décembre2013


Nicolas Dandine et Delphine Bentolila: le mariage de Quentin Tarantino et de Marguerite Duras

Posté le 24 décembre, par La Rédaction dans Culture. Commentaires fermés

 

Imaginez le mariage de sagesse et de dynamite entre Marguerite Duras et Quentin Tarantino. La terre et le feu, le rationnel et le délire. Cette union décalée et décapante entre matière grise et matière wizz a été célébrée grâce à By Collectif entre Delphine Bentolila et Nicolas Dandine. Nikos l’artiste polymorphe, on le connaît dans le parterre pas toujours terre à terre toulousain, « Delph » comme il la nomme affectueusement, on la découvre un peu plus, et la trouvaille vaut le travail. Un parcours carré tordu par une liberté frondeuse. Prof de philo, mais aussi de théâtre, elle a dispensé la première discipline pendant trois ans, puis décidait de fermer le livre de l’enseignement sans froisser la page passion: « La philo me plaît et me plaira toujours dans son écriture. L’enseigner, c’est autre chose. » Pour ouvrir ensuite un autre tome, celui … En savoir plus »



DAO&Co…: la preuve par l’image

Posté le 21 décembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises. Commentaires fermés

Prénom: Gilles, patronyme: Marin. Un nom de famille qui ne surfe pas sur la vague du hasard. Tour de barbe blanche d’un capitaine océanique qui va enfiler son ciré jaune et ses bottes de plastique pour aller défier les quarantièmes hurlants d’un océan hostile. En effet, Gilles Marin a le profil de ces téméraires dompteurs de tempêtes tueuses d’âmes. Un jour d’août 2005, Gilles Marin est monté au mât. En solitaire. Après avoir subi l’avarie d’un licenciement, il décide d’hisser la grand voile de son entreprise afin de reprendre le sillon du monde de la télécommunication. Premier port d’attache, le dessin industriel assisté par ordinateur DAO et CAO 2D et 3D. Puis il largue les amarres dans la maîtrise d’œuvre de conception. Peu avare d’efforts et de paris, il se fixe un nouveau cap: la communication. « J’ai alors repris contacts … En savoir plus »



SISQA: l’expression directe du Sud-Ouest

Posté le 13 décembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Commentaires fermés

Hier peu avant midi, au parc des Expositions de Toulouse, Jacques Poux, le Président de l’IRQUALIM (Institut Régional de la Qualité Alimentaire), salive. Force est d’avouer que pour mettre les estomacs en effervescence, il y en a pour tous les goûts. Les activistes de la gastronomie et de l’agriculture du Sud-Ouest ont déployé leurs plans d’actions. La SISQA, (Salon de la sécurite et de la qualité alimentaire), camp de base des producteurs, artisans et acteurs du grand marché de la Région, trouve là toute l’expression directe de l’identité de ces moults productions régionales. La balade des gens heureux peut prendre toutes les directions, car ici le jeu de l’oie, avec ses cases typées et typiques, est un véritable patchwoork unique de toutes les senstaions gustatives que notre joli monde peut offrir en cadeau avant Noël. En appéritif, le stand coloré … En savoir plus »



François-Régis Valette: de l’indispensable nécessité de l’intercommunalité

Posté le 10 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Commentaires fermés

Persuadé et persuasif. Le président du Sicoval et maire d’Auzeville-Tolosane, François-Régis Valette, justifie par l’alpha et l’omega l’indispensable nécessité et pertinence de l’intercommunalité sicovalienne pour mener à bien un projet de territoire donné pour un bassin de vie et un bassin d’emplois.  Le Sicoval, la perle économique du Sud-Est toulousain, compte 36 communes et 33000 emplois. Une union de raisons qui permet à des cités de se doter d’atouts de services que les municipalités seules ne pourraient pas financer, surtout en cette période de récession budgétaire. Mais le Sicoval, c’est aussi une cohérence qui permettra, enfin…, le prolongement tant attendu de la ligne B du métro à Labège en 2019.

Comment définiriez-vous aujourd’hui l’intercommunalité, d’autant plus que le Sicoval a été la première en France il y a 40 ans?

L’intercommunalité, c’est un projet de territoire donné et une unité de territoire … En savoir plus »



« Joël Dupuch: ses huîtres Impératrices, des perles de bonheur »

Posté le 10 décembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Commentaires fermés

 

« Quelle rencontre! Merci Didier Lacroix et merci le rugby et ses valeurs. Un jour à la Pergola, j’ai vu débarquer à midi un grand bonhomme, le genre papa, le gars que tu respectes d’emblée. Il s’est installé au billot. Il n’en est reparti qu’à 19 heures. On n’a parlé de tout, de la vie, jamais du travail. Ce type incroyable, c’est Joël Dupuch, l’ostréiculteur, du film « Les Petits Mouchoirs » de Guillaume Canet. Avec lui, un lien s’est créé immédiatement. Depuis je l’appelle souvent. Joël, c’est un gars qui a plein de vies avec une philosophie existentielle positive, il est aussi écrivain, « Sur la vague du bonheur » est une ode aux petits bonheurs simples. Joël, c’est aussi un travailleur acharné qui se bat pour son métier et pour le Bassin d’Arcachon. Joël a pris la suite de son père dans l’entreprise. … En savoir plus »



Insécurité: le Grand Toulouse, un des cancres en France

Posté le 2 décembre, par La Rédaction dans Politique Société. Commentaires fermés

« J’en ai vraiment ras-le-bol, on a encore dégradé la vitrine de ma boutique. Et ce n’est pas la première fois. Mais où vit-on à Toulouse? » lâche, exaspéré, un commerçant de vêtements du centre-ville toulousain. Et il n’est pas le seul à manifester sa colère. Ce sentiment d’insécurité, qui va crescendo dans la Ville rose, ne sera pas atténué par le dossier publié par l’hebdomadaire « L’Express ». La zone toulousaine n’est pas loin de la place du cancre dans l’hexagone, en l’occurrence pour les atteintes aux biens. Ce bilan accablant en 2012 explique la multiplication du travail dirigé dans les zones de sécurité prioritaires (ZSP), ZSP du Grand Mirail et ZSP des Izards, afin de faire chuter des chiffres peu reluisants.

Violences aux personnes, vols de voitures, atteintes aux biens, violences physiques crapuleuses, cambriolages: le magazine L’Express a retenu 5 indicateurs pour établir … En savoir plus »



Les armes de séduction massive d’Anna Calvi

Posté le 1 décembre, par La Rédaction dans Culture. Commentaires fermés

 

Telle un Aragorn, l’un des meilleurs guerriers humains du Troisième âge dans le Seigneur des Anneaux, Anna Calvi brandit sa guitare comme une épée avec une furieuse sensualité. Le sourire coquin en coin, elle fait de son instrument, sa Fender, un sceptre digne d’une Excalibur, dont les riffs d’acier trempé fendent les coeurs de ses amoureux transits. De  son fourreau, elle sort aussi d’autres armes de séduction massive, notamment sa bouche bardée d’un rouge à lèvre sanguin qui crache des laves de vocalises. Maniérée et lyrique, elle dégage la puissance d’un volcan en éruption permanente. Ce premier rôle, elle l’habite depuis longtemps, depuis trois ans quand on avait découvert sur scène cette blonde incendiée et incendiaire dégageant sur terre un feu sacré avec son premier album éponyme « Anna Calvi ». Un récital cheminée aux bois flambants rappelant autant une Edith Piaf en … En savoir plus »