FN


Et c’est Poulidor qui gagne

Posté le 21 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

La Fontaine a raison, sa morale a souvent du bon…sens. La tortue avec sa carapace a le cuir dur, même quand elle se fait tancer par les coups de pattes vicieux des lièvres. Rien ne sert de courir, il faut partir à temps. Son chemin, François Fillon l’a tracé, en se répétant dans son subconscient, lui « Mister Nobody » comme le nommait son Président ultra-Président, cette morale du « Lièvre et de la Perdrix ». « Il ne se faut jamais moquer des misérables: car qui peut assurer d’être toujours heureux? »

LA VENGEANCE DE DROOPY
Hier, c’est Poulidor qui a gagné, en laissant à la fin de la première étape de la primaire de droite et du centre, à presque 24 minutes ( 44,1% pour Fillon contre 20,6% à Sarkozy) l’Anquetil de la politique, le survitaminé Nicolas Sarkozy. Hors délai, l’homme aux provocations verbales voulues, aux … En savoir plus »



Elections régionales:le vainqueur est…l’électeur inconnu

Posté le 14 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Quel drôle de sport la politique française! A la fin du match, nul ne sait vraiment qui a gagné ou qui a perdu après les résultats des régionales d’hier. A qui perd gagne, à qui gagne perd. A l’extérieur, tout à coup, tu joues à la maison. Quelle drôle de guerre même! Entre ceux qui capitulent pour s’allier à des soldats de la patrie ennemie héréditaire contre la mécréante nation souverainiste, et ceux qui affrontent frontalement d’autres soldats de cette même patrie opposante traditionnelle et en montant aussi au front contre le Front. Avant la lutte finale, combien de bataillons ont eu les genoux tremblant avec le trouille au ventre de voir une armée bleue marine les bouter hors de leurs sièges régionaux? Alors, alors…ils ont appelé des réservistes pour rejoindre leurs troupes de guerre lasse. Et le sursaut fut. … En savoir plus »



Dominique Reynié: « Dimanche, c’est une autre élection »

Posté le 9 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Au moins une promesse tenue. De front républicain, il a toujours annoncé qu’il n’en serait pour lui pas question. Et il n’en sera rien. Troisième du premier tour des régionales, avec un score en-dessous de ses honnêtes espérances et de prédictions rationnelles (18,84%), Dominique Reynié repart au front, contre le Front de Louis Aliot, et frontalement contre l’union de la gauche de Carole Delga. Les appels à la capitulation des responsables nationaux de l’UDI et de certains Républicains, Jean-Pierre Raffarin et Nathalie Kosciusko- Morizet n’ont eu aucun effet. Pour Dominique Reynié, dimanche, ce sera une autre élection. Avec un homme franc et frais dans le monde politique, qui s’il est élu, ne tiendra que ses promesses, comme celle de n’occuper que ce mandat de président et de démissionner de toutes ses fonctions professionnelles. Mais aussi de ne jamais jouer sur … En savoir plus »



Louis Aliot: « Avec la droite de la droite et les abstentionnistes, le lièvre socialiste est à portée de fusil électoral »

Posté le 8 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Quarante-huit heures après les résultats du premier tour qui le place en pole position, Louis Aliot, tête de liste du Front National, ne parade pas pour autant. L’euphorie dans la poche droite du blazer, il sait que Carole Delga, candidate PS-PRG, a les atouts majeurs pour poursuivre le règne de la gauche dans la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Certes. Mais, fort d’un logiciel FN qui a séduit, et notamment les jeunes, d’une dynamique nationale du rejet de la tradition droite-gauche, Louis Aliot compte s’attirer  l’aile droite de Dominique Reynié, exaspérée par 18 ans de socialisme en Midi-Pyrénées, et les abstentionnistes du premier tour, qui comme il le souligne dans une métaphore chasse à courre, « Avec le droite de la droite, et les abstentionnistes qui vont sortir de leur torpeur, le lièvre socialiste est à portée de fusil électoral. » Points de ses … En savoir plus »



Régionales: le FN, plus qu’une menace pour le PS-PRG

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Dimanche prochain, la France vote. Vote pour les élections régionales au premier tour, le second se déroulant le dimanche suivant 13 décembre. Avec deux questions ritournelles: la taux d’abstention à la lecture du désamour des Français pour la politique, et le score du Front National en raison du ras-le-bol de la population pour les partis traditionnels et leurs promesses, qu’ils considèrent pour beaucoup comme illusoires.
Avec aussi des paramètres qui font fluctuer les résultats comme les ignobles attentats de Paris et le rejet aujourd’hui profond du radicalisme islamiste, sans occulter le phénomène des migrants…dont on ne parle plus trop d’ailleurs…

GAGNER AVEC 19% AU PREMIER TOUR ET LA 3e PLACE…
Avec le nouveau découpage, la nouvelle grand région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, terreau de gauche dit éternel et un des derniers grands bastions promis de la résistance socialiste, pourrait toutefois vivre des soubresauts. Si l’on en … En savoir plus »



Accueil des migrants: Jean-Luc Moudenc entre ouverture et fermeté

Posté le 12 septembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Aujourd’hui à la Maison de la Chimie à Paris, plus de 600 maires de France, et peut-être plus, répondent à l’appel à la solidarité lancé par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pour trouver des solutions à la crise migratoire. Avec dans le panorama, une analyse comportementale qui divergererait: d’un côté des édiles de gauche à l’humanisme et à la générosité tatouées, et de l’autre des élus de droite secs et raides comme de la toile émeri. Quoi qu’il en soit, la France a décidé d’absorber 24.000 migrants. Un chiffre qui reste à figer, car pourquoi pas 100.000 ou 300.000 réfugiés, voir plus, qui pourraient passer la Méditerranné d’ici deux ou trois ans. Sans tomber dans le lyrisme des bons sentiments de nos sempiternels droits de l’hommisme, il faut toutefois poser cette question de la protection des migrants dans un … En savoir plus »



Républicains, démocrates, progressistes…

Posté le 8 juin, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Le soufflet est déjà complètement retombé mais alors ce fut quelque-chose. Ces dernières semaines, alors que l’UMP s’apprêtait à changer de nom pour s’appeler désormais Les Républicains, que n’a-t-on pas lu et entendu sur ce sujet? Des recours en justice, des tribunes dans les journaux, des cris d’orfraie, des indignations. On se scandalise pour pas grand-chose en France. Il faut dire qu’on aime bien ça la polémique, les pinaillages, les poses de vierges effarouchées. Râler aussi. Un sport national. Plutôt deux fois qu’une. « Treize à la douzaine », comme l’on dit. Alors donc, il y aurait des termes que l’UMP ne pourrait pas employer. C’est drôle ça, de vouloir interdire l’emploi de certains mots. Hitler, Lénine et Mao n’auraient pas rêvé mieux. «La désolante récupération d’une notion phare de la nation » titrait récemment le professeur de sciences politiques Jacques de … En savoir plus »



La juste Pen

Posté le 9 avril, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Il faut jeter le « Pépé » avec l’eau du bain. Après ses propos dérapages, contrôlés ou incontrôlés, faites de salves révisionnistes et xénophobes, chacun se fera son opinion, quoi que…dans « Rivarol », Jean-Marie Le Pen est prié, avec extrême onction, de sortir du jeu du Front National, par sa propre fille. « Je me trouve obligée dans l’intêret de mon pays de prendre une décision difficile qui met en cause des liens filiaux. Mais le Front National est le seul outil d’espérance pour la France. Personne ne peut l’affaiblir et je ne laisserai personne le faire. En tout cas, pas tant que je serai présidente. » Et pour bouger le menhir frontiste et lui appliquer sa « juste Pen », Marine Le Pen promet d’organiser un bureau politique le 17 avril prochain pour désigner avec vote à main levée les candidatures frontistes pour les prochaines régionales. … En savoir plus »



Toulouse Avenir: « S’abstenir, c’est voter PS »

Posté le 27 mars, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

 

Toulouse Avenir, l’association de soutien à Jean-Luc Moudenc, n’y va pas par quatre chemins avant le second tour dimanche des élections départementales. Au contraire, le mot d’ordre va droit au but: « S’abstenir, c’est voter PS. S’abstenir, c’est soutenir le Gouvernement. » Car force avec grimaces a été de constater dans le camp uni de la droite au centre en Haute-Garonne que le plus fort taux d’abstention dimanche dernier a été enregistré dans cette famille politique. « Dimanche dernier, trop nombreux ont été nos soutiens qui se sont abstenus, expliquant un score du PS supérieur aux attentes », souligne avec regret un de leur porte-parole.
Toute cette semaine, les listes alliées au maire de Toulouse, leur chef de file, ont battu le rappel en termes prose combat. Car tant que la victoire promise devenue défaite imprévue n’est pas officielle, l’espoir demeure. « Tous nos candidats de … En savoir plus »



Haute-Garonne: la gauche fait de la résistance

Posté le 23 mars, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Le vote sanction pour le PS et son allié PRG est tombé comme un couperet au premier tour des départementales. Avec 21% des voix, les partis du Gouvernement sont aujourd’hui la troisième France, derrière le FN avec 25%, qui n’est pas, malgré les gesticulations joyeuses de ses leaders, passé premier parti national à la baisser du drapeau comme promis par les savants analystes. De son côté, l’union des droites et du centre avec 32,5% des voix, est le lauréat et ce grâce, n’en déplaise à certains, à l’effet aspirateur à popularité de Nicolas Sarkozy. Alors, oui, la gauche radical-socialiste a perdu ses bastions historiques, et notamment le Nord. Si l’on y ajoute la désunion nourrie avec les écologistes et le Front de gauche, le PS est en passe de perdre une trentaine de conseils généraux dimanche. Ce matin, les socialistes … En savoir plus »