ToulousePost, l’Observatoire de l’Info


Jean-Charles de Castelbajac assigné à dédicaces personnelles

Posté le 2 décembre, par La Rédaction dans Culture, Mode et Déco. Pas de Commentaires

Politesse attentive du dandy, qui nul mieux que lui maitrise l’art de la synthèse, et manifeste la joie de la syntaxe. Jean-Charles de Castelbajac dédicace son oeuvre intemporelle et à jamais moderne « Fashion, Art & Rock’n roll ». L’enfant terrible de l’art terriblement attachant et aristo-chou dédicace en dédiant un dessin destin perso à la personne qu’il reçoit, sans contrefaçon, mais à sa façon, au premier étage de la boutique photo magnifiquement exposée Yellow Korner à Toulouse. Dans cet espace « Castelbajacquisé », l’homme qui a su marier le classicisme de sa grande inspiration Courrèges, au modernisme de la culture qu’il a épousé, qui a habillé le pape, Lady Gaga, ou Diane Keaton, habille d’affection et de communion ceux qui ont acquis son pavé textes-photos-dessins, marchant sur un demi-siècle de sa carrière. Au sein de cette société d’admirateurs pour qui le nom de … En savoir plus »



Emmanuel Macron, « En Marche » avant toute…à droite et à gauche

Posté le 30 novembre, par La Rédaction dans Politique Société. Pas de Commentaires

En France, l’histoire politique témoigne que pour accéder à la magistrature suprême, le candidat doit répondre à trois exigences canoniques: l’expérience avec le vécu affirmé d’un exercice, la compétence associée à une résistance de fer pour ne jamais vaciller et la capacité de rassemblement. A l’aube de la présidentielle de 2017, un des prétendants ne présente pas vraiment cette carte d’identité: Emmanuel Macron. Mais il a d’autres atouts pour déjouer les évidences de ce poker menteur.
A cet instant, la glorieuse incertitude règne. Hollande valse d’hésitations. Fillon, le nouveau leader maximo de la droite, surtout conservatrice et bourgeoise, est toutefois rejeté par la droite moderne, plus populaire et ouverte sur le centre. Un allié de Macron s’en fait d’ailleurs le pote porte-parole: « La droite est divisée comme jamais. Il n’y a aucun accord entre les courants sur l’Etat de droit, ni … En savoir plus »



Madame Plume, les anges y volent vers leurs désirs

Posté le 29 novembre, par La Rédaction dans Economie Entreprises, Mode et Déco. Pas de Commentaires

Les filles d’aujourd’hui plébiscitent la spontanéité. Libres, légères comme l’air de leur temps et l’aire de leur époque épique. Voilà que les anges au féminisme éclairée pour génération décomplexée, décidées à se délester de poids des diktats, ont à disposition un nouveau nid douillet pour se vêtir à coût moindre pour de jolis coups. Chez Madame Plume, rue Peyras à Toulouse, un concept store rock’n’cool conçu par le duo des hommes Sam-David, pour ces damoiselles, alias Sulem-Marciano, les black stripes de la mode à Toulouse. « On a nommé la boutique Madame, comme une petite dédicace à la suite de l’ancienne boutique de bijoux Monsieur-Madame que tenaient Amanda et Matthieu. C’est un clin d’oeil qu’on voulait leur offrir. On a été très réactif en reprenant le local en cette période de fin d’année. On a associé Madame à Plume pour créer … En savoir plus »



Avec Marthe café contemporain, bienvenue chez vous

Posté le 24 novembre, par La Rédaction dans Gastronomie Arts de vivre. Pas de Commentaires

Bienvenue chez vous. Marthe Café Contemporain s’invite dans votre intimité gourmande. Sous la couette en lézardant, c’est chouette de bruncher en Marthe compagnie. Maxime Levy a choisi de déménager, en transfert de fret frais via Deliveroo, son plateau dominical à 15 euros, avec en menu gourmet et mignardises, une boisson chaude, un jus de fruit, pain beurré confiture ou viennoiseries, bagel du jour, oeufs brouillés, fromage et salade de fruits.

15 EUROS LE TOTAL BRUNCH
« On a pris le parti du brunch à domicile le dimanche et les jours fériés de 11 heures à 15 heures. C’est sympa de se faire servir chez soi sans bouger le petit doigt » précise, avec son sourire câlin, l’opticien-restaurateur toulousain qui voit plus loin que le bout de son nez humant le pain chaud. Pour les plus courageux découennés grasse matinée, aimant la flânerie du dimanche, … En savoir plus »



Vincent Moscato, itinéraire d’un roudoudur

Posté le 23 novembre, par La Rédaction dans Culture, Sports. Pas de Commentaires

 

 

Pour son petit sourire en coin, on repassera, car Vincent Moscato, le Gaillacois, enfant de la baffe sur les pelouses (Remember sa jeunesse tarnaise à Gaillac et à Graulhet le cheveu sur l’épaule et le poing revolver ou sa fourchette en acier brossé contre l’Angleterre lors du Tournoi des Cinq Nations), et dans les baloches baston boules de pétanques dans les chaussettes de rugby avec son pote de castagne, Jean-Philippe Revallier est du genre dur à faire cuire. Pour son humour potache qui tache et populaire l’air du temps, on croise alors un roudoudou. En tronche, cela donne un Vincent Moscato roudoudur. Mais un gars honnête. Honnête avec lui-même contre lui-même. Comme il l’est depuis son arrivée au Moscato Show sur RMC, où il se joue de lui-même, en sachant toutefois se fendre de quelques bourre-pifs amicaux ou pas contre … En savoir plus »