Initiations culinaires à l’Alimentation: c’est vraiment un cadeau


Posté le 22 décembre, par La Rédaction in Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Pour tout vulgum coquus, cuisiner n'est pas un cadeau. Grâce à l'Alimentation,  cuisiner peut être une offrande dans des ateliers de bonnes façons, autour d'un chef à votre disposition disposé à vous dispenser de ses conseils étoilés. Comme avec le chef pâtissier Sébastien Ochoa le 5 janvier pour la galette des rois.

Pour tout vulgum coquus, cuisiner n’est pas un cadeau. Grâce à l’Alimentation, cuisiner peut être une offrande dans des ateliers de bonnes façons, autour d’un chef à votre disposition disposé à vous dispenser de ses conseils étoilés. Comme avec le chef pâtissier Sébastien Ochoa le 5 janvier pour la galette des rois.

Cuisiner raffiné à en faire tomber les babines comme le loup de Tex Avery, c’est l’apanage des chefs, des grands. Satisfaire les dîneurs délicats qui effleurent les assiettes pour immortaliser la création repose sur la gai-savoir faire des philosophes des fourneaux. Autrement dit, cuisiner en majesté est la propriété d’une cour de rois des spatules. Autrement dit, pour tout vulgum coquus, cuisiner n’est pas un cadeau. Grâce à l’Alimentation, le restaurant où les compliments s’empilent, cuisiner peut être une offrande dans des ateliers de bonnes façons, autour d’un chef à votre disposition disposé à vous dispenser de ses conseils étoilés. Quel cadeau. En cette période de fêtes, pour ceux qui ne savent pas ce qui peut satisfaire un pote, une copine, le cousin ou la tatie, offrir une soirée enthousiaste avec un pro enthousiasmé de vous passer ses plats, s’avère de très bon goût.

GARCIA, OCHOA, ELLISALDE: TUTOYER LES AS
Ainsi, le 28 décembre, Oscar Garcia, oscar du plus jeunes chefs étoilés de l’histoire du Guide Michelin, parce que nouveau Zorro héros des tours de passe-passe sans toucher au fin du fin du produit d’origine, raffinera la truffe dans un menu spécial. Le 5 janvier, Sébastien Ochoa, le chef pâtissier « chocol’as » docteur ès gâteau basque en version originelle très originale, délivrera ses secrets alchimiques pour que vous asseyez sur votre trône d’apprenti la plus royale des galettes des rois. Le 17 janvier, le chef Ellisalde, Lionel et non Jean-Baptiste, de « Chez Martin », passera la pomme comme le ballon pour transformer l’essai de la cuisine avec ce fruit secret et coquin. Le 25 janvier, c’est un voyage en apesanteur viticole en Vallée du Rhône qui est au programme pour se forger le caractère avec ces vins de…caractère.

Réservations à l’Alimentation, 3 bis rue Maurice Fonvieille, 31000 Toulouse. Tel: 05.62.27.00.02

Laurent Conreur





Comments are closed.