novembre2014


Le Maire, Juppé: les vrais gagnants du scrutin UMP?

Posté le 30 novembre, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Malgré la large victoire de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP (avec un score sans appel de 64% des suffrages), le scrutin organisé par le parti de droite pour désigner son chef nous apporte des enseignements qui vont bien au-delà des résultats. Premier enseignement : la déclaration de François Fillon, ancien premier Ministre de Nicolas Sarkozy, à peine le verdict était-il connu hier soir. « L’union ne signifie pas la soumission » a ainsi déclaré François Fillon. En clair, cela signifie donc la contestation, la rébellion, bref, les complications. Pourquoi pas. Parmi les autres enseignements du scrutin, le score du candidat Bruno le Maire, qui avec 30% des suffrages exprimés réalise une percée bien supérieure à celle attendue. Le député de l’Eure, ancien ministre de l’Agriculture sous la présidence Sarkozy, ancien conseiller spécial de Dominique de Villepin avant de … En savoir plus »



Flood sur une jante et le Stade retombe en panne

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Alors que l’après-midi, ses compatriotes faisaient vrombrir contre l’Australie les quinze cylindres de leur mécanique qui monte en puissance avant une Coupe du Monde chez eux où ils seront en première ligne sur la grille de départ avec les Blacks, avec notamment un cerveau docteur-es stratège à son poste, l’ouvreur de 21 ans, George Ford, le demi d’ouverture anglais du Stade Toulousain, Toby Flood tournait sur une jante le soir contre Grenoble. Une gêne aux adducteurs qui l’aurait rendu incapable d’aligner trois pas, selon des oreilles et des yeux en coulisses aux Sept-Deniers, hier soir. Et pourtant, il a été aligné pratiquement une heure. A vide. Déchargé de son rôle de buteur qu’il a cédé obligé à Jean-Marc Doussain, qui a enchaîné quatre ratés au pied préjudiciables au final. Reste qu’avec Flood depuis son arrivée, c’est plouf. Un flop même … En savoir plus »



UMP: présidence, primaire, et insubmersibilité

Posté le 29 novembre, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Alors que les adhérents de l’UMP ont jusqu’à 20 heures ce soir pour élire électroniquement le président du parti parmi les trois candidats déclarés (Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire et Hervé Mariton), on ne peut que souligner la capacité des formations politiques à traverser les épreuves, les tempêtes, à perdurer malgré la houle. Depuis la fin de l’été et la dégringolade de l’exécutif dans les baromètres d’opinion à la suite de la démission du gouvernement Valls 1 et de l’affaire Thévenoud, les éditorialistes et les politologues s’interrogent à longueur de tribune sur la solidité des institutions de la Ve république, et notamment la protection qu’elles apportent au Président lorsque tout concourt à sa perte. Mais en ce jour d’élection du président de l’UMP, c’est la solidité des partis politiques qui apparaît comme remarquable.
Inénarrable comédie
Au-delà du résultat et des scores qui … En savoir plus »


DJ Milena Kodratoff, reine des galettes

Posté le 29 novembre, par La Rédaction dans Culture, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Au temps du Giscardisme immobilier, quand les punks commençaient à vomir leur « No future », et que Simone Veil libère la femme après avoir sué sang et larmes en faisant voter le droit à l’avortement, il est de bon ton pour une fille de faire valser une soumission imaginée aux codes à boucles blondes et de faire s’entrechoquer air de liberté et besoin de provocation. Pas elle. Pas encore. Et ce ne sera pas comme les autres. Chez elle, à l’époque, tout est carré, réglé comme du papier à musique… classique. Son paternel, fils d’un père chef d’orchestre, l’a conduit par la main encore tendre tendresse à l’opéra, peut-être pour suivre le ton et le son de sa cousine concertiste. Chez elle, pas de fausse note. C’est pile et poil, on tourne le dos à la face de ce qui serait … En savoir plus »



Fenix Toulouse Hand et Colomiers rugby, bourse d’échanges

Posté le 27 novembre, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

Deux passions, une même raison. Le vieil adage, l’union fait la force, et dans ce cas-là, on pourrait ajouter la réunion génère l’originalité. Colomiers Rugby et Fenix Toulouse Handball ont décidé de stratéger ensemble pour promouvoir leur sport respectif vers le plus grand nombre. Philippe Dallard, le président moderne et dandy des Fenix, et Alain Carré, son homologue créatif de Colomiers XV, ont concrétisé leur volonté de jouer groupés en mettant un tarif préférentiel pour permettre aux supporteurs des Columérins de découvrir les Fenix, et vice-versa.

60 EUROS LES 6 PLACES
Les deux présidents ont sorti de leur pochette magique un pass « passe bien  » avec un pack inédit de 6 places à 60 euros, soit 30 euros de ristourne, pour six matches sur les deux sols haut-garonnais en 2015: Perpignan (17 janvier), Mont-de-Marsan (28 février) et Biarritz (25 avril) au stade … En savoir plus »



L’Aéropostale et la Machine sur « La Piste des Géants » à Montaudran, Jean-Luc Moudenc pilote conciliant et pragmatique

Posté le 26 novembre, par La Rédaction dans Culture, Politique Société. Pas de Commentaires

 Il fallait trancher. Ne pas rester bloqué sur le tarmac des décisions à Montaudran, tant il commençait à y avoir des turbulences dans le ciel des controverses. Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, a fait preuve de conciliation et de pragmatisme en annonçant la reconversion culturelle réservée à l’ancienne piste des pionniers de l’Aéropostale, baptisée « La Piste des Géants ». Programmée pour 2018, comme date butoir, à l’occasion du 100e anniversaire de la première liaison Aéropostale Toulouse-Barcelone, elle va réunir en harmonie sur un même site, la création culturelle avec la Compagnie La Machine de François Delarozière et le patrimoine avec la mémoire de l’Aéropostale, permettant ainsi de rappeler un pan d’histoire que l’ancienne municipalité allait bafouer et occulter au profit de la seule activité culturelle. En prenant cette décision, Jean-Luc Moudenc compose pour le mieux … En savoir plus »



Toulouse: il va renaître le divin Noël

Posté le 25 novembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Il va renaître le divin Noël. Le Noël tradition. Toulouse revêt cette année les habits de simplicité et d’authenticité. Frédéric Brasiles, conseiller délégué chargé des fêtes et des animations à la mairie de Toulouse, se souvient que « les poupées cauchemardesques présentées l’an dernier par l’ancienne équipe municipale n’avaient pas connu un succès certain. Bien au contraire. Nous avons voulu retrouver un Noël authentique qui fait rêver tous les enfants, un Noël dans la tradition. » Il est vrai que livrer en cadeau un Noël version Tim Burton dans « Edward aux mains d’argent » avec des visages au teint blafard n’est pas vraiment fait pour ravir les enfants. Tim Burton, c’est du talent cinématographique certain, mais pour les adultes. Enfin, oublions….Et que la crèche à idées de la mairie de Toulouse enfante un joli Noël en pleine lumière.

35 KMS DE GUIRLANDES
La lumière justement, … En savoir plus »



Avec « Yvonne », By Collectif met un visage sur la cruauté humaine

Posté le 25 novembre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

« Il y en a qui écrivent pour rechercher les applaudissements humains, au moyen de nobles qualités du cœur que l’imagination invente ou qu’ils peuvent avoir. Moi, je fais servir mon génie à peindre les délices de la cruauté ! » Lautréamont dans « Les Chants de Maldoror ». « By Collectif » reprend cette citation à son compte dans la pièce « Yvonne » d’après « Yvonne, princesse de Bourgogne » de Witold Gombrowicz. Icône littéraire polonaise, Witold Gombrowicz n’a pas toujours été compris de ses contemporains. Révolutionnaire tatoué d’humour et de frivolité, il condamne les êtres humains emprisonnés dans l’étroitesse d’une culture qui empêche de penser. Sous la houlette du duo, Delphine Bentolila et Nicolas Dandine, By Collectif s’accapare ce texte cruellement drôle, et sous un classicisme terriblement trompeur, fait exploser les codes traditionnels: les héros n’en sont pas du tout et les parfaits sont bourrés de défauts. … En savoir plus »



Cette France en lambeaux…

Posté le 23 novembre, par admin dans Politique Société. Pas de Commentaires

Croissance aux abonnés absents, économie atone, morosité générale, colères des uns et des autres, des notaires et des pharmaciens en passant par les « Zadistes » et autres « Bonnets rouges », conversions de jeunes Français à l’Islam radical avant d’aller « faire le jihad » en Syrie, guerre de tous contre tous et de chacun contre chacun : bref, voilà déjà des mois, des années, qu’il faut une sacrée dose d’optimisme (ce que Georges Bernanos appelait « l’imbécillité heureuse ») pour ne pas désespérer jusqu’au bout de ce que les temps que nous traversons offrent comme spectacle quotidien. On n’égrènera pas tous les motifs de déprime, ce serait trop long, et ceux précités constituent simplement les plus actuels. Mais cette impression que tout va mal, que tout part à vau-l’eau, n’est pas seulement la rengaine de quelques déclinologues. Les … En savoir plus »



Appelez-le Roger FedeRoi

Posté le 23 novembre, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

 

Initiales R F. Malheureusement que l’on ne déclinera pas comme Roi de France, mais comme Roi en France. Sa Majesté « Rodger », l’homme aux 17 Grands Chelems. Le Picasso de la petite balle qui use de la raquette avec un art unique comme tous les maestros pour peindre les plus magnifiques toiles témoins d’Histoire dans tous les musées du monde. Il manquait un dessin à son dessein exceptionnel: la Coupe Davis avec son pays, la Suisse. Si certains dans l’hexagone, après la blessure au dos du Roi aux Masters se refusant alors au trône de numéro 1 mondial forfait en finale contre « Djoker » Djokovic, avouaient avant l’échéance dans l’antre lilloise bourrée de 27.000 spectateurs, que la France ne redoutait pas tant que cela les « Deux » Suisses. Sauf qu’en face, il y avait « Stanimal » Wawrinka, force née, juste numéro 4 mondial, et … En savoir plus »