Droopy


Et c’est Poulidor qui gagne

Posté le 21 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

La Fontaine a raison, sa morale a souvent du bon…sens. La tortue avec sa carapace a le cuir dur, même quand elle se fait tancer par les coups de pattes vicieux des lièvres. Rien ne sert de courir, il faut partir à temps. Son chemin, François Fillon l’a tracé, en se répétant dans son subconscient, lui « Mister Nobody » comme le nommait son Président ultra-Président, cette morale du « Lièvre et de la Perdrix ». « Il ne se faut jamais moquer des misérables: car qui peut assurer d’être toujours heureux? »

LA VENGEANCE DE DROOPY
Hier, c’est Poulidor qui a gagné, en laissant à la fin de la première étape de la primaire de droite et du centre, à presque 24 minutes ( 44,1% pour Fillon contre 20,6% à Sarkozy) l’Anquetil de la politique, le survitaminé Nicolas Sarkozy. Hors délai, l’homme aux provocations verbales voulues, aux … En savoir plus »