Ellisalde


Initiations culinaires à l’Alimentation: c’est vraiment un cadeau

Posté le 22 décembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Cuisiner raffiné à en faire tomber les babines comme le loup de Tex Avery, c’est l’apanage des chefs, des grands. Satisfaire les dîneurs délicats qui effleurent les assiettes pour immortaliser la création repose sur la gai-savoir faire des philosophes des fourneaux. Autrement dit, cuisiner en majesté est la propriété d’une cour de rois des spatules. Autrement dit, pour tout vulgum coquus, cuisiner n’est pas un cadeau. Grâce à l’Alimentation, le restaurant où les compliments s’empilent, cuisiner peut être une offrande dans des ateliers de bonnes façons, autour d’un chef à votre disposition disposé à vous dispenser de ses conseils étoilés. Quel cadeau. En cette période de fêtes, pour ceux qui ne savent pas ce qui peut satisfaire un pote, une copine, le cousin ou la tatie, offrir une soirée enthousiaste avec un pro enthousiasmé de vous passer ses plats, s’avère … En savoir plus »



Guy Novès, un illustre aux Illustres

Posté le 12 juin, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

 

L’émotion. Et pourtant, il s’est souvent rendu salle des Illustres, pour brandir le bouclier de Brennus ou la Coupe d’Europe, en tant que joueur (1975-1988, double champion de France ), qu’entraîneur ou manager (1988-1990 et 1993-2015, 10 titres de champions de France et quatre Coupe d’Europe), sur la balcon du Capitole devant un parvis « rouge et noir » de monde acquis et conquis. Mais ce soir, Monsieur Guy Novès, oui Monsieur, après 40 ans de vie commune avec le Stade Toulousain, devrait être saisi par le frisson quand le Maire de Toulouse en présence d’élus, lui remettra la Médaille de la Ville. En répétant ses propos d’admiration : « Au-delà de ses performances sportives, Guy Novès fait partie de celles et ceux qui ont écrit les plus belles pages de Toulouse. Pour cela, nous l’en remercions au nom de tous les Toulousains. » … En savoir plus »



Noves, habemus Papam manager

Posté le 30 mai, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

La fumée blanche ne surplombe pas encore le siège de la FFR. Mais Habemus Papam manager. Entre les cloisons de la maison du rugby, le nom fuité du futur manager de l’équipe de France, appelé à prendre ses fonctions après la Coupe du Monde en Angleterre en lieu et place de Philippe Saint-André, se nomme, comme ce n’est plus une surprise, Guy Novès. Une nomination, hors du ballon caché dans une mêlée tres fermée du « fait du prince », que la FFR ne révèlera que demain dimanche, car elle répond à un appel démocratique à candidature. La FFR a avoué avoir reçu 66 CV, pour en sélectionner un grand huit, puis un, toujours en activité cette après-midi avec les demi-finales de barrages contre Oyonnax.
Un pour qui, à Ernest-Wallon, le public n’aura « dieu » que pour lui. Lui, pour sa dernière séance, on … En savoir plus »



Entre Guy Novès et Cyril Vancheri, une nouvelle histoire « je t’aime, moi non plus »

Posté le 4 janvier, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

A 21 heures ce soir devant les caméras de Canal +, le Stade Toulousain va défier à Michelin un Clermont gonflé à bloc pour reprendre le leadership du Top 14, après les déconvenues du Stade Français à Lyon (12-9) dans un piètre match et de Toulon à Montpellier (16-12) revigoré par l’effet Jack White et la mise à pied de Fabien Galthié. Un Stade Toulousain, secoué après les affaires internes et les luttes de clans, mais pas abattu puisqu’il a su battre, certes a minima, le Racing lors de la dernière journée, qui se verrait bien revenir dans le top 6, synonyme de rédemption en vue des phases finales. Mais qui sait que le matelas ne compte que peu de ressorts pour rebondir, comme l’avoue Jean-Baptiste Ellisalde, le coach des arrières: « On n’a plus les moyens de laisser tomber. On … En savoir plus »



La Pergola, vestiaire festif et gustatif des sportifs stars

Posté le 18 avril, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Sports. Pas de Commentaires

La Pergola, vestiaire festif et gustatif des sportifs. Ce slogan a longue vie dans le temple de la cuisine made in Sud-Ouest. Mais depuis le début de cette année, ce match fourchette bien remplie et estomac bien nourri se dispute sur d’autres terrains que les rituels rugby et football, car oui La Pergola- il suffit de mirer le nombre de photos souvenirs Brennus et Heineken Cup propriétés du Stade Toulousain, de clic-clac Kodak d’autres stars du cuir ovale, mais aussi rond car le TFC a élu ici aussi ses quartiers cantines, appliqués en étendards historiques sans prétention sur les murs- est le lieu effervescent de l’expression simple et directe de ces sportifs fantasmes de l’imaginaire collectif. Oui, la Pergola, que ce soit dans sa maison mère de Lardenne, ou chez ses enfants de Labège et d’Aucamville, est le local idéal … En savoir plus »