DiMeco


Vincent Moscato, itinéraire d’un roudoudur

Posté le 23 novembre, par La Rédaction dans Culture, Sports. Pas de Commentaires

 

 

Pour son petit sourire en coin, on repassera, car Vincent Moscato, le Gaillacois, enfant de la baffe sur les pelouses (Remember sa jeunesse tarnaise à Gaillac et à Graulhet le cheveu sur l’épaule et le poing revolver ou sa fourchette en acier brossé contre l’Angleterre lors du Tournoi des Cinq Nations), et dans les baloches baston boules de pétanques dans les chaussettes de rugby avec son pote de castagne, Jean-Philippe Revallier est du genre dur à faire cuire. Pour son humour potache qui tache et populaire l’air du temps, on croise alors un roudoudou. En tronche, cela donne un Vincent Moscato roudoudur. Mais un gars honnête. Honnête avec lui-même contre lui-même. Comme il l’est depuis son arrivée au Moscato Show sur RMC, où il se joue de lui-même, en sachant toutefois se fendre de quelques bourre-pifs amicaux ou pas contre … En savoir plus »



Jean-Luc Sassus, la vie hors jeu

Posté le 23 mai, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Putain de tacle. Dans la nuit de jeudi à vendredi, l’ami Jean-Luc Sassus a été taclé par un arrêt cardiaque en pleine course heureuse. A 52 ans. Maudit terrain, avec des mottes de fatalité et de malédiction. Lui, l’ancien joueur du TFC avec les Marcico, Tarantini ou autre Stopyra et Rocheteau, de Cannes, du PSG, de Lyon et de Saint-Etienne, cinq fois convoqués en équipe de France, lui l’intello du foot, la tête et les jambes, ingénieur-chimiste, a toujours détonné. Même déconné comme il aimait le dire, « Dans le football, le fait d’avoir fait des études a eu un petit côté péjoratif. Mais les gens qui me connaissent bien ne prennent pas pour un intellectuel. Je suis quelqu’un qui déconne, je suis un bringueur, un mec qui rigole. J’étais juste un bon élève en maths. Mais il y a des … En savoir plus »