Le Rock ressuscite Bowie


Posté le 17 novembre, par La Rédaction in Culture. Pas de Commentaires

 

Ce flirt avec le flash, David Bowie l'a vécu avec le bien nommé Mick Rock, qui a immortalisé ces shoots dans les veines de l'histoire du rock. Le Multiple à Toulouse dévoile 40 pépites photos lors d'une expo glam unique.

Ce flirt avec le flash, David Bowie l’a vécu avec le bien nommé Mick Rock, qui a immortalisé ces shoots dans les veines de l’histoire du rock. Le Multiple à Toulouse dévoile 40 pépites photos lors d’une expo glam unique.

 

Bowie dira de Rock: "Mick me voit comme je me vois moi-même".

Bowie dira de Rock: « Mick me voit comme je me vois moi-même ».

Le chant magnifique survit à la voix magnifiée qui le sublime. David Bowie, comme Léonard Cohen jeudi dernier, s’est éclipsé dans le cri lugubre de son « Blackstar » et surtout dans la funeste délivrance de « Lazarus », « Oh, je serai libre. Juste comme ce merle bleu ». Bowie n’est plus mais demeurera l’artiste de la métamorphose et de la performance dandy. Le Bowie révolutions et évolutions, avec un sommet summum avec « The Rise and Fall of Ziggy Stradust and The Spiders from Mars », et le transgenre génétiquement coloré Ziggy Stardust. Un Bowie sec sexy de strass et de stup. Un Bowie palette de paillettes, les yeux revolverisés de mascara, androgénie jumelant hétéro-actualité et gay-savoir. Pour un slam glam dans ces années 70 requiem pour les cons-pagnons de la chansonnette. Pour un instant à évidemment éterniser. Ce flirt avec le flash, David Bowie l’a vécu avec le bien nommé Mick Rock, qui a immortalisé ces shoots dans les veines de l’histoire du rock. Mick Rock, ami aimant du Bowie show, en était devenu son complice, son miroir réfléchissant tous ses signes. Bowie dira de Rock: « Mick me voit comme je me vois moi-même ».

MICK ROCK SERA LA
Cette chambre d’intimités avec vues sur Ziggy dans ses zig-zags zélés s’ouvre à Toulouse avec l’exposition-vente fabuleuse « Life on Mars – David Bowie shot by Mick Rock » du 2 décembre 2016 au 15 janvier 2017 au Multiple. Un titre d’expo de 40 photos
inconnues pour certaines,en reférence au clip « Life on Mars » réalisé en 1971 par Mick Rock, où Bowie excellait excellent excessif en maquillage et en costume bleu azur sur un fond blanc fondant d’extase.
A l’occasion de ce moment Bowie ressuscité, Mick Rock, survivant du shoot et du chic d’alors, sera des Bowie-addict lors du vernissage le 1er décembre et lors de la
conférence « 1971-1973 : les années Ziggy Stardust », le 2 décembre à 18 heures. Où quand le Rock ressuscite Bowie.

Exposition-vente « Life on Mars – David Bowie shot by Mick Rock » du 2 décembre 2016 au 15 janvier 2017 au « Multiple« , 27 bis Allée Maurice Sarraut, 31300 Toulouse

Laurent Conreur





Comments are closed.