Economie Entreprises


Le château Lagrezette reprend son pied…à terre à Toulouse

Posté le 8 novembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Une vitrine rue de Metz qui agite les papilles. Mais depuis deux ans, le vin du château de la Lagrezette ne passait plus dans le gosier des amateurs du malbec, le cépage « champagne » de Cahors, à cause de travaux pour des raisons d affaissement d’immeuble. Aujourd’hui, le vignoble d’Alain Dominique Perrin, président de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, et ex-big boss de Cartier et de sa maison mère, le groupe de luxe Richemont, reprend son pied…à terre à Toulouse avec la réouverture de cette boutique qui a de la robe classieuse. Pour mettre un peu plus de corps à cette soirée relance, Alain Dominique Perrin a fait appel à un metteur en scène mise en bouche césarisé par Gault & Millau, Nicolas Brousse, le chef patron de Monsieur Marius, capable de quelques sortilèges culinaires bien envoyés, notamment pour accompagner … En savoir plus »



Nouveau Parc des expositions: le mastodonte enchanteur enfin en chantier

Posté le 3 octobre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Politique Société. Pas de Commentaires

Toulouse Métropole d’ambition justifie…son ambition. Le nouveau Parc des Expositions, son nouveau paquebot amiral est lancé depuis aujourd’hui sur les flots de la réalisation. Un chantier mastodonte, 77.000 m2 de surfaces couvertes (deux fois plus que son prédécesseur le Parc du Ramier, prochainement métamorphosé en poumon vert avec le projet Grand Parc Garonne), pour une enveloppe de 311 millions d’euros (199 millions pour Toulouse Métropole, 45 millions chacun pour la Région et le Département, 22 millions pour Tisséo-SMTC), qui se triangule sur les communes d’Aussonne, de Beauzelle et de Cornebarrieu, au carrefour stratégique de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, de l’usine Airbus A380, du musée Aeroscopia et du tram T1 prolongé de 700 mètres pour une desserte sur site. Pour une livraison finale programmée en 2020. Jean-Luc Moudenc ne cachait pas sa satisfaction de voir la première pierre posée sur la « base … En savoir plus »



« Le Tenace » dans l’eau d’une nouvelle vie

Posté le 16 septembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre, Insolite. Pas de Commentaires

Un max pour « Le Tenace ». La rénovation, la résurrection et une nouvelle fonction, toujours après son naufrage. La péniche « Le Tenace », construite en 1938 en Meurthe et Moselle, modèle Freyssinet, 39,5 m de long pour 140 tonnes, ayant vogué sur les canaux du Nord et du Centre, avant d’être remorqué vers Toulouse en 1995 sous le pavillon de la Mairie de Toulouse, remonte le fil de sa vie après son avarie en décembre 2013. Aménagé en restaurant au Port de la Daurade en 1996 en eau douce sur la Garonne, le navire a été tenu à sa barre notamment par Jean-Pierre Rives, « Casque d’Or », pour tenir la cap de la popularité gastronomique. Mais les choses parfois prennent l’eau et plongent les affaires sous le niveau de l’amertume. « Au lieu de la vendre, nous avons préféré, après rénovation, donner une nouvelle … En savoir plus »



TLT: TVSud et BFMTV, deux images pour rallumer le son

Posté le 15 septembre, par La Rédaction dans Culture, Economie Entreprises. Pas de Commentaires

TLT écran noir depuis juillet dernier. Plus de son, plus d’image depuis que le tribunal de commerce a constaté en juillet que la « petite chaîne locale » qui descendait, qui descendait…n’avait plus le moyens de faire face à ses engagements. Argumentant en prime…time que les actionnaires n’étaient plus disposés à renflouer systématiquement les comptes d’une entreprise vogue la galère. Depuis longtemps, la chaîne survivait au prix du danger, soumise à un plan de continuation prévoyant le remboursement régulier d’une dette de 2,4 millions d’euros. Alors, faute de « flouze », Toulouse « loose » sa TV créée en 1988 sous la mandature Dominique Baudis. Laissant inactive et sans nouveau bailleur la fréquence. Les candidats ne se sont pas bousculés au portillon pour reprendre le plateau, car le Conseil supérieur de l’audiovisuel ne voulait déclarer que recevables des candidatures charpentées financièrement. Le CSA a enregistré deux … En savoir plus »



Tonsor & Cie, le barbier de sa Ville se fait mousser par le prix « Talent Starter »

Posté le 14 septembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Enfin aller chez le barbier de sa Ville. En s’asseyant dans un des fauteuils du salon très gentleman du 31 rue Bouquières, le client remarqua en un clin d’oeil que sa voisine était charmante, mais elle était accompagnée d’un mélomane renfrogné à la barbiche menaçante qu’il décida alors d’aller se faire tailler par un des trois maîtres barbiers, as de la tradition et de l’esthétisme, Hervé, le barbier officiel du Tour de France, Pascal, ou JP. Dans l’antre de Tonsor & Cie, triangle d’art du barber shop, du concept store et du lifestyle, vous êtes dans un lieu pour l’homme nulle par ailleurs. Si décalé, si détonant, si innovant en faisant féconder le meilleur du passé, que lors du Mondial de la Coiffure à Paris, où d’ailleurs un certain moderne hipster à la barbe légèrement fleurie mais à la popularité … En savoir plus »



Avec Michel Sarran, la cuisine en première classe dans les TGV

Posté le 7 septembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Voyager en première classe, c’est un luxe que tous ne peuvent s’offrir. Manger en première classe, c’est un privilège que les voyageurs en TGV peuvent dorénavant partager depuis le 1er septembre. En effet, la SNCF a décidé de transformer ses wagons-bars en chaumières étoilées en signant avec le chef toulousain Michel Sarran. Des resto-express délicieusement confits dans des songes devenus réalités. Mais comment un des cadors français de la cuisine « haute couture » a pris le pli de la restauration chemin de fer pour actionner l’aiguillage vers la qualité, alors que dans les wagons, seul un micro-onde accompagne les vendeurs de milliers de repas jour? C’est en réservant le compartiment réservé par Olivier Sadran, Président du TFC, et ami de l’artiste du savoir mitonner, qui a signé un contrat avec la SNCF pour dribbler le sans saveur de la restauration précédente. … En savoir plus »



Grande Braderie de Toulouse: 3 jours à moindre sou

Posté le 1 septembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises. Pas de Commentaires

« Le monde entier est un théâtre »,soulignait William Shakespeare. Et la mode, le design, ou l’accessoire maison, une scène perpétuelle. Et quand les achats sont à moindre coût, les acteurs-acheteurs traduisent un scénario heureux. C’est dans cette ligne éditoriale économique que la Mairie de Toulouse, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse, et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat organisent pour la quatrième année consécutive la Grande Braderie de Toulouse, trois jours durant à moindre sou, demain vendredi 2 septembre, samedi 3 et dimanche 4 septembre. Un jour de travail le dimanche supplémentaire par rapport aux éditions précédentes, à la demande intelligente de la fédération des commerçants du centre-ville.

PRES DE 800 COMMERCANTS
La ville de Toulouse va brader à gogo sur un périmètre compris entre les boulevards au nord de la cité et la zone Carmes-Croix-Baragnon au sud. Près de … En savoir plus »



Avec Airbus, « hep, un taxi volant s’il vous plaît ! »

Posté le 23 août, par La Rédaction dans Economie Entreprises. Pas de Commentaires

En apesanteur, vous allez bientôt pouvoir héler un taxi, « Hep, un vol Toulouse-Paris pour rejoindre ma dulcinée à Neuilly-Plaisance ». De la fiction-affection à la réalité-affinité, il n’y a que la conception de la voiture volante du XXIe siècle. Véritable révolution-évolution dans notre monde « Cinquième Elément » vu par Luc Besson, Airbus Helicopters planche pour transformer le cinéma en réel.
Ce véhicule, version futuriste du bon vieil hélico, n’est autre qu’un drone géant, comme l’a déjà dévoilé dernièrement à Las Vegas la Chine nouvelle avec son quadricoptère EHang. Dans cette opération diamond in the sky, Airbus travaille sur deux modules, un pour le fret et un autre pour le transport de passagers, avec l’annonce croustillante de premiers tests pour fin 2017.
Le fleuron français, et surtout toulousain, a ouvert les portes du cockpit de ses secrets. En effet, la première version de cette bagnole … En savoir plus »



Anouk Déqué, une femme sans langue de bois

Généreuse. Accessible. Sans détours. Anouk Déqué est une femme sans langue de bois. Une personnalité publique certes mais aussi maman au grand cœur, férue d’économie tout autant que de poésie. Ses déclarations ne passent jamais inaperçues. Certains jasent, ironisent. N’empêche, la patronne de la CGPME pendant 12 ans en tant que présidente bénévole, mais aussi patronne de son agence qu’elle a créée en 1988 se confie pour Toulouse Post.
Avec générosité, forcément.

T.P : Femme de lettre, femme de tête ou femme de réseau ?

D’abord Chevalier des Arts et des Lettres depuis 2011. Et plutôt Femme d’action. Femme de réseau, d’influence, tout dépend de la communauté dont vous dépendez, car vous trouverez toujours plus influent. Femme digitale oui. J’ai d’ailleurs été surprise d’apprendre ma nomination pour les Trophées de la communication digitale au féminin, par le réseau parisien JFD Connect, en … En savoir plus »



Volkswagen / Audi / Seat / Skoda… Les suites de l’escroquerie à Toulouse !

Posté le 30 mai, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Non classé, Politique Société. Pas de Commentaires

Rappel des faits :
Le constructeur Allemand Volkswagen n’est pas au bout de ses peines :
accusé d’avoir truqué les tests anti pollution sur ses véhicules Diesel, grâce a un logiciel capable de réduire la lecture des émissions réelles d’oxyde d’azote (NOx) dégagées, le géant automobile va devoir faire face, en France, à l’Association de défense des droits des consommateurs.

C’est au départ une ONG dénommée “Internationnal Council on Clean Transportation” qui a découvert la supercherie.
Un rapport du centre pour les carburants alternatifs, les moteurs et les emissions, rendu en mai 2014, met l’accent sur les écarts importants entre les taux d’émissions réels et ceux déclarés, allant jusqu’à pres de 15 à 35 fois plus de NOx pour certains modèles testés.

Quelques chiffres :

On sait que ce sont près de 11 millions de véhicules vendus entre 2009 et 2015 dont le système antipollution … En savoir plus »