Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award : le saint des seins contre le cancer


Posté le 1 octobre, par La Rédaction in Insolite, Politique Société, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Après la douleur, s'aimer pour se reconstruire. "S'aimer", c'est le thème choisi par le Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award 2016, dont Toulouse est jusqu'au 7 octobre la ville baptême de cette expo itinérante.

Après la douleur, s’aimer pour se reconstruire. « S’aimer », c’est le thème choisi par le Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award 2016, dont Toulouse est jusqu’au 7 octobre la ville baptême de cette expo itinérante.

La cliché de Jacques Lannegrand a reçu le Grand Prix du Jury.

La cliché de Jacques Lannegrand a reçu le Grand Prix du Jury.

« S’aimer ». Non, l’amour de soi, n’est ni de l’égoïsme, ni du nombrilisme, ni de la prétention, mais l’indispensable condition pour être à l’aise dans la vie. Les blessures peuvent toujours se cicatriser. Après la douleur, s’aimer pour se reconstruire. « S’aimer », c’est le thème choisi par le Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award 2016. Ce concours, le saint des seins, est l’unique flash national et ultra mobilisateur sur la thématique de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Ce concours élégant, distingué, raffiné et vrai s’avère être un engagement solidaire à part entière en à peine cinq ans. Sous le grand angle de la compassion et de l’empathie. Où quand l’art revendique son abnégation contre la maladie, en ouvrant un grand angle sur le rapport corps et beauté malgré les affres. Avec une envie de vie.
Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award guérit l’âme à fortes doses de sourire et d’humour et s’affiche dorénavant comme un manifest humaniste qui attire pour la bonne cause photographes professionnels et amateurs.

GRAND PRIX POUR JACQUES LANNEGRAND
Plus de 300 cette année ont flashé pour ce concours, et au révélateur d’un jury pointu, il n’est demeuré que 40 finalistes. Un jury composé de la grande photographe Jane Evelyn Atwood, de Catherine Schöfer (Directrice Téva et 6ter), Alain Génestar (Polka Magazine), Didier Quilain (Olympus), Ariane Goldet (Marie Claire), Marielle Fournier (journaliste, présentatrice radio & TV /Téva/M6/ Europe1), Cyril Drouhet (Le Figaro Magazine) et Henk van der Mark (Estée Lauder Compagnies Europe), initiateur du concours en 2012, alors qu’il était Président du Groupe Estée Lauder France et de l’Association Le Cancer du Sein, Parlons-en!
Toulouse, ville baptême de cette exposition itinérante dans cinq villes de l’hexagone, Toulouse, donc, Bordeaux, Lille, Strasbourg et Le Mans, Toulouse, ville de la fraternité et de la promotion de la santé, offre les allées François-Mitterrand jusqu’au 7 octobre pour qu’un pélérinage d’art serve « Octobre Rose », le mois phare pour promouvoir le dépistage et la prévention du cancer du sein, qui, dans plus de 8 cas sur 10 touchent des femmes âgées de plus de 50 ans.

Exposition sur les allées François-Miterrand jusqu’au 7 octobre

Laurent Conreur





Comments are closed.