septembre2014


Michel Réglat, marchand d’histoires

Posté le 30 septembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

 

L’appétit de culture vient en s’en nourrissant, et pour faire aimer le plat aux autres, il faut savoir le passer. Michel Réglat, Monsieur Mc Donald’s dans la Ville rose, est un maître-chef en la matière. Ami lycée hôtelier des Dominique Toulousy et Gérard Garrigues, ce Lot-et-Garonnais d’origine a toujours cuisiné son savoir dans le commerce et l’hôtellerie, tout en savourant la vie toulousaine culturelle et festive. Surtout que papa et maman ont eu pignon sur Place du Capitole avec l’emblématique Café Tortoni en 1978. Gourmet gourmand, Michel Réglat change la recette après avoir vu fréquenter son établissement la fine fleur des nuités de Toulouse avant les virées « Ubu » et « Méchant Loup ». Il invite à sa table les décideurs de Mc’Do Europe, qui, en un coup de fourchette, lui proposent de franchiser la première enseigne dans la région. Et en 1982, … En savoir plus »



Haute-Garonne: Historique, la majorité sénatoriale bascule enfin à droite et au centre

Posté le 28 septembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Il est 17 heures à la préfecture de Toulouse, tout le parterre des principaux élus trépignent et s’impatientent avant la lecture officielle des résultats des sénatoriales. Quand le verdict tombe comme un historique couperet, des mines se ferment blêmes. A l’opposé, des larmes d’émotion coulent des yeux heureux de Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse. Avec trois sénateurs élus, le sortant Alain Chatillon, maire de Revel, et les béotiens, Brigitte Micouleau, adjointe à la mairie de Toulouse, et Pierre Medevielle, élu à Boulogne-sur-Gesse, contre deux sénateurs à la gauche, Claude Raynal et Françoise Laborde, l’histoire de la politique en Haute-Garonne vient de tourner la page socialiste. Le défi s’avérait de taille pour la liste Rassemblement des Républicains, car la gauche détenait quatre sièges sur les cinq avant ce match des grands électeurs. « Après des années difficiles, on mesure tout le chemin … En savoir plus »



Valérie Bornancin: Georges Numéro 5, la griffe qui marque

Posté le 27 septembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Mode et Déco. Pas de Commentaires

« Osez, osez, Valérie, rien ne s’oppose à l’ennui. Soyez leur muse, et que ne durent que les moments doux, ne durent que les moments doux avec vos vêtements et accessoires si singuliers » , un refrain en paraphrasant feu dandy Bashung qui tombe sans faux plis, comme une robe drapée de grandes franges sur un escarpin hôte de prestige. Valérie Bornancin, brune pétillante, ne compte pas pour des prunes dans la basse-cour à bijoux, sacs, sneakers et fringues d’un type à part. Avec sa boutique boîte de bonbons délices Georges Numéro 5, rue Boulbonne à Toulouse, elle sort des dressing-codes portés, copiés et collés. « Georges car c’était le prénom de mon grand-père. Avant quand j’avais Lili et Léone, j’avais baptisé ce lieu avec le prénom de mes deux grands-mères. Et 5, parce qu’ici c’est le 5 de la rue, mais surtout … En savoir plus »



Yannick Jauzion: « Le doute a grippé la mécanique stadiste »

Posté le 26 septembre, par La Rédaction dans Sports. Pas de Commentaires

La certitude est un doute, le doute est une certitude, écrivait Nietzsche. Le Stade Toulousain, bateau amiral actuellement ivre en naviguant en eaux troubles du classement, 9e avec 10 points à 13 longueurs du leader Clermontois, à la coque torpillée par quatre défaites consécutives, cultive-t-il aujourd’hui cet antagonisme boomerang, avant de se rendre ce soir à Bayonne- pour un réveil bol d’air ou pour une asphyxie le conduisant en zone rouge des relégables-.
On cherche le pourquoi du comment et le comment du pourquoi de ce déboulonnage du roi d’ovalie pendant deux décennies: une conquête malade et des avants qui tournent au diesel en vitesse, une première ligne qui vacille sous les uppercuts adverses, un staff au bord de la crise de nerfs, un jeu sans jeu, des joueurs qui ne savent pas s’ils vont resigner dans la maison rouge et … En savoir plus »



Rallye des chefs de Toulouse à Table: les aventuriers de la gastronomie reconnue

Posté le 25 septembre, par La Rédaction dans Culture, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Indiana Jones de l’arche festive, Géo-trouvetout des temps modernes et gastronomes, Tintin reporter mâlin et en appétit, votre heure est venue pour résoudre le grand échiquer des énigmes du rallye des chefs, étape intello-ludique ce samedi des trois jours aux ventres citoyens de Toulouse à Table, menu trois étoiles de la fête nationale de la gastronomie.
Un jeu de piste de 14 heures à 18 heures pour chasser les trésors, les bleams, des pictos numériques que vous flasherez à l’aide de l’appli Ubleam que vous aurez prélablement invité sur votre smartphone, I Phone ou I Pad, et ainsi répondre à des questions savoureusement préparées et mijotées.

LA CHASSE AUX BLEAMS
Cette mission, si vous l’avez acceptée, n’a rien d’impossible. Alors comment se décode-t-elle? Dans six poles de la Ville rose, quartier Capitole, quartier Saint-Etienne, quartier Victor-Hugo, quartier Saint-Sernin, quartier Saint-Pierre et quartier Assezat, … En savoir plus »



Maître Cohen: « Non-arrestation des djihadistes,un fiasco, un cafouillage? Pire, une déroute »

Posté le 24 septembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

Ecoeuré, sidéré, Maître Simon Cohen, avocat toulousain, spécialiste en droit des personnes, droit pénal et droit commercial, se montre plus que sévère sur l’affaire hallucinante de la non-arrestation hier de trois djihadistes français sur le territoire national de retour de Syrie, qui affole aujourd’hui toutes les personnes sensées et conscientes du péril que représentent ces islamistes radicaux. Il ne modère pas son ire: « On parle de fiasco, de cafouillage. Cela va au-delà, c’est une déroute. » L’avocat  sans langue de bois se projette même dans une vision apocalyptique: « Au-delà de ce constat, je me pose la terrible question: si des mesures ne sont pas prises, de combien de morts sera-t-on responsables? ». Grave, il rappelle qu’il avait saisi le juge d’instruction en date du 28 mai 2014 de la dangerosité de Souad Merah, la soeur du tueur au scooter, et de son entourage, … En savoir plus »



La Pergola a le Pays basque à ses basques

Posté le 23 septembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

 

« Gose naiz » , « J’ai faim » en basque, en euskara. Cri du coeur et appel du ventre. Alors, bienvenue à la Compagnie des Pergos qui, durant toute cette semaine, a le Pays basque à ses basques. « Le Pays basque s’inscrit totalement dans l’esprit Sud-Ouest, dans l’esprit Pergo. C’est l’esprit festif et partage de valeurs communes » commente Thomas Fantini, basque d’adoption temporaire et content d’être de cette fratrie. Le « zorion », « Bonheur » dans la langue qui fleure bon de Navarre à Castille et Léon, s’invite à la table des Pergos, à Lardenne, Labège, Bruguières et au Sporting, mais aussi au Pains et Pergos de Nailloux, avec tout le délicieux fétichisme hautement identitaire des recettes qui donnent le cachet à ce territoire d’exception. « Nous respectons les vrais traditions basques très marquées » rajoute Thomas Fantini, qui a tenu à faire entrer dans la mêlée « festaïre » … En savoir plus »



Bertrand Gardini a l’oreille…médicale

Posté le 22 septembre, par La Rédaction dans Culture, Sciences et Education. Pas de Commentaires

Le saint du son, ce soir dans le cadre du festival « Piano Jacobins », il faudra avoir l’ouie raffinée pour laisser couler dans un courant de bonheur dans le saint des saints de sa trompe d’Eustache un mucus de mélodie de la pianiste chinoise aux mains d’or , Shuman Li, qui va livrer une partition allegro bienfaitrice épousant Liszt, Schubert, Ravel et Chopin. Un concert de haute envolée en accord majeur avec l’association « Entendre le monde ». (NDLR: voir présentation détaillée sur le site). Pour orchestrer cette musique du coeur, (NDLR: tous les bénéfices de la soirée seront reversées à cette association), un homme joue de sa baguette humanitaire, entouré de chirurgiens, anesthésistes, logisticiens et administratifs, tous premiers prix du conservatoire de l’investissement gratuit au profit des enfants souffrant à travers le monde de pathologies tumorales et auditives. Cet homme se nomme … En savoir plus »



Olivier Miquel: « Henri Salvador, un surdoué autodidacte pétri de fêlures et d’irascibilité »

Posté le 20 septembre, par La Rédaction dans Culture. Pas de Commentaires

 

La France fielleuse et anxiogène se passionne souvent pour les vies à double face, surtout la cachée, bien souvent quand la vitrine aguichante masque l’arrière-boutique où bouillonnent à flux sous-tendu les fêlures. La vie du chanteur, musicien, comédien, inventeur visionnaire, Henri Salvador, roi des oxymores, le surdoué inculte, le génie musical simple amuseur public, le crooner philosophe irascible censeur, le comique susceptible, l’adorable dur, s’inscrit dans ce panel des cassés magnifiques. Demain dimanche dans la cadre de « Un jour, un destin » présentée par Laurent Delahousse diffusée à 23h20 sur France 2, l’émission baptisée « Henri Salvador, une affaire de famille » mettra en lumière les parts d’ombres de l’artiste au sourire charmeur dissimulant des blessures et des lacunes intellectuelles, qui a triomphé avec « Zorro est arrivé » éclipsant le sublime « Syracuse ». Lors de cette émission, un homme fil rouge, le seul qui s’est … En savoir plus »



Toulouse à Table: cuisson sur la ville

Posté le 19 septembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Vous prenez de belles cuillères de Mairie de Toulouse, l’ingrédient majeur. Vous ajoutez une jolie tranche de CCI laissée mariner avec le MIN, So Toulouse et l’UMIH. Vous versez un bol de Chambre des métiers et d’artisanat de la Haute-Garonne. Vous saupoudrez cette savoureuse mixture de Préfecture Midi-Pyrénées et vous y insérez un filet d’Irqualim. Vous laissez mijoter à feu de convivialité, de partage et de générosité, dans la cuisine du chef étoilé télévisuel, parrain de ce menu emballant, Jérôme Bonaldi, accompagné de deux professionnels de la profession, vice-présidents de l’Association, Guy Pressenda, vice-président National de l’UMIH et créateur du Prix Lucien Vanel, et Charles de Villepoix, boss de l’agence CDV Evénements. Vous déposez la préparation pour un final aux petits oignons dans une assiette garnie par tous les grands pros réputés et reconnus de la restauration, des métiers de … En savoir plus »