Culture


En tronche

Posté le 7 novembre, par La Rédaction dans Culture, Sports. Pas de Commentaires

En tronche. Face à face. Du Béziers-Narbonne des années 70 plein fer. Du Toulon-Toulouse des années 90 maousse costaud. Comme le prêche le troubadour dur au mal Daniel Herrero, quand il évoque Mayol: « Ici une âme forte, orgueilleuse,qui veille au-dessus du stade Mayol, notre temple païen. Une âme qui garde comme un joyau la bravoure des corsaires, qui se nourrit du courage des pêcheurs, des dockers, des portefaix du marché couvert ». En tronche. Le photographe de l’agence Myop et directeur artistique du festival MAP à Toulouse, Ulrich Lebeuf, cultive-t-il le langage fleuri de l’ovalie? A regarder de près son exposition photos place du Capitole avec ses portraits anthropométriques, allant de Maxime Médard, à Yoann Huget, à Yoann Maestri, en passant par Sébastien Bézy à Guy Novès, on est sur le terrain de l’ovalie en gueules. En gueule en prémices du … En savoir plus »



Plus Bébel ses vies

Posté le 2 novembre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Dans « Confessions », Rousseau écrivait, « Je ne sais rien voir de ce que je vois; Je ne vois bien que ce que je me rappelle, et je n’ai de l’esprit que dans mes souvenirs ». Depuis 1960, les mondes couplés de l’édition et du cinéma réclament à corps et écrits que Jean-Paul Belmondo raconte Bébel ses vies. En 1960, à la sortie d »A bout de souffle », l’acteur préféré des Français manquait encore un peu de souffle pour boucler un bouquin. L’homme qui s’est toujours voulu Scapin, héros d’une comédie permanente, et qui avait confié très jeune à sa maman (dont le portrait ouvre le livre) qu’ « il voulait être clown » et qui lui avait répondu « Tu l’es déjà », a en permanence joué un tour de passe-passe pour ne jamais se livrer. Il a, enfin, décidé de se souvenir pour nous rappeler qu’il … En savoir plus »



Bruce Lee, le sens des sons de l’icône pop combat

Posté le 26 octobre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Une plastique parfaite, une beauté confondante, un regard magnétique. Des gestes de félin, le Noureev des arts martiaux, un charisme doux et glaçant, une grâce d’Apollon. Bruce Lee a aimanté nos songes garçon rêvant de son invincibilité et de son agilité, a irrigué les fantasmes féminins d’un flirt avec cette gueule d’ange et son physique de tigre. Né Lee Jun Fan le 27 novembre 1940, l’année du dragon, à l’heure du dragon (entre 6h et 8h du matin), dans le quartier de Chinatown, à San Francisco, il a toujours fait fureur, et continue encore aujourd’hui presque 76 ans après sa mort à 32 ans aussi énigmatique que tragique, avec la sortie d’une intégrale Bruce Lee, avec 6 films et 2 documentaires.

IL VA FAIRE FUREUR AVEC SON INTEGRALE AVEC 6 FILMS ET 2 DOCUMENTAIRES
Bruce Lee, la fulgurance virtuose du geste, la … En savoir plus »



Claude Nougaro: hommages au mage

Posté le 25 octobre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Dans le testament de Toulouse, il est écrit qu’ un mage de terre occitane guidé par l’étoile du swing a amené pour l’éternité des trésors d’une immense richesse émotionnelle. Et comme écrivait le poète Jacques Audiberti, « un trésor, c’est pour qu’on y touche ». 12 ans après sa disparition, des hommages ont été encore rendus ce mois-ci au mage Nougaro. A l’égard du « troubadour cathare », il est d’utilité publique et poétique de rappeler son répertoire bigarré. et danser sur lui: « Le soir de mes funérailles. Que la vie soit feu d’artifice. Et la mort un feu de paille. Un chant de cygne s’est éteint. Mais un autre a cassé l’oeuf. Sous un saphir en vrai saphir. Miroite mon sillon neuf. Dansez sur moi; Dansez sur moi; Dansez sur moi… »
Le journal « Le Monde » propose dans sa série « Les géants de la chanson » … En savoir plus »



Fashion, Art and Rock’n'Roll: Jean-Charles de Castelbajac se « livre » en tenues originales

Posté le 17 octobre, par La Rédaction dans Culture, Mode et Déco. Pas de Commentaires

« Fashion, Art and Rock’n’Roll is all my brain and body need. Fashion, Art and Rock’n’Roll are very good indeed ». Sans sa gouaille cockney mais avec son humour mordant, le couturier multi-costumes Jean-Charles de Castelbajac pourrait paraphraser Ian Dury, feu-joyeux trublion devenu chanteur par dépit et auteur de l’hymne punk et new-wave par erreur,  » Sex and drugs and rock & roll ». Car le descendant d’une ancienne famille noble de Bigorre triangule ces trois mots, fashion, art et rock’n’roll qui ont enfanté l’histoire de sa vie, l’histoire de son ouvrage, l’histoire de ses sensations. Il a décidé d’accoucher sur papier le sens de son existence dans le livre habillant plusieurs décennies de cette carrière rencontres au coeur des corps et des âmes d’exception. Il dit: « J’ai commencé par le Rock’n’roll, qui m’a fait bouger, qui m’a donné l’énergie de partir à … En savoir plus »



Tintinophiles, objectif enchères pour marcher avec l’objet du désir

Posté le 13 octobre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Alors sur quoi porte le désir si aucun objet ne peut le combler : quel objet bien précis assigne-t-il à l’homme pour sa satisfaction? Tintinophiles, vous allez pouvoir vous satisfaire en dénichant l’objet réel de vos sensations, ce samedi à partir de 10 heures à Toulouse au Crédit Municipal lors d’une vente aux enchères organisée par la Maison Chausson. Certes, vous n’allez faire taper le commissaire-priseur pour une des pièces de l’oeuvre achevée d’Hergé, « Tintin et L’Alph’art », où le héros à la houppette est promis à un destin sordide: la mort par compression dans une oeuvre de César (NDLR: l’exposition Hergé se déroule jusqu’au 15 janvier 2017 au Grand Palais à Paris), mais 200 pièces sont appelées à trouver des amoureux du génie graphique d’Hergé, où le réalisme atteint parfois le nirvana de la BD.

DES OBJETS DE 10 A 1200 … En savoir plus »



Mathieu Bianchini: un sacré toupet de sons

Posté le 8 octobre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Tête chercheuse portée à l’embardée « arty ». Cérébral posé pour bijoux cailloux taillés patron pour madame et monsieur, dandy détonant étonnant sans trop Sandro, Mathieu Bianchini a plusieurs boutons pour allumer l’écran sur sa série « t’es vie ». Il a surtout le son qui donne du sens. Musique au choeur du coeur qui bat dans un corps nourri dune multi-boîtes à rythme. Avec comme premier cri qui vient de son intérieur ado laissant la variété s’avarier, un poussif punk rock hardcore voodoo voyou, soit un délirant croisement des Sex Pistols jammant avec ZZ Top. « Je suis guitariste à la base. A 16 ans, je jouais dans un groupe punk hardcore à Montauban, Crook Agency (L’agence d’escroc), inspiré du punk underground californien, genre Pennywise ou Nofx ». Mathieu Bianchini affole malgré tout le thermomètre de ses influences pour trouver aujourd’hui la température de ses … En savoir plus »



Toulouse Polars du Sud: la Ville rose voit la vie en noir

Posté le 6 octobre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Noir, c’est noir. Il y a un bel espoir de lecture passionnante et foisonnante. L’association Toulouse Polars Sud ouvre le 8e tome de son festival international des littératures policières de demain à dimanche en se mettant à la page allées Marc Saint-Saëns à Basso-Cambo. Où quand la Ville rose voit la vie en noir. La thriller connection va nous mettre de la poudre noir aux yeux en nous offrant des paradis sensationnels grâce à la soixantaine de plumes ou croqueurs incontournables du genre noir festin. Cette année, le grand chef parrain de cette brigade de cuisiniers de l’écriture frisson à haute cuisson de suspens se nomme Qiu Xialong. L’auteur chinois créateur de l’inspecteur Chen qui nous conduit dans la moiteur gore de Shangaï, va mettre du sel et du piment à la table des maîtres du « je flippe dont je … En savoir plus »



Mister Freeze: le graff défrise

Posté le 28 septembre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Viens petite fille dans le Mister Freeze qui défrise, viens petit gars dans le délire street qui attise. Viens voir les bulles, viens faire des wahou. Des blop, des wizz, des yeh en te pâmant devant des graffs qui dégrafent! Viens parce que l’expo Mister Freeze, pour son cinquième destin, a grandi son dessin. 9000 m2 dédié à l’insurrection des bombes et des crayons, dans l’espace Colbalt à Toulouse-Montaudran pour le festival in durant dix jours. Toutefois, ces fresques géantes resteront accrochées toute l’année, pour que les entreprises entreprennent dans l’investissement street-art . « Réso, alias Cédric Lascours, graffeur rebelle pour une cause, et co-organisateur, en reste coi: « C’est du jamais vu en France une salle d’une telle dimension ». Sur les murs de l’Espace Cobalt, les clous du Street plantent leurs ouvrages, les Jace, Kan, Satone, Missy, Kouka ou Brusk. A … En savoir plus »



Thomas Cook se mouille pour « L’Odyssée »

Posté le 26 septembre, par La Rédaction dans Culture, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Si les voyages forment la jeunesse, comme le dit l’adage, les odyssées nous plongent au pays des songes, nous entraînent vers une aventure au prise avec toutes les merveilles de l’idéal aquatique. « En quittant son vaisseau, aux voiles fatiguées dans les mers, Ulysse revint riche d’espace et de temps ». Cette analyse du poète russe Ossip Mandelstam s’inscrit dans le courant insufflé par l’agence de voyage Thomas Cook, partenaire privilégie de Jet Tours, qui se mouille pour le film « L »Odyssée », un biopic sur le commandant Cousteau, réalisé par Jérôme Salle, sortie en salle le 12 octobre. « La voyage, c’est la part de rêve », souligne le photographe Xavier Roy. Et pour inviter en avant-première, et souligner son soutien au 7ème Art, Jet Tours et Thomas Cook font monter dans leur « Calypso » leurs mousses clients le mercredi 28 septembre au cinéma … En savoir plus »