juin2015


Grand Parc Garonne pour une transat dans les eaux douces du patrimoine toulousain

Ce n’est pas la Garonne qui prend l’homme, c’est l’homme qui prend la Garonne. En paraphrasant le chanteur énervé qui, d’ailleurs, relargue les amarres dans l’océan de la chanson après un gros creux de la vague, volonté est de mettre à l’eau le projet d’envergure naviguant au nom de Grand Parc Garonne. Un vaste chantier de revalorisation du fleuve qui prend en cet été le premier sillon des réalisations pour arriver à bon port final en 2020 ou plus. Avec comme étendard sur la grande voile, la mise en valeur dans le sillage de la Garonne du patrimoine historique et naturel toulousain. Pour faire voguer ce navire, la Métropole a injecté un budget de 28,7 millions d’euros.
Un grand serpent de 32 kilomètres va s’enrouler autour de sept communes de la Métropole: Toulouse, Blagnac, Beauzelle, Fenouillet, Seilh, Gagnac-sur-Garonne et Saint-Jory. Avec … En savoir plus »



Sécurité routière: stop aux oreillettes sous peine de se faire tirer l’oreille

Posté le 29 juin, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Débranchez les oreillettes. A partir de mercredi 1er juillet, le petit fil discret liant votre mobile à vos oreilles devra être coupé sous peine de se faire tirer l’oreille par les forces de l’ordre. Poids lourds, voitures, motos, scooters, cyclomoteurs et vélos sont tous dans l’obligation de changer leur mode de communication. Que ce soit pour converser ou écouter de la musique, les usagers de la route devront rangers dans la boîte à gant des souvenirs le casque audio et l’oreillette bluetooth. A l’origine, ce projet visait à éradiquer l’une des plus mauvaises pratiques des conducteurs modernes : profiter de ses trajets pour passer ses coups de fil en conduisant, voire envoyer des textos, lire ses mails ou surfer sur le Web. « L’usage massif du téléphone au volant depuis quelques années a une incidence sur la conduite et provoque des … En savoir plus »



Cats on Trees: félins pour l’autre

Posté le 27 juin, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

Sur leurs pattes. Depuis un an, le duo toulousain Nina Goern (chant-piano) et Yohan Hennequin (batterie), Cats On Trees, des chats dans les arbres, ont marqué de leurs griffes câlines la pop française. Félins pour l’autre. Carrés et caressants. La mélodie est tendre, chat alors que c’est doux, quand le piano gambade joyeusement dans les « sol par si par la », où s’étire le poil alangui, avec la souplesse coquine. Par toutes les saisons que Vivaldi fasse, il est bon d’écouter sous un saule rieur les chansons de Cats on Trees.
Cats on Trees évoque le chant perché de Cat Power, et saute avec agilité vers la néo-folk hippie dépouillée de CocoRosie ou de Devendra Banhart en mystique. Se nourrit quand elle s’habille de Zola Jesus pour monter en gamme. Et carresse au final l’excentrique Regina Spektor, pour chasser l’averse, éclaircir l’horizon, … En savoir plus »



Musée de la Mémoire de l’Aéropostale: les Géants remis en piste

Posté le 26 juin, par La Rédaction dans Culture, Insolite, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Toulouse a relevé l’audacieux pari d’être classée au Patrimoine de l’Unesco. Pour planer au-dessus de toute désillusion – la Ville ne le mérite pas- il faut à Jean-Luc Moudenc et à son équipage d’élus avoir l’esprit des pionniers de l’Aéropostale. Et pour vivre un présent pour un futur heureux, il faut aussi reconjuguer le passé et l’utiliser comme un atout maître. Autrement dit remettre les Géants, les Mermoz,Saint-Exupéry, Daurat, Guilhaumet, les Latécoère, en piste. Comme l’a écrit Fernand Braudel, « Le présent sans passé n’a pas d’avenir. »
Alors quartier Montaudran, temple de l’aviation, Jean-Luc Moudenc a pris le manche de l’Aerospace Montaudran pour faire décoller le projet mêlant recherche, entreprises, logements, espaces verts, culture avec la Machine et donc l’espace Mémoire de l’Aéropostale.
Le projet mis sur le tarmac par Philippe Douste-Blazy en 2008 a pris sa vitesse de croisière avec Jean-Luc Moudenc. … En savoir plus »



Masterchef sur TF1 : Yannick Delpech au tribunal des flagrants délices

Posté le 25 juin, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

 

L’ingrédient toulousain donne décidément du goût et de la saveur aux émissions culinaires dont la télévision est gourmande. Après Michel Sarran qui a épaissi « Top Chef » sur M6 en le liant de sa patte, Yannick Delpech, le maestro des fourneaux étoilé de l’Amphitryon et du Sandyan, va assaisonner à partir de ce soir « Masterchef » sur TF1. Pour, en tant que jury avec le duo Gilles Goujon et Christian Etchebest, barder ce talk-show culinaire de son savoir et de ses tics qui ne sont pas de toc. Au concept, le chef toulousain a adhéré comme un œuf sur le plat : un programme pour les amateurs de cuisine auxquels le pâtisser de formation décantera les défauts avec la volonté de montrer sans adjuvant de synthèse le métier de chef cuisinier professionnel. Comme il le fait aux quotidiens avec ses apprentis sorciers de … En savoir plus »



Ô l’OM, t’es fada ou quoi

Posté le 24 juin, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Quand c’est la saignée, c’est le désert. Adios Gignac, deuxième buteur du championnat, exilé pesos y tacos au Mexique à Monterrey. Bye bye André Ayew, le poumon régulateur, parti à Swansea, chez un second couteau anglais, mais aux finances bien plus mirobolantes que Marseille. Salut l’ami Jérémy Morel, le banni repenti, qui a fui chez l’ennemi lyonnais. Trois poutres de l’édifice olympien, donc deux mutés libres, Gignac et Ayew, synonyme de zéro rentrée de cash, mais source d’économie, car deux des plus gros salaires de la Commanderie. Et le chapiteau marseillais n’a peut-être pas fini de s’écrouler. Quid de Rod Fanni? Le lofteur devenu indispensable n’a toujours pas de prolongation de contrat. Quid de Gianni Imbula, le Vieira olympien quand il le veut bien? On l’annonce partant certain chez un des … En savoir plus »



52e Grand Fénétra et à l’Aubade à Toulouse: le passé composé au présent du festif

Posté le 23 juin, par La Rédaction dans Culture, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

« Toulouse, ville d’art et d’histoire, ne manque jamais une occasion de valoriser son patrimoine ». Ce propos laudatif, enthousismant pour la Ville rose, est paternité de son premier édile, son premier partisan, son premier supporteur, le maire Jean-Luc Moudenc. Très attaché aux devoirs de mémoire- la ville en est parsemée, et son histoire avec-, très soucieux de les faire partager aux non-Toulousains pour qu’ils s’accaparent aussi cette identité unique, Jean-Luc Moudenc invite avec la 52e Grand Fénétra et à l’Aubade, de samedi à mardi prochain, à partager l’euphorie de Toulouse la colorée, Toulouse la bigarée, carrefour du folklore international.
Le Grand Fénétra? Qu es acquo? A l’inverse de carnaval, nouba universelle, c’est une fiesta purement toulousiano-toulousaine qui a pris avec le temps des accents du monde. Une fête datant de l’époque gallo-romaine, une fête en l’honneur des morts. Les Toulousains d’alors se … En savoir plus »



Toulouse capitale mondiale du jambon sec fin des fins gourmets, faim des faims gourmandes

Posté le 22 juin, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Tout est bon dans le cochon, dit l’adage, tout sera excellent dans le jambon à Toulouse les 25 et 26 juin, avec le 8e congrès mondial bi-annuel du jambon sec. A Toulouse, où l’Ibère y pousse le groin de son cochon. Et pour une première, tout le plus étal planétaire sera mis en vitrine dans Toulouse la latine gourmande. Dans l’antre du jambon, la salaison se concentre en Méditerrannée: l’Espagne l’arène reine, la France et son Sud porcin, la Croatie, le Portugal et l’Italie. Mais jamais, ce congrès mecque plus ultra n’avait passé les Pyrénées. Six tranches en Espagne, une au Portugal, et enfin la France pour une tapas jamon party cru gourmet. Le choix de Toulouse n’est pas sorti du museau des organisateurs par hasard. Midi-Pyrénées et le jambon sec fusionnent sur le terroir de la tradition et de … En savoir plus »



« Toulouse à table 2015″: la gastro-bonhomie de goût en goût

Posté le 20 juin, par La Rédaction dans Culture, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Le bonheur est dans l’assiette. Toulouse à Table a régalé Toulouse l’an dernier en donnant son premier coup de fourchette festif. 30.000 personnes en trois jours. Un filet bien garni. Avec au menu consommé sans modération 1500 couverts sur la table du banquet citoyen avec en plat de résistance un boeuf à la broche trois étoiles au guide toulousain. Cette année, la nappe sera encore belle du 24 au 27 septembre prochain. « Croquons la ville à pleines dents! », c’est déjà une mise en bouche qui fait frétiller les papilles. Avec toujours pour barder la pièce avant la cuisson, la Mairie de Toulouse, l’UMIH, les chambres consulaires, la communauté gourmande des restaurateurs toulousains et bien sûr « Toulouse à table » et ses bénévoles gourmets. Et pour rissoler un peu plus la préparation, l’édition 2015 sera émulsionnée avec les journées du Patrimoine. Il … En savoir plus »



Euro 2016: Jean-Luc Moudenc et Fabien Barthez, droit au but

Posté le 18 juin, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

En choisissant de faire enfiler le maillot de parrain de l’Euro 2016 à Toulouse à l’icône chauve, Fabien Barthez, son coach Jean-Luc Moudenc avait bien stipulé dans la stratégie du jeu promotionnel que « Fabien Barthez pourra s’exprimer dans tous les médias et participer à divers événements organisés tout au long de la préparation de cette compétition européenne. »
Avec l’opération « One Year to Go », à un an du coup d’envoi du rendez-vous continental, le maire de Toulouse et son ange gardien ont dévoilé, au square Charles-de-Gaulle, la structure 3D offerte par l’UEFA, pour inscrire dans l’inconscient collectif, que Toulouse allait une nouvelle fois faire rebondir son rayonnement et son aura par-delà les frontières. « Le sport est une vitrine pour la cité » souligne Jean-Luc Moudenc. Et justement Fabien Barthez, son meilleur ambassadeur avec un fort potentiel image, comme le confirme le maire de … En savoir plus »