi rond car le TFC a élu ici aussi ses quartiers cantines, appliqués en étendards historiques sans prétention sur les murs- est le lieu effervescent de l’expression simple et directe de ces sportifs fantasmes de l’imaginaire collectif. Oui, la Pergola, que ce soit dans sa maison mère de Lardenne, ou chez ses enfants de Labège et d’Aucamville, est le local idéal … En savoir plus »



Avec sa tchatche épicée, Sandrine Prim est en tête sur le billot radiophonique

Posté le 13 février, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Du bouche-à-bouche pour permettre à des restaurateurs ou à des professionnels de l’alimentation de faire vivre sans s’essouffler leur entreprise, ou mieux même leur apporter une bouffée d’oxygène promotionnelle pour qu’ils ne vivent pas en apnée économique. Côté mangeaille, Sandrine Prim, brune sicilienne catalane à la langue bien pendue, est en tête sur le billot radiophonique régional, avec ses chroniques al dente « Les cordons bleus de la Ville rose » sur France Bleu Toulouse. Que ce soit au service des estomacs urbains qui digèrent maigre en réchauffant des soupes bios entre leurs mitaines ou prônant la street food servie en trois coups de cuillère à pot, ou que ce soit pour les résistants actifs du mouvement viandard ou les stressés de la restriction alimentaire, Sandrine Prim, ambassadrice du Prix Lucien Vanel, belle course à l’échalote annuelle entre les restaurateurs haut-garonnais, joue … En savoir plus »