Calypso, le ressac de l’ex-nouvelle vague Elli et Jacno


Posté le 15 décembre, par La Rédaction in Culture. Pas de Commentaires

Elli et Jacno, le duo les plus "amoureux solitaires" ont fait don, de la beauté altière et accrocheuse par la mère, et du goût de la délicieuse insolence des mots et du chant par le père, à cette fille qui déboule comme un boomerang sur la scène française.

Elli et Jacno, le duo les plus « amoureux solitaires » ont fait don, de la beauté altière et accrocheuse par la mère, et du goût de la délicieuse insolence des mots et du chant par le père, à cette fille qui déboule comme un boomerang sur la scène française.

L’Angleterre a sa brindille. Kate Moss j’ose. Celle qui reste la dernière icône rebelle de la mode, le dernier porte-fringues ayant fait se flinguer les ligues de vertu. Celle étant sortie des lignes pour retouver la ligne d’or en marginale moderne. Celle qui n’a pas les miches cotées au CAC 40, mais qui a su tortiller du nez comme d’autres tortillent du popotin. Kate Moss n’a jamais eu les attributs de la tribu des ses concurrentes de ces débuts: ni le wonderbra d’Eva Herzigova, ni les jambes à rallonge d’Adriana Karembeu, ni le quelqu’un qui a dit à Carla Bruni. Twiggy, brindille en bribes, restera une baby-punk, petite soeur des rock stars, acocaïnée avec Pete Doherty, avec un premier chien nommé Sid en hommage à Sid Vicious, le Pistols punk overdosé. Aujourd’hui mariée à James Hince, le leader de « The Kills ». La France a sa brindille, d’un autre bois, mais de la même forêt du show-bizz qui se fiche d’être dans son domaine un top model modèle. La France a sa Calypso, qui fait parler la poudre, mais pas celle des frasques de Kate.

VITE REGARDEZ SON CLIP « LE JOUR »
Une Calypso française Monsieur, car nommée Valois, du nom de sa grand-mère. Une Calypso, nymphe de la mer, dans laquelle se sont embarqués des parents idoles des années 80, Elli et Jacno. Le duo les plus « amoureux solitaires » a fait don, de la beauté altière et accrocheuse par la mère, et du goût de la délicieuse insolence des mots et du chant par le père, à cette fille qui déboule comme un boomerang sur la scène française. Même si elle a déjà frappé les coeurs et les oreilles avec le duo Pursang ou le groupe Cinéma, et surtout avec son mariage héritage avec Etienne Daho dans une posture androïde sexy dans un remix des « Amoureux Solitaires », hommage à son paternel « Jacno Future », ou au cinéma avec « La Belle Saison » de Catherine Corsini et actuellement avec « Personal Shopper » d’Olivier Assayas, le blonde mutine mord dès le refrain de son premier single « Le Jour »: « Cette salope est belle comme le jour ». Calypso Valois a de la morgue love. Dans la veine Daho Tribu initiée par papa et maman. Calypso Valois a cédé aux astres pop, alors que Chopin lui faisait du gringue. Dans le clip « Le Jour », réalisé par Christophe Honoré, elle se montre dans une scène de ménage prise de méninges, telle qu’on la désire, une voix fragile, séduisante et nerveuse qui boxe avec des beats punchys et des paroles qui décoiffent.
Vivement l’album en 2017, A cantar Calypso suite héréditaire de A bailar Calypso, titre écrirt par amour filial par Jacno à Elli. Elli et Jacno= Calypso.

Laurent Conreur





Comments are closed.