Boulangerie


Boulangerie Saint-Georges: un show gustatif prise de températures festives

Posté le 13 décembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Un peu de tout, mais surtout du nouveaux nés- en cette période de nativité,la tradition a bon gout-, mais tout qui, en soi, fasse tout un plat de découvertes. La boulangerie-pâtisserie Saint-Georges, antre des amis de pains, Christine et François Le Galo, met, ce samedi, ses grands plats créatifs dans les petits plaisirs gustatifs. Oyez, oyez, dégustez, bonnes gens, place Saint-Georges, gueletonnez au plus près des arrivages de 11 heures à 16 heures, échauffez vos ramages en prévision de votre trêve confite de bons sentiments et d’agapes scintillants. Outre cette bourse aux réjouissances, vous pouvez aussi réjouir votre bourse en gagnant le lot de 50 euros qui sera décerné le mardi 20 décembre.
En attendant ce pain béni ou cette cerise sur le gâteau, vos estomacs auront le loisir de s’offrir en cadeau les cadeaux maisons en portion tentation et invitation … En savoir plus »



La Boulangerie Saint-Georges se casse la croûte pour « Toulouse à Table »

Posté le 22 septembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

 

 

 

Il existe des adresses comme celles-ci. A préserver, car elle est à mie amie. Cette chaumière est câlinement confite dans ses songes. Ici, le pain est parasol de vos estomacs, car on sait le tourner vers tous les soleils qui font bronzer la farine artisanale. Ici, les salés sublimés et les valses de viennoiseries sont vos amants aimantant vos papilles. Ici, boulangerie Saint-Georges à Toulouse, chez Christine et François Le Galo, on aime ce qui fait ventre apaisé, dans le sens du partage. On se pourlèche les babines des moments croustillants mais aussi des moments tendres. Alors, en ce festival gourmand depuis hier et jusqu’à dimanche avec la troisième recette de « Toulouse à Table », les Le Galo and Co ne pouvaient que faire connexion avec l’événement. Désireux de se casser la croupe pour que la population casse la croûte. « A … En savoir plus »



Boulangerie Saint-Georges: l’ami de pains

Posté le 27 mai, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Les yeux mangent d’un regard câlin. Dans un arc-en-ciel de couleurs et de saveurs, l’estomac se tapisse de bonnes intentions gourmandes. A la boulangerie Saint-Georges à Toulouse, chez François et Christine Le Galo, on entre dans l’antre de l’ami de pains. Et plus, car il y a d’autres affinités avec une vitrine à se pourlécher de délices salés et de pépites pâtissières et viennoiseries.

« LE PAIN, C’EST SENSUEL »
Depuis 2005, en ayant quitté Paris et le commerce pour un autre pari professionnel, et l’amour rugby crème chantilly pour monsieur, les Le Galo vont au galop vers l’excellence boulangerie-pâtisserie. Au galop pour un gala de goût. Mais avec tendresse et séduction. En bousculant la création, mais sans bousculer la matière première de leur filon. Car le pain, pour ce couple respectueux, c’est tout, l’essence des sens. « Le pain, c’est sensuel. C’est le toucher, … En savoir plus »



Soeurs baguettes, amies de pain

Posté le 23 janvier, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Blondes comme les blés nées sous le croissant du pari. Un pari hasardeux, un peu fou fou même, mais avec comme mise en jeu le maintien à la table d’une tranche de vie patrimoniale dans l’historique quartier Saint-Etienne à Toulouse. Un jeu osé dans une discipline pour garçons. « Au départ, on nous a pris un peu pour des folles » avoue, aujourd’hui soulagée, Lucie, une des soeurs baguettes. Avec Léa, soeur non-jumelle, mais jumelée par la volonté de maintenir le commerce de proximité, elles se sont lancé mitron béotien…dans la boulangerie. « Si les restaurants dans le quartier, et des bons, demeurent, il n’y a plus de boucher…et plus de boulanger. Quand on a vu, il y a maintenant presque deux ans, 9 rue Perchepinte sur la façade de cette très vieille boulangerie fermée depuis longtemps l’affiche: à louer. On s’est dit … En savoir plus »