octobre2015


Troc Sneakers ouvre un boulevard à la renommée de la basket

Posté le 29 octobre, par La Rédaction dans Culture, Mode et Déco. Pas de Commentaires

Pétrie de codes clivant, de classicisme navrant, la chaussure homme ne prenait jamais le pas de sa collègue féminine. Osez, osez « J’osais fin ». Depuis quelques printemps, la pompe mec marche au pas de course en lâchant la bride. Et ce, en grande partie grâce aux sneakers. Cette chaussure de sport qui a permis de briser le carcan, de mettre un coup de pied dans la fourmillière des us et coutumes trop rigides. Il suffit de voir aujourd’hui les amas de lacets emmêlés chez Hood By Air épousant un jog classieux, de rester coi devant un quinqua arborant les vintage Jordan 11 Space Jam de 2000 avec un trois pièces Smalto, ou tomber sous le charme comme sous la mitraille de la running de Rick Owens 2014 qui vous rehausse un vieux chino noir charbon.

UN CRIME DE LESE-MAJESTE DE PORTER DES … En savoir plus »



Création d’écoles à Toulouse: le devoir s’accomplit

Posté le 28 octobre, par La Rédaction dans Sciences et Education. Pas de Commentaires

Réaliser. Le mot d’ordre de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, résonne désormais comme un leitmotiv récurrent. Une insistance volontaire. Après les efforts, le réconfort. Après les efforts budgétaires, le réconfort citoyen. Et au premier rang, celui des familles et de leurs progénitures. Car le maire de Toulouse, à l’horizon 2020, a fixé un plan d’envergure, jamais vu sous aucune mandature: la création de sept nouveaux groupes scolaires désirant répondre à l’arrivée de néo-toulousains, sans occulter la rénovation des écoles existantes pour que l’accueil des enfants soit le plus confortable possible.

UN BUDGET SANS PRECEDENT
Pour concrétiser ce chantier conséquent, le maire de Toulouse a alloué un budget record: un investissement programmé de 166 millions d’euros sur le mandat 2015-2020. Sans oublier les 121 millions d’euros annuels dédiés au fonctionnement.
Au sujet de ces réalisations fondamentales pour l’avenir et … En savoir plus »



Sadourny et « Cali »: deux fauteuils aux assises supportant le poids de leurs talents

Posté le 27 octobre, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Deux fauteuils pour deux. Leur carrière respective mérite bien qu’il ne s’assied, ni l’un, ni l’autre, sur une demi-fesse, ou le cul entre deux chaises. Au contraire, le poids de leur vie d’ovalie doit trouver assise à leur carrure et leur carrière. L’Académie Toulousaine de Rugby n’a pas fait économie de mobilier hier au Capitole à Toulouse lors de leur séance solennelle. En intronisant au 36e fauteuil Jean-Luc Sadourny et au 37e fauteuil Christian Califano, l’illustre institution, bien dans son décor…aux Illustres, a mis en lumière deux monuments du rugby tricolore pour services rendus à la France et à Colomiers pour le premier nommé, sphinx des lignes arrières, pour dépenses sans compter dans les épreuves de force pour le second pour le XV tricolore et le Stade Toulousain dans sa plus grande part d’investissements clubs.
Henri Fourès, Président de l’Académie, a … En savoir plus »



Menu « Ernest »: un café, l’addition et la pièce pour la bonne action

Posté le 26 octobre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Politique Société. Pas de Commentaires

Christian Jaurena est sorti de la mêlée journalistique, après des cadrages-commentaires à « Libération » et des passes après contacts aux commandes de la rédaction du service rugby à « L’Equipe ». Il a donné congés d’écriture pour…écrire une nouvelle page solidaire. En larguant son « encre » dans d’autres ports d’attaches humanitaires. En reprenant le cuir de la fraternité distribuée avec maestria par sa fille Eva. Eva, plume d’ange pour les plus démunis, a fondé en 2013, avec des amis (ies), l’association Circuit Court de Solidarité, avec pour axiome en accord avec les restaurateurs raccords, « Un café, l’addition et la pièce pour une bonne action ». Une association renommée « pour le plaisir et faire plaisir ». « Ernest ». Eva Jaurena, argent content quand il est partagé, a eu cette idée folle d’inventer un mini pour un maxi, un supplément pour une sourire, ce petit rien qui peut faire … En savoir plus »



Toulouse: « Dessine-moi une maison » convoque un G 15 des chefs

Posté le 23 octobre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre, Politique Société. Pas de Commentaires

Les assiettes auront du cran. Elles seront articulées, précises, comme le reste, elles fonctionneront à l’unisson. A l’unisson de la Maison des Parents Ronald McDonald de l’Hôpital des Enfants du CHU de Toulouse lors de ce dîner des chefs du 7 décembre à l’Espace Vanel Arche Marengo à Toulouse. Un dîner invitant à sa table une vente aux enchères d’oeuvres d’arts et d’objets rares. A l’unisson d’un menu de talents assaisonné de solidarité et assorti d’un coulis de bienfaisance. A l’unisson d’une maison du réconfort pour des familles qui accompagnent leurs très chers, leurs chairs sur le douloureux chemin de l’hospitalisation. A l’unisson d’une maison fraternelle dont les collectes de fond de cette soirée seront destinées à financer les travaux de rénovation et d’aménagements des pièces à vivre. Une maison parrainée depuis 2005 par un rugbyman au coeur plus gros … En savoir plus »



Marine de Nicola « Talents de Patients »: sa prose combat contre le cancer est primée

Posté le 22 octobre, par La Rédaction dans Culture, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Elle est grande par la taille…et par le courage. La chanteuse toulousaine, Marine de Nicola, 25 ans, en rémission d’un lymphome de Hodgkin (cancer du système lymphatique), a fait de sa prose combat en usant de la parodie, sa bataille contre la maladie. En s’inspirant de la chanson « Shake it off » de l’Américaine Taylor Swift, et en la rebaptisant « Shave it off », traduire « tout raser », Marine de Nicola s’amuse de son crâne dégarni par les traitements. Au final un clip saisissant, cru et poignant vu plus de 30.000 fois. Audace et abnégation pour inciter les autres malades à en faire de même et ainsi être plus armés face à la fatalité qui lui ont valu la remise du prix « Talents de Patients » par l’Association des Entreprises du Médicament (LEEM).

PORTE-VOIX DE LA LUTTE ARMEE D’IRONIE CONTRE LA MALADIE
Avec uné délicieuse insolence, … En savoir plus »



Soyez plus tranquille, Allô Toulouse a remplacé l’inefficace Office de la tranquillité

Posté le 21 octobre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, n’avait pas fait de concession, encore moins dans la dentelle, lors de son retour au Capitole: « La municipalité sortante considère de façon dogmatique que la sécurité des Toulousains n’est pas de son ressort et que seul l’Etat est responsable. » Cela avait le mérite d’être clair, et induisait que sous sa houlette, il ré-impliquerait la mairie dans une nouvelle politique de tranquillité publique résolument pragmatique, avec une batterie énergique et efficace de moyens humains et technologiques supplémentaires.

LE 05 61 222 222 PRENDRA EFFET A PARTIR DU 1 JANVIER
Au rayon de la révision en largeur et en profondeur figurait l’Office de la tranquillité et son « 31 01″. Dorénavant exit et remplacé par Allô Toulouse et le 05 61 222 222, dont le numéro prendra effet à partir du 1er janvier. « Allô Toulouse est la synthèse d’Allô … En savoir plus »



Au Petit Beaubourg, la triplette de belle vie

Posté le 20 octobre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

La dimension épatante de la gastronomie et de la restauration, c’est sa façon parfois d’associer des bienfaiteurs. Tant dans les combinaisons dans les plats que dans les unions humaines. Au Petit Beaubourg, temple ressuscité du Diagonal des heures rock’n’rugby, place des Carmes à Toulouse, cette savoureuse explosion opère. Côté carte pour exemple, les Saint-Jacques épousées par de la pêche et des émulsions de beurre à la mangue sont tout simplement sanctifiées au pinacle surréaliste des délices sur terre ferme. Côté coeur, la triplette de belle ville de Toulouse, Jules Adrien Driez, Jules Baupin et Michael Mathieu ont, foi de gascon, su faire résonner le vintage, « Un pour tous, tous pour un », en le remixant dans un tourbillon de mouvement « Un pour trois, trois pour l’unité festive du quartier. » Et ce dans le charme discret d’un Toulouse aux accents parisiens d’un … En savoir plus »



Jonnhy Dunal, le discours poli de la politique bien policée

Posté le 19 octobre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

 

Il appartient à une dynastie d’une modestie rigoureuse. De ce Gers où les gersures rassurent et assurent. Un paternel militaire qui se souciait de sa nichée en la responsabilisant à bon entendeur merci…de prouver. Jonnhy Dunal, prénom de rocker, n’a pourtant jamais envoyé twister les choses. Car vite des marqueurs de l’âge adulte. Responsabilisé. Comme il en a encore décidé aujourd’hui en rentrant dans le combat politique sur le ring de Dominique Reynié, avec des gants soyeux de Républicains, pour les prochaines élections régionales. « J’ai suivi le profil de mon père, car j’ai été enfant de troupe au lycée Militaire d’Aix-en-Provence. Puis ensuite l’infanterie de marine, et cinq ans comme gendarme. » Avec son alléchant look, on l’imaginait plus dans le mannequinat ou dans le show-bizz. Mais il préfère la coupe impeccable de la tenue militaire, d’ailleurs source d’inspiration des plus … En savoir plus »



Haka qui rit ou hara-kiri?

Posté le 16 octobre, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Nul ne sait si cette France éternelle, celle de la mission impossible magiquement possible, imposera demain son opération dragon « système D » contre des Néo-Zélandais à la stupéfaction « noir c’est noir, les Bleus n’avaient pourtant pas d’espoirs ». Nul ne sait si le moteur de la « toute puissance » tournant au carburant Saint-André qui a coulé une bielle sur la route verte de l’Irlande, est passé entre les mains d’un mécano apte à vous métamorphoser une deudeuche en Ferrari F 430. Nul ne sait…L’éternelle incertitude du sport… Reste qu’en agace-bouches, les Blacks poseront sur la table du Millenium à Cardiff leur amuse-gueules à couper toute digestion: leur haka, esprit maléfique es-tu là? Après les hymnes, dans un silence de mort vivant, entre « L »exorciste » et « Massacre à la tronçonneuse », un triangle noir, aux angles saillants, va se planter là. Un bourdonnement de frelons noirs … En savoir plus »