juillet2015


Hall 2, la griffe qui ne fait pas bobo mais est le B.a ba

Posté le 31 juillet, par La Rédaction dans Mode et Déco. Pas de Commentaires

« Je ne fais pas de la mode, je suis habilleuse. » Christel Layani taille patronne dans l’homogénéisation des tendances, et affirme ses options le pli impeccable pantalon ou jogging baiser caressant la tennis ou le mocassin british noir et blanc. Chez Hall 2, la clientèle ne suit pas dans le couloir le sillage du conformisme de l’époque en vogue, de la vague qui s’écrase sur le podium du courant d’ère. Dans la robe manches courtes rayures tennis crème et blanche, on imagine en 2015 Sophia Loren au Palais du Festival à Cannes lovée devant un Martini dry. Dans le tunique grise résille de laine vierge, « Je n’ai fait que trois robes de ce type, » on voit déambuler Françoise Dorléac, accompagnée de Catherine Deneuve, nippée poupée de sens en jupe-chemisier total bleu reine, revenant du tournage final des « Parapluies de Cherbourg ». « Pour … En savoir plus »



Stéphane Deligny, son sang dans sa vigne

Posté le 30 juillet, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Voici un parcours qui épouse toutes les causes du romanesque. Voilà un homme qui fait corps avec son âme. Le charisme épais, il aime, lui le rugbyman troisième ligne plaqueur époque white destroyer de l’école d’arcitecture de Toulouse, la compétition dans ce qu’elle a de plus noble et respectable. Le challenge du « je fais pour » élève est son credo, aux antipodes de la soumission du « je m’engage contre » abaisse et congèle la création. Pour apparaître sur la scène publique, une allure tout de suite mémorisable avec des emblèmes tangibles D’abord le crâne ras, pas de ceux dont les calvities sont passées au codage de la standardisation. Un crâne nickel propre infuseur d’idées et de défis. A l’hygiène bien loin de l’hygiénisme, car il aime combiner l’équation Bacchus=Epicure=Dyonisos=Plaisir. Stéphane Deligny est en plus doué d’ubiquité. Architecte avec un corps de bâtiment … En savoir plus »



A m’en donné, la mise en bouche épicée de musiques

Posté le 28 juillet, par La Rédaction dans Culture, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Toulouse d’été, c’est la clef de sol et le son des fourchettes. Avec la 12e édition de ce festival dans divers lieux classieux de la ville, classique, jazz et musique du monde rythment les digestions velours de mets mis en bouche. Au Jardin Raymond-VI, avec la Garonne qui ronronne, qui adoucit les moeurs, comme la musique, il fait bon flâner et déjeuner ou dîner La Goulue. Pour un revival guinguette d’antan immortalisée par Auguste Renoir et l’univers typé des caboulots. A m’en donné, l’adresse de Jean-Charles Carrère, gourmet gourmand de l’assiette qui se fait jolie comme un dimanche de communiante, a trouvé espace à s’encanailler l’estomac. Avec pour se faire marrer les papilles dans un sourire terroir, des tapas tapantes, de la charcutaille taillée par les petits producteurs du terreau, ou par les maestros des marchés locaux estampillés patrimoniaux, Victor … En savoir plus »



Le SDF valide son ticket job dans le métro

Posté le 27 juillet, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Quand l’internet raccroche à la vie. A l’emploi. Où quand les réseaux sociaux justifient l’adjectif de sociaux. Car le travail, si c’est la santé, comme le dit la chanson, ne rien faire, c’est la conserver, ce n’est pas le cas, sauf, si votre compte en banque affiche moult zéros sans virgule après un chiffre. Ce n’est pas le profil de ce SDF de 37 ans, Lionel Hagege, qui parcourait les rames du métro pour distribuer son CV aux usagers. Propulsé à la une des sites de la toile la semaine dernière en raison de la propagation massive de son cursus sur twitter, et ce grâce à un inconnu qui lui a voulu du bien, en postant son CV sur le groupe Facebook Wanted#Bons plans, cet ancien militaire caporal-chef de l’armée de l’air dix ans durant, puis téléprospecteur durant trois ans … En savoir plus »



La Ville rose voit la vie en vert

Posté le 27 juillet, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

En prévision de la conférence mondiale sur le climat à Paris en décembre prochain, Toulouse se montre précurseur. Outre la réception la semaine dernière du 9e colloque international sur le climat urbain, la Ville rose voit vraiment la vie en vert. Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse et président de la Métropole, a placé comme défi majeur de ce siècle les enjeux environnementaux et climatiques. Comme il a annoncé: « Pour une Métropole solidaire, innovante et sobre en carbone, appliquons le plan climat énergie territorial 2014-2020″, un plan qui se triangule sur la matrice du 20%: augmenter de 20% l’efficacité énergétique, réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre et atteindre 20% de consommation en énergies renouvelables. « D’ici 2020, nous allons concentrer 130 actions, dont 20 actions phares et 20 éco-gestes citoyens » ajoute Jean-luc Moudenc.
Dans ce vert crédo, … En savoir plus »



Toulouse: la vidéoprotection tisse un peu plus sa toile

Posté le 24 juillet, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

« Security is watching you ». Ce n’est pas big brother, mais un ami qui vous vaut du bien et qui vous protège. Le déploiement de la vidéoprotection, à hauteur de 350 caméras dans la Ville rose, est une volonté promise, assumée et appliquée par Jean-Luc Moudenc. Evidemment, les esprtis chagrins grognent: « Et ma liberté individuelle, elle est où? » ou encore « Pour moi, c’est un refus absolu d’être filmé. Je ne veux rien montrer. C’est de l’indiscrétion. » Autant de propos, qui peuvent être entendus, sauf que, et personne ne le souhaite à personne, le jour où un réfractaire à la vidéoprotection subit une incivilité caractérisée, pire une agression violente, heureusement qu’une caméra aura filmé en flagrant délit son auteur. Bien sûr, personne ne peut jurer qu’une caméra dissuadera un délinquant d’agir, mais au moins, elle permettra de l’identifier.
La vidéoprotection participe du plan … En savoir plus »



Le général Salaün quitte ses quartiers toulousains

Posté le 23 juillet, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

 

L’éditeur et écrivain Bernard Grasset écrivait, « Etre véritablement modeste, c’est comprendre que le sentiment que nous avons de notre propre supériorité ne vaut que pour nous. » S’il est des êtres, dont pourtant l’ordinaire a quelque chose d’extraordinaire, adhérant à cette maxime, ce sont bien les militaires. Leur modestie n’a que l’héroïsme que le peuple leur témoigne. Souvent la tragédie d’une époque y participe; la preuve aujourd’hui après les attentats terroristes et l’opération vigipirate. Et pourtant, ils mériteraient d’être plus souvent mis en exergue. Et notamment lors d’une opération nomination, ou quand elle s’inscrit dans l’histoire de la cité où d’une région. Surtout quand elle s’effectue dans un haut lieu symbolique, comme au quartier général Niel à Toulouse (NDLR: lors des prochaines journées du patrimoine, le colonel et docteur en histoire, Stéphane Faudais dédicacera en ce lieu son ouvrage « Le … En savoir plus »



Cannabis, alcool, tabac: Midi-Pyrénées est addict

Posté le 23 juillet, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Le sud, le soleil câlin, son esprit latin, festif, plaisir et désir. C’est une fait que moult nous envient. Mais avec, ses effets pervers. L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, avec sa dernière étude, vient nous tirer l’oreille. Et notamment en Midi-Pyrénées, où les jeunes de 17 ans ont « le pétard’, « le drink » et « la clope » plus facile que la moyenne nationale. En effet, les jeunes sudistes consomment tous ces produits plus régulièrement que la moyenne nationale.
Concernant le canabis, au sud, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et PACA surfent avec le top de la shit connection avec un usage régulier compris entre 12 et 13%. La Corse ne suit pas ce mouvement « joint dépendant » avec 6%. La pompon étant accroché au crâne de la Franche-Comté avec 14%.
Pour l’alcool, l’Observatoire indique, et c’est avec regret, que 12,3% des jeunes en consomment avec régularité. … En savoir plus »



Envol: y’a de la nouba dans l’air

Posté le 22 juillet, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Depuis l’aube des temps, aventuriers night-clubbers, explorateurs dancers, et autres géographes festifs ne se sont pas contentés d’arpenter les sentiers rabattus. Au contraire, décrire et écrire des pages nouvelles, et des plages nouvelles ou revisitées par les airs du temps, a été leur refrain « détonne ». Errance en Envol pour bol d’air en apesanteur est le voyage initiatique du barroudeur et de la barroudeuse traquant les allégories récréatives. Les Envol night fever restituent le vrai visage d’Adam cherchant son Eve, d’un Gainsbourg Melody Nelson voulant sa Jane, ou du type en quête de son troisième…type.
Avec les soirées thématiques, très mythiques, l’Envol connection ouvre une portion de péninsule où l’on flâne de sable en table, où l’on flaire de fleur en flirt. Avec surprises sur prises.
Demain (NDLR: au départ, elle était prévue ce soir), avec la soirée « Circus », toutes les clowneries sont … En savoir plus »



Christel Delrieu Petraud, « Kitou », les couleurs en l’âme de fonds

Posté le 21 juillet, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Sa blondeur pâle et rétive se coule dans les couleurs de ses toiles. Comme une perfusion pour réanimer son corps et son âme. Blessée, elle ne s’essaie jamais en plaintive. Elle prèfère attaquer pinceau-sabre au clair. Loin des obscurs de ses débuts. Le noir sur le blanc, un noir morose sur un blanc livide. Pas dans le ton du positif négatif comme les photos de son papa photographe, son idole et son maître, l’homme qui a habillé son fantastique de nu, de pin-up et de sexe suggestion, façon Jean-Lou Sieff ou Helmut Newton. « Le monde de mon père me fascinait. Je l’observais avec délectation, tout en me sentant jamais à sa hauteur. A 11 ans, ma main s’est aventurée sur le papier. Quand 4 ans plus tard, il est décédé, ma rage et ma colère m’ont fait prendre la toile. … En savoir plus »