Corse


« Les Maquisardes », c’est bon quand ça se Corse

Posté le 9 décembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

C’est bon quand ça se Corse. « Les Maquisardes », forza gourmandise, brisent l’omerta de ce paradoxe rue des Tourneurs à Toulouse. En faisant chanter haut les produits artisanaux en polyphonie qui sollicitent l’imagination, Emilie Dinet et Lucie Delbos, aux origines corses sang pour sang, sans pour autant un patronyme en terminaisons fins de bouche « nova », ‘iani », « otti », ou « ucci », font parler la beauté sauvage « pace, salute » dans les assiettes et les possibilités d’une île. « Précédemment, nous avons travaillé avec Lucie dans des boutiques proches. Et un jour, et vu que nous avons toutes les deux des origines corses, on s’est dit: à Toulouse, il y a certes des produits corses dans certaines boutiques, mais il n’y a pas d’adresse 100% corse. Ensemble, nous avions les mêmes attentes, celles de faire nous-mêmes. On s’est vite entendues sur le principe, à savoir celui … En savoir plus »



Claudine Estève, elle mérite qu’on a la « Joncondise » au Louvre de la reconnaissance

Posté le 6 octobre, par La Rédaction dans Insolite, Politique Société. Pas de Commentaires

D’époque en époque, résiste la souplesse énergique de sa silhouette qui défie tout âge légal. D’ailleurs, elle n’a pas d’âge, parce qu’elle a quelque chose d’un personnage mythe. Qui traverse le temps s’en s’arrêter au firmament des unes des médias. Elle pourrait pourtant, tant on sublime des bimbos emperlousées ou des nunuches sans âme, qui ne mériteraient pas une ligne dans les journaux. Mais qui ont…juste le temps d’un buzz le privilège de la consécration. Elle, elle a le temps d’être en ayant toujours été. Elle, elle conjugue au présent de l’actif le passé de son activité. Elle, son nom, sauf pour les siens, et ses amis, ne vous dira peut-être rien. Vous passeriez devant sans vous y arrêter, et pourtant elle mérite qu’on s’y arrête. Et qu’on a la « Jocondise » au Louvre de la reconnaissance.
Elle, elle se nomme Claudine … En savoir plus »



Cannabis, alcool, tabac: Midi-Pyrénées est addict

Posté le 23 juillet, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Le sud, le soleil câlin, son esprit latin, festif, plaisir et désir. C’est une fait que moult nous envient. Mais avec, ses effets pervers. L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, avec sa dernière étude, vient nous tirer l’oreille. Et notamment en Midi-Pyrénées, où les jeunes de 17 ans ont « le pétard’, « le drink » et « la clope » plus facile que la moyenne nationale. En effet, les jeunes sudistes consomment tous ces produits plus régulièrement que la moyenne nationale.
Concernant le canabis, au sud, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et PACA surfent avec le top de la shit connection avec un usage régulier compris entre 12 et 13%. La Corse ne suit pas ce mouvement « joint dépendant » avec 6%. La pompon étant accroché au crâne de la Franche-Comté avec 14%.
Pour l’alcool, l’Observatoire indique, et c’est avec regret, que 12,3% des jeunes en consomment avec régularité. … En savoir plus »



Tourisme: la moitié du gâteau pour trois régions, Midi-Pyrénées taille fine

Posté le 7 août, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Alors que la saison estivale 2014 bat son …demi-plein (Juillet ne préfigure pas des résultats étincelants, caprice météo en prime de finances au rouge pour certaines bourses), l’Insee a délivré son bilan touristique pour l’année 2013. Si la croissance a des airs moroses, le toursime voit toujours la vie en rose dans l’hexagone. Avec 83 millions de visiteurs, la France demeure la reine du monde des pays visités, largement devant son dauphin américain avec 67 milions, et le voisin espagnol qui pousse sa corne avec 60,6 millions. Concernant les nations qui cassent leur tirelire, la Chine, la Russie et le Brésil explosent les compteurs. Dans le secteur dorloté de l’hôtelerie en Europe, la France occupe la suite royale avec 405,2 millions de nuitées, soit 15% du total continental, bien loin devant l’Espagne (368,5 millions), l’Italie (363 millions), l’Allemagne (355,3 millions) … En savoir plus »



Fusion Midi-Pyrénées avec Languedoc-Roussillon: négatif pour le chômage, sans impact sur la croissance

Posté le 4 juin, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Douce France, cher pays de mon enfance…Tu ne seras plus comme avant. Ainsi en a décidé François Hollande, partisan d’une rédécoupage réduction de 22 à 14 régions, avec seulement trois régions qui ne varieront pas d’un iota; Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais et la Corse. Cette fusion pourrait donner une nouvelle vision du territoire d’ici le 17 janvier 2017, après des élections régionales reportées de mars à l’automne 2015. Une récomposition des régions qui devrait s’accompagner de la disparition des départements d’ici 2020. Cette réforme territoriale devrait, selon le Président de la République, garantir de 12 à 25 milliards d’euros d’économies dans le fonctionnement des collectivités. Un chiffre que n’assure pas certains socialistes, comme le président PS de la région Aquitaine, Alain Rousset: « Nous ne ferons pas d’économie sur les régions. Au contraire, il faudra égaliser vers le haut les salaires des fonctionnaires … En savoir plus »